Coronavirus

06 avril 2021 12:25; Act: 06.04.2021 12:30 Print

Un lien existe bien entre AstraZeneca et thromboses

Un responsable de l’Agence européenne des médicaments (EMA) confirme mardi l’existence d’un «lien» entre le vaccin AstraZeneca et les cas de thrombose.

storybild

Un responsable de l’Agence européenne des médicaments confirme un lien entre le vaccin AstraZeneca et des cas de thrombose, sans savoir ce qui cause cette réaction. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un responsable de l’EMA confirme l’existence d’un «lien» entre le vaccin AstraZeneca et les cas de thrombose observés après son administration, dans une interview au quotidien italien Il Messaggero publiée mardi. «Nous pouvons désormais le dire, il est clair qu’il y a un lien avec le vaccin. Ce qui cause cette réaction, cependant, nous ne le savons pas encore (…)», affirme Marco Cavaleri, responsable de la stratégie sur les vaccins à l’Agence européenne des médicaments (EMA).

«Pour résumer, dans les prochaines heures nous dirons qu’il y a un lien, mais nous devons encore comprendre comment cela se produit», ajoute-t-il, alors que l’EMA doit se réunir sur le dossier du 6 au 9 avril. «Nous cherchons à obtenir un tableau précis de ce qui se passe, à définir de manière précise ce syndrome dû au vaccin (…) Parmi les personnes vaccinées, il y a un nombre de cas de thromboses cérébrales chez les personnes jeunes, supérieur à ce à quoi nous nous attendrions. Cela nous devrons le dire», a-t-il encore déclaré.

«Aucune preuve de risque aggravé»

Depuis plusieurs semaines des suspicions sont apparues sur de possibles effets secondaires graves, mais rares, après l’observation chez des personnes vaccinées avec AstraZeneca de cas de thromboses atypiques. Des dizaines de cas ont déjà été recensés, dont plusieurs se sont soldés par un décès. Au Royaume-Uni, il y a eu trente cas et sept décès sur un total de 18,1 millions de doses administrées au 24 mars.

Jusqu’ici, l’EMA soutenait qu’«aucun lien causal avec le vaccin (n’était) prouvé», même s’il était «possible», et que les avantages de la vaccination contre le coronavirus l’emportent toujours sur les risques. Pour Paul Hunter, spécialiste en microbiologie médicale de l’université d’East Anglia, «les éléments de preuves penchent plutôt dans le sens que le vaccin Oxford-AstraZeneca soit bien la cause».

Par précaution, plusieurs pays ont décidé de ne plus administrer ce vaccin en dessous d’un certain âge, comme la France, l’Allemagne et le Canada. La Norvège et le Danemark ont carrément suspendu son utilisation pour l’instant. De son côté, AstraZeneca a assuré en mars qu’il n’y avait «aucune preuve de risque aggravé», et assuré samedi que «la sécurité des patients» constituait sa «principale priorité».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Yves le 06.04.2021 13:47 Report dénoncer ce commentaire

    Moi aussi j’ai eu comme réponse Astrazeneca ou pas de vaccination du tout.

  • vindulux le 06.04.2021 18:21 Report dénoncer ce commentaire

    La véritable question que vous devriez vous poser est: Doit on prendre le risque de faire une thrombose avec un vaccin qui n'a pas prouver son efficacité pour les nouveaux variants pour obtenir un passeport pour les vacances à l'étranger?

  • leo le 06.04.2021 13:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est un scandale que au Luxembourg ils nous obligent a nous faire vacciner avec ce vaccin moi je refuse évidemment tant qu'ils n auront pas de vrais vaccins

Les derniers commentaires

  • Rhâkham le 07.04.2021 13:34 Report dénoncer ce commentaire

    Une personne de 31 ans décédées après l'injection. A son âge elle n'avait aucune probabilité de mourir du covid. mais elle est morte en se protégeant...

  • Alberto le 07.04.2021 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    Allez voir vers la résistance à la protéine C, beaucoup de gens ne le savent pas et ne se font pas tester.

  • Mésinformation en boucle le 07.04.2021 10:36 Report dénoncer ce commentaire

    La réaction au vaccin AZ est la même que celle que certains font à l'héparine (utilisée contre les thromboses, mais qui en cause parfois...). C'est une réaction exagérée, allergique, du système immunitaire. Dans les deux cas, elle apparaît au bout de 5-7j et se caractérise par une chute du taux de plaquettes (et formation de caillots). Sachant cela, nos chers politiques, médecins, journalistes... A quel moment parlez-vous d'un moyen de prévention? Serait-il par exemple possible d'éviter la réaction avec un simple anti-histaminique? Où avec une cardio-aspirine? Non, rien...

  • Marco le 07.04.2021 10:11 Report dénoncer ce commentaire

    Le vaccin :-) et bien pas pour moi, je respecte les gestes barrières et je fais attention mais j'ai quand même eu deux fois le Covid à cause de gens peu précautionneux mais sans symptome, ma femme l'a eu aussi ainsi que mes trois enfants aux études, dont un deux fois aussi, et tout le monde sans symptomes....je ne vais pas risquer une trombose ou autre chose avec un vaccin dont on ne connait rien et encore moins avec un produit ARN Messager (Pfizzer ce n'est pas un vaccin), je vais continuer de tenter ma chance avec le virus ça me semble plus sûr

  • JustMe le 07.04.2021 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    Un "responsable de l’EMA" qui ose dire une chose pareille? Je crois que bientôt il sera un "ex-responsable de l'EMA". (Il a oublié qu'il ne devait jamais, en aucun cas, avouer...). Mais bravo à lui.