Coronavirus

15 juillet 2020 07:23; Act: 15.07.2020 12:47 Print

Un vaccin entre en dernière phase d'essai fin juillet

À partir du 27 juillet et jusqu’au 27 octobre 2022, 30 000 personnes participeront à la dernière phase de l’essai clinique du vaccin de la biotech américaine Moderna.

storybild

Cette annonce place Moderna dans le peloton de tête de la course mondiale pour un vaccin contre la maladie (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La biotech américaine Moderna a annoncé mardi qu’elle entrerait le 27 juillet, dans la phase finale de ses essais cliniques pour un vaccin contre le Covid-19, après la publication de résultats préliminaires prometteurs. Déterminante, la phase 3 de l’essai fera appel à 30 000 personnes aux États-Unis; la moitié d’entre elles recevront une dose de 100 microgrammes, les autres un placebo.

Le but premier de cet essai sera de savoir si le vaccin est sûr et prévient l’infection par le SARS-CoV-2. Si une personne est malgré tout infectée, il s’agira aussi de savoir si le vaccin peut prévenir la progression vers des symptômes. Même si des symptômes sont constatés, le vaccin peut être considéré comme un succès s'il empêche les cas graves de Covid-19. L’étude devrait durer jusqu’au 27 octobre 2022.

Course mondiale

Cette annonce place Moderna dans le peloton de tête de la course mondiale pour un vaccin contre la maladie, qui a infecté plus de 13 millions de personnes dans le monde et fait plus de 570 000 morts. Elle intervient après la publication mardi dans le «New England Journal of Medicine» des résultats de la première phase de l’essai de Moderna, d’après lesquels le vaccin expérimental a déclenché des anticorps contre le coronavirus chez tous les participants, au nombre de 45.

La compagnie chinoise SinoVac est aussi à un stade avancé des recherches, et l’agence russe TASS a annoncé que des chercheurs russes avaient achevé les essais cliniques pour un vaccin, mais ces derniers n’ont pas rendu les données publiques. Des scientifiques avertissent toutefois que les premiers vaccins à arriver sur le marché ne sont pas nécessairement les plus efficaces ou les plus sûrs. La technologie de Moderna, fondée sur l’ARN messager, n’a jamais prouvé son efficacité contre d’autres virus. Elle vise à donner au corps les informations génétiques nécessaires pour déclencher préventivement la protection contre le coronavirus.

Résultats «encourageants»

Moderna avait rendu publics les «résultats intérimaires» de sa Phase 1 sous forme d’un communiqué de presse sur son site en mai, selon lequel le vaccin avait provoqué une réponse immunitaire chez huit patients. Ces résultats avaient été qualifiés d’«encourageants» par l’immunologiste Anthony Fauci, et l’étude complète était attendue avec impatience par la communauté scientifique.

La compagnie est depuis passée à l’étape suivante de son essai, avec 600 personnes. Selon l’article publié mardi, les 45 participants à la Phase 1 ont été divisés en trois groupes de 15, auxquels des doses de 25 microgrammes, 100 microgrammes et 250 microgrammes ont été administrées. Ils ont reçu une deuxième dose 28 jours plus tard. Après la première administration, il a été constaté que les niveaux d’anticorps étaient plus élevés avec les doses plus fortes; après la deuxième, les participants avaient de plus hauts niveaux d’anticorps que la plupart des patients ayant eu le Covid-19 et ayant généré leurs propres anticorps.

Effets secondaires légers

Plus de la moitié des participants ont expérimenté des effets secondaires légers ou modérés, sans que ces derniers atteignent le niveau auquel il aurait fallu annuler l’essai. Parmi ces effets secondaires figurent fatigue, frissons, maux de tête et douleurs, là où le vaccin a été injecté. Trois participants n’ont pas reçu de seconde dose. L’un d’eux a développé des rougeurs sur les deux jambes, et deux autres ont raté la fenêtre d’opportunité parce qu’ils ont développé des symptômes du Covid-19. Leurs tests se sont toutefois révélés négatifs.

Moderna est parmi les tout premiers dans la course mondiale au vaccin, recevant 483 millions de dollars (423 millions d'euros environ) du gouvernement américain. Si la dose retenue pour les essais (100 microgrammes) se révélait efficace, Moderna a prévu de pouvoir produire 500 millions de doses par an, et «possiblement jusqu’à 1 milliard».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Quidam le 15.07.2020 10:22 Report dénoncer ce commentaire

    D'après ce que j'ai compris, le vaccin ne devrait être disponible qu'après la fin des tests et leur validation pas les autorités. Et la phase 3 "devrait durer jusqu’au 27 octobre 2022." Pas de vaccin avant 2 ans, alors ? On en parlait pour la fin de l'année ou avant.

  • bonsens le 15.07.2020 18:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est de la propagande, y’a pas de vaccin contre les coronavirus

  • Sauvons Billy le 15.07.2020 23:40 Report dénoncer ce commentaire

    moi je dis que c'est un des labos de Billy qui va trouver le premier, avec tous les milliards qu'il a investit notre sauveur Billy, il mérite bien de se faire quelques milliards de bénéfices maintenant.

Les derniers commentaires

  • Blaise le 16.07.2020 12:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Heureusement que les scientifiques qui ont découvert le vaccin contre la rage, ou tout autres joyeusetés ne pensaient pas comme vous.

  • Coralie le 16.07.2020 02:13 Report dénoncer ce commentaire

    trop rapide ! BEAUCOUP trop rapide ! En plus il s'agit d'un vaccin ARN... On n'a pas la moindre idée des possibles effets secondaires, ne pas oublier qu'il s'agit d'un recombinant génétique possible. Perso je préfère que l'on s'axe sur un traitement plutôt qu'un vaccin ARN lancé à toute allure juste "parce que"...

  • Sauvons Billy le 15.07.2020 23:40 Report dénoncer ce commentaire

    moi je dis que c'est un des labos de Billy qui va trouver le premier, avec tous les milliards qu'il a investit notre sauveur Billy, il mérite bien de se faire quelques milliards de bénéfices maintenant.

  • bonsens le 15.07.2020 18:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est de la propagande, y’a pas de vaccin contre les coronavirus

  • mum le 15.07.2020 15:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est louche! De la Chine part le virus et maintenant ils vont s’en mettre plein les poches avec le vaccin! Moi je choisirai un vaccin européen ou américain !