À deux pas du Luxembourg

26 février 2021 09:00; Act: 26.02.2021 09:34 Print

Un papa de 62 ans très combatif face au Covid

VOLMERANGE - Une infirmière du CHR de Thionville nous a confié l’histoire de son papa, fracassé par le Covid en mars 2020, mais désormais prêt à rentrer chez lui.

storybild

Aurélia Meyer et son papa de 62 ans, touché fortement par le Covid, depuis mars 2020.

Sur ce sujet
Une faute?

Aurélia habite à Volmerange-les-Mines, dans le département français de la Moselle, à un jet de pierre de Dudelange, et elle est infirmière au CHR de Thionville. Son mari est frontalier à Esch-Belval, et elle a voulu partager avec nous, l’histoire de son papa, hospitalisé à cause d’un Covid «grave», le 20 mars 2020. Après avoir frôlé la mort à plusieurs reprises, un an plus tard, les médecins envisagent enfin un retour dans sa maison «pour avril 2021», nous a confié, jeudi, sa fille de 37 ans.

«Il va bien, il reprend du poids et il a désormais envie de sucreries», se félicite Aurélia Meyer. «Il poursuit actuellement sa revalidation et il a pu revenir, pour la première fois chez lui, la semaine dernière, pour que l’on adapte les différentes pièces à sa rééducation». La route a été longue, «mais il voit enfin la porte de sortie».

Des messages bienveillants

Transféré en réanimation et intubé le 26 mars, il a été transféré à Bordeaux en TGV, trois jours plus tard depuis la gare de Nancy. Sorti du coma une première fois, le 18 avril, son état se dégrade à nouveau six jours plus tard, et il est à nouveau placé en «décubitus ventral» dans «un état très précaire». Combatif, il sortira de réanimation en mai avant d’être rapatrié en avion près de Nancy, un mois plus tard. Le calvaire recommence en octobre quand il rejoint à nouveau les soins intensifs. Mais il ne lâche rien. «Il travaille corps et âme et réapprend a marcher, doucement mais sûrement», nous indique sa fille.

«Toujours pas vacciné», en février 2021, car il n’est pas prioritaire à 62 ans, il n’a besoin d’aucune assistance respiratoire, mais il doit réapprendre à marcher, car il a perdu 80% de ses muscles lorsqu’il était allongé en réanimation. «Pour le moment, il profite du soleil derrière les vitres de sa chambre, car il n’a pas le droit de sortir», souligne encore Aurélia. «Il a souhaité que je partage son histoire et nous recevons depuis beaucoup de messages bienveillants et positifs. C’est devenu rare dans le contexte actuel et il aimerait, à l’avenir, pouvoir entrer en contact avec une association qui regroupe des personnes touchées par un Covid long». Pour leur partager sa hargne et sa ténacité.

(Frédéric Lambert / L’essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • VDenise le 26.02.2021 10:12 Report dénoncer ce commentaire

    l'art de comment faire peur aux gens

  • Zan le 26.02.2021 10:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Histoire triste et heureuse... Triste, car comme beaucoup dans ce cas, ces personnes ont perdus du temp important de leur vie volée sur terre... Heureuse, parce que cette histoire, aussi comme beaucoup dans ce cas, va avoir une fin plus sereine. Chèr monsieur, longue vie à vous et que vous puissiez avoir un rétablissement dans un bref délai. Bonne chance à vous

  • Martine le 26.02.2021 10:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo monsieur et courage à vous pour la suit

Les derniers commentaires

  • Charlotte le 27.02.2021 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon courage à ce Monsieur! Je comprends pas comment il est pas considéré comme personne vulnérable ou à risque et qu’il ait droit à son vaccin enfin!

  • Abalus le 27.02.2021 06:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est comme dans les tribunaux quoi

  • Question le 27.02.2021 00:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cool welcome back ????????????????

  • elisab t le 26.02.2021 20:15 Report dénoncer ce commentaire

    bj tres contente que votre papa va mieux c e effrayant j e 63 ans

  • Mimi le 26.02.2021 20:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et bien moi si ,n’en déplaise à certains !Liberté,égalité,fraternité est notre devise !