Football - Angleterre

31 mars 2020 13:25; Act: 31.03.2020 14:04 Print

Un plan délirant pour sauver la saison

Afin de terminer le championnat d'Angleterre, les équipes seraient confinées dans des hôtels isolés et chaque journée répartie sur plusieurs jours. Avec un but bien précis...

storybild

Comptant 25 points d'avance sur Manchester City (2e), le Liverpool de Jürgen Klopp ne serait sans doute pas mécontent de pouvoir terminer la saison. Peu importe comment...

Sur ce sujet
Une faute?

Comment imaginer rejouer au football en Premier League anglaise? Alors que le championnat est à l'arrêt depuis le 13 mars et que sa suspension se prolongera jusqu'au 30 avril au moins, les scénarios n'en finissent pas de fleurir, certains plus loufoques que d'autres. Tous poursuivent cependant un même but: boucler la saison coûte que coûte, à huis clos s'il le faut, compte tenu des énormes enjeux financiers liés notamment aux droits télévisés.

Voilà quelques jours, le cabinet KPMG avait calculé qu'un arrêt définitif de l'exercice 2019:2020 entraînerait un manque à gagner estimé à 1,3 milliard d'euros (dont 804 millions en termes du seul contrat TV). C'est dire que les clubs s'activent pour trouver une solution afin de pouvoir disputer les 92 matches encore au programme.

Révélé par The Independent, le dernier plan étudié n'est pas le moins délirant. À en croire le quotidien britannique, les instances dirigeantes du championnat anglais envisageraient dorénavant de jouer ces matches en juin et juillet, dans deux lieux géographiques distincts: la région de Londres et celle des Midlands, au centre du pays. Des matches qui se joueraient exclusivement à huis clos. Jusque-là, rien de révolutionnaire? compte tenu de la pandémie de coronavirus.

Des matches tous les jours

Le scénario dévoilé prend toutefois une tout autre tournure dès lors que l'on y aborde la façon de le mettre en pratique. Dans la formule imaginée, les clubs rejoindraient des camps de base isolés et seraient confinés à demeure dans des hôtels, à l'instar des sélections lors d'une Coupe du monde. Même chose concernant les arbitres et les équipes de télévision. Tous effectueraient des tests de dépistage et seraient dans des conditions de mise en quarantaine en dehors de leurs matchs respectifs. Avec l'objectif de réduire drastiquement le risque d'une contamination au Covid-19, la présence d'un seul cas positif pouvant faire capoter l'ensemble du dispositif.

Face à la pression croissante des diffuseurs, l'idée de base consisterait aussi à faire de ces deux mois de compétition en autarcie un «méga-événement télévisé». À cet égard, les journées (il en reste neuf pour la majorité des équipes) seraient étalées sur plusieurs jours – et tous les matches intégralement diffusés. Le tournoi qui s'opérerait aurait ainsi l'avantage de proposer du football tous les jours, comme lors d'une Coupe du monde classique. Une couverture télévisuelle destinée aussi à booster le moral d'une population confinée chez elle.

Ce plan un peu fou aurait même déjà reçu le soutien du gouvernement de Boris Johnson. Au 10, Downing Street, la reprise de la Premier League serait même perçue comme un encouragement psychologique aux efforts de la nation, signe précurseur d'un très lent - mais encore terriblement éloigné - retour progressif à une certaine forme de normalité. Voilà du moins pour la théorie. Pour son application concrète, tout dépendra de la réalité sanitaire.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • John le 31.03.2020 13:44 Report dénoncer ce commentaire

    Si la date était différente, on aurait cru à un poisson d'avril!

  • FullmétalJF le 31.03.2020 17:19 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut que la bulle financière du football professionnel explose. Les sommes qui y circulent et dont on nous informe quotidiennement sont indécentes.

  • Éviter tout contact le 31.03.2020 14:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L argent est plus fort que tout pour certains.

Les derniers commentaires

  • footeuxafric le 01.04.2020 02:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le fric toujours le fric vous allez le payer et très chèrement a force de jouer avec le feu

  • FullmétalJF le 31.03.2020 17:19 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut que la bulle financière du football professionnel explose. Les sommes qui y circulent et dont on nous informe quotidiennement sont indécentes.

  • Éviter tout contact le 31.03.2020 14:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L argent est plus fort que tout pour certains.

  • boson le 31.03.2020 14:21 Report dénoncer ce commentaire

    Ils n'ont qu'à jouer à Fifa. En tout cas, quand il s'agit de se faire du pognon, il y en a qui ont toujours des idées et tant pis pour la santé.

  • John le 31.03.2020 13:44 Report dénoncer ce commentaire

    Si la date était différente, on aurait cru à un poisson d'avril!