Coronavirus

16 septembre 2020 09:50; Act: 16.09.2020 10:40 Print

Un vaccin peut être prêt dans un mois, selon Trump

Le président américain affirme qu’un vaccin contre le Covid pourrait être disponible d’ici «quatre semaines», ajoutant que le virus pourrait aussi s'en aller de lui-même.

storybild

Donald Trump estime que la pandémie pourrait aussi s’en aller d’elle-même. (photo: keystone-sda.ch)

Sur ce sujet
Une faute?

Le président américain Donald Trump a affirmé mardi qu'un vaccin contre le Covid-19 pourrait être disponible d'ici un mois - une accélération de ses propres prédictions déjà étonnamment optimistes - mais il a ajouté que la pandémie pourrait aussi s'en aller d'elle-même. «Nous sommes très proches d’un vaccin», a déclaré Donald Trump, mardi, lors d’une session de questions-réponses organisée dans une mairie, avec des électeurs de Pennsylvanie, diffusée sur ABC News. «Nous sommes à quelques semaines de l’avoir vous savez - ça pourrait être trois semaines, quatre semaines», a-t-il annoncé.

Quelques heures plus tôt, s’exprimant sur Fox News mardi matin, le président américain avait dit qu’un vaccin pourrait être disponible dans «quatre semaines, ça pourrait être huit semaines». Les démocrates ont dit s’inquiéter de la pression politique mise par Donald Trump sur les autorités sanitaires gouvernementales et sur les scientifiques pour faire précipitamment approuver un vaccin, à temps pour renverser la tendance avant le scrutin qui l’opposera à Joe Biden, le 3 novembre.

Volte-face

Des experts, dont le directeur de l’Institut américain des maladies infectieuses, Anthony Fauci, disent que l’homologation d’un vaccin devrait plus probablement arriver à la fin de l’année. Interrogé sur ABC News sur les raisons qui l’ont poussé à minimiser la gravité de la pandémie de coronavirus, qui a désormais tué près de 200 000 Américains, Trump a démenti, déclarant: «Je ne l’ai pas minimisée. En réalité, sur bien des choses, j’en ai exagéré l’importance en termes d’actions menées».

Mais le Président Trump lui-même avait déclaré ouvertement au journaliste Bob Woodward, pendant des entretiens enregistrés pour son nouveau livre «Rage», publié mardi, qu’il avait délibérément décidé de «minimiser» la pandémie pour éviter de trop inquiéter les Américains.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • censuré le 16.09.2020 12:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un vaccin américain contre la variole avait été précipitamment inoculé aux militaires américains avec des effets secondaires graves y compris décès avait été retiré du marché. Attention.

  • LeTroll le 16.09.2020 10:48 Report dénoncer ce commentaire

    Il dit tout et son contraire. Pourquoi le croire cette fois-ci? A-t-il mis tellement de pression sur les instances pour faire passer un vaccin non prouvé, simplement pour se faire ré-élire?

  • Donald le 16.09.2020 10:38 Report dénoncer ce commentaire

    Meme qu il sera pret 2 jours avant les élections. Et 2 jours après, j'annoncerai qu il aura du retard.

Les derniers commentaires

  • Pierre di le 17.09.2020 11:19 Report dénoncer ce commentaire

    un vaccin c'est un peu juste..il faudrait des millions de doses.

  • Je vais me mettre à la politique le 17.09.2020 10:05 Report dénoncer ce commentaire

    Moi à sa place je sortirai un placébo. Pas d'effet sur les personnes. On se rendra compte après quelques mois que ça ne marche pas. Puis il pourra dire que ce n'est pas de sa faute, qu'il a fait confiance aux scientifiques et au labo qui a sorti le vaccin et que ce sont tous des loosers.

  • waateppes le 17.09.2020 07:45 Report dénoncer ce commentaire

    200000 américains sont morts en raison de ce virus et avec ce virus! Sans autopsies ces chiffres ne disent rien du tout! Et on doit aussi voir si on a bien une surmortalité,aux Etats-Unis vivent plus que 300 millions de gens!!!

  • coms le 16.09.2020 22:24 Report dénoncer ce commentaire

    bah oui il sait mieux que les chercheurs.. c'est évident

  • Dalila le 16.09.2020 20:47 Report dénoncer ce commentaire

    Ben c'est pas difficile, ya qu'à acheter la recette du spoutnik aux russes, non? non vraiment?