Coronavirus

02 juin 2020 19:17; Act: 03.06.2020 09:22 Print

«Un authentique effet protecteur» pour les fumeurs

Une vaste étude israélienne estime que les fumeurs sont deux fois moins touchés par le coronavirus. De quoi relancer le débat...

storybild

La nicotine protège-t-elle du virus?

Sur ce sujet
Une faute?

La controverse n'en finit plus concernant l'éventuel effet protecteur de la cigarette. Alors que la société luxembourgeoise de pneumologie indiquait dimanche «qu'aucune étude de laboratoire ou clinique ne démontre que la nicotine protège contre la maladie Covid-19», une vaste enquête effectuée en Israël relance le débat.

Effectuée grâce aux données de plus de 3 millions de personnes, dont 4 500 de malades du coronavirus, l'étude montre que 10% des testés positifs sont des fumeurs, alors que 19% de la population générale fume. Un écart substantiel qui s'explique par un «authentique effet protecteur», selon l'étude.

Des chiffres à relativiser

Des experts estiment en effet que le virus pourrait interagir avec les récepteurs nicotiniques, ce qui bloquerait l'entrée du coronavirus. Un constat qui suit les comparaisons chiffrées effectuées par l'Université de Londres. D'après ces statistiques, 7% des malades du Covid-19 sont des fumeurs en France alors que plus de 30% de la population fume.

En Grande-Bretagne, le différentiel est également important (5% de fumeurs malades contre 14,4% de fumeurs dans la population), mais c'est en Chine qu'il est le plus spectaculaire. (3,8% contre 52%).

Des résultats qu'il s'agit de relativiser. Ces études ne prennent pas en compte le genre, l'âge ou encore l'état de santé des personnes.

(th/L'essentiel)