Coronavirus au Luxembourg

21 octobre 2020 11:00; Act: 22.10.2020 12:22 Print

«Un petit couvre-​​feu, ça ne ferait pas de mal»

LUXEMBOURG - Contrairement à ses voisins, le Grand-Duché n'accentue pas ses restrictions face à l'épidémie. Les réactions de nos lecteurs sont plutôt partagées.

Sur ce sujet
Une faute?

Fermeture des restaurants, couvre-feu, rassemblements limités... De nombreux pays d'Europe, dont nos voisins français et belges, ont pris ces derniers jours de nouvelles mesures radicales face à la recrudescence des contaminations au coronavirus. Pourtant, le gouvernement luxembourgeois a fait le choix de ne pas imposer de nouvelles restrictions sur son sol. «À ce stade, aucune nouvelle restriction n'est décidée», avait annoncé samedi le Premier ministre Xavier Bettel (DP). «Ce virus est là, mais il ne faut pas exagérer non plus», explique Éliane, 55 ans, sollicitée par L'essentiel dans une rue d'Esch-sur-Alzette, mardi. Cette habitante de Steinfort valide donc la stratégie du Luxembourg mais souhaiterait tout de même «plus de contrôles».

«Le week-end dernier encore, ils ont découvert une fête avec 150 personnes! Moi je fais attention mais je ne veux pas arrêter de vivre», glisse-t-elle. Un reconfinement, Alessandra, 27 ans, d'Hesperange, ne le conçoit pas non plus: «J'ai peur pour le secteur de la restauration qui a déjà beaucoup perdu. Tout refermer serait pire. Voir les chiffres des infections et décès chaque jour, ça fait réfléchir, mais si vous êtes vulnérable alors faites attention, n'allez pas au restaurant, sortez uniquement si c'est vraiment nécessaire. Il faut faire attention, mais sans que l'on referme tout, je trouve que c'est la meilleure solution».

Éliane et Alessandra

«Il faudrait fermer les bars, les restaurants, et même les écoles»

Selon un sondage lancé en début de semaine, 58% des lecteurs de L'essentiel pensent que le Luxembourg est un bel exemple pour les autres pays, contre 42% qui pensent que les mesures prises par le gouvernement sont parfois trop laxistes. Travailleur frontalier résidant à Longwy, en France, Anthony, 32 ans, estime pour sa part que le Luxembourg ne pourra pas éviter des mesures plus restrictives. «Au Grand-Duché, il y a plus de libertés et de souplesse. Mais l'Europe va devoir s'uniformiser à un moment ou à un autre».

«Les chiffres des nouvelles infections ne m'effraient pas, mais la hausse des décès devient préoccupante. J'ai peur que des frontaliers viennent ici justement parce que nous n'avons pas autant de restrictions. Un petit couvre-feu ne ferait pas de mal, surtout à ces jeunes qui ne respectent rien», lâche Paula, 43 ans, résidente de Dudelange. Et justement, Kocan, jeune lycéenne de 17 ans, est plutôt du même avis. Selon elle, «il faudrait fermer les bars, les restaurants, et même les écoles. Dans ma classe, beaucoup de gens ont été placés en quarantaine car ils ont été en contact avec quelqu'un de positif».

Anthony, Paula et Elizabeth, Kocan

«Si on referme de nouveau tout, nous allons avoir tellement de pauvreté ici au Luxembourg, on n'imagine même pas», craint Éliane. «La peur de vivre tuera l'économie, nous vivons depuis des siècles avec les virus et il faudra apprendre à vivre avec celui-là», commente un internaute sur le compte Instagram de L'essentiel. «Il y a encore beaucoup de questions sans réponses, même pour les autorités», regrette Paula, dans la rue, à Esch-sur-Alzette.

(nc/sl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • CDLUX le 21.10.2020 11:13 Report dénoncer ce commentaire

    il faut continuer à vivre et arreter les titres "tapageurs", ajouté aux sujets polemiques.. SVP la presse.... Stop la Psychose.

  • Maximus le 21.10.2020 11:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un couvre feux la nuit ne sert strictement a rien! pour que le lendemain matin tout le monde se presse dans les bus train et autre! simplement ridicule.

  • La Miss du Kirchberg le 21.10.2020 11:55 Report dénoncer ce commentaire

    Non, non et non. Faut arrêter d'être parano pour un taux de mortalité si faible. Je n'ai pas envie de vivre enfermée chez moi. Je souffre de bronchites chroniques, j'ai un emphysème pulmonaire et pourtant je vais boire un verre, je vais au restaurant et je n'ai pas peur. Je prends mes précautions et tout se passe bien. Certains ont envie de longs congés ? Payés à rien foutre ? Ceux-là me semblent plus honteux ...

Les derniers commentaires

  • DEDES le 22.10.2020 10:00 Report dénoncer ce commentaire

    il ne faut plus avoir peur, il faut avoir le savoir vivire et civique envers tous, préserver nos emplois en aidant les uns les autres. oui je suis pour aller boire un verre oui je suis pour aller au Resto eux aussi on besoin de vivre de garder leurs emplois et les employés. vivre avec respect envers les autres voila ce que moi je pense

  • frenchir le 22.10.2020 08:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On devrait rendre le masque obligatoire partout y compris dehors. Il faut dénoncer ceux qui font des fêtes chez eux. On devrait réguler le nombre de personnes dans les magasins et centres commerciaux. Les gens se collent même avec des masques qui ne sont peut être pas propres... je suis choquée. Les gens font la queue mais ne respectent même pas un mètre de sécurité entre les personnes. Il s’ agit de bon sens ! Si tout le monde respectait ça alors tout irait bien.

    • @frenchir le 22.10.2020 10:54 Report dénoncer ce commentaire

      porter le masque à l'extérieur n'a pas de sens!

  • Mili le 22.10.2020 08:18 Report dénoncer ce commentaire

    Rallonger peut-être d'une semaine les vacances de la Toussaint serait bénéfique comme nos voisins le font, pour un couvre feu non. Interdire, prohiber, enfermer d'aller la ou ailleurs, les gens ne s'y feront pas.

  • thierry le 22.10.2020 07:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et pourquoi tjs les restaurateurs et les bars qui devraient trinquer. nous ne sommes par responsable du comportement des gens et des fêtes sauvages organisés par les jeunes. si on se retrouve serrés ds les bus ou ds les hypermarchés ca ne dérange personne

    • @thierry le 22.10.2020 10:55 Report dénoncer ce commentaire

      exactement! Vous avez déjà souffert assez!

  • Messaouda Hank le 22.10.2020 05:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis d'accord avec vous.