Coronavirus dans le monde

20 octobre 2021 07:55; Act: 20.10.2021 20:10 Print

Le pass sanitaire jusqu'en juillet en France?

L'épidémie de coronavirus touche de nombreux pays à travers le monde et le bilan évolue chaque jour. Suivez la situation et les annonces en direct.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les principaux faits:

• Dans le monde, plus de 241,4 millions de cas ont été recensés depuis décembre 2019 dans 197 pays et territoires. Plus de 4,91 millions de personnes sont mortes.

Le Luxembourg compte plus de 80 085 cas confirmés de coronavirus parmi la population résidente et 840 décès.

• Les États-Unis sont le pays qui compte le plus grand nombre de morts avec 728 296 décès, suivis par le Brésil (603 855), l'Inde (452 651), le Mexique (284 925), et la Russie (226 353 morts). Le Pérou est le pays qui compte le plus de morts par rapport à sa population, avec 606 décès pour 100 000 habitants, devant la Bosnie (342), la Macédoine du Nord (335), le Monténégro (325), la Bulgarie (324) et la Hongrie (315).

• Suivez en temps réel, sur une carte, l'évolution de la situation dans le monde.


Mercredi 20 octobre

20h Pass sanitaire jusqu'à l'été? Deuxième round à l'Assemblée

Après une première journée de débats houleux, l'hémicycle de l'Assemblée a entamé mercredi le deuxième et dernier round de l'examen d'un nouveau projet de loi consacré à la crise du Covid, avec la possibilité controversée de recourir au pass sanitaire jusqu'au 31 juillet.

Les députés vont se prononcer sur la prolongation du pass pour huit mois, en «enjambant» la présidentielle et les législatives. Une hypothèse qui fait hurler les oppositions de droite et gauche.

Les débats devraient se prolonger tard dans la nuit mais avec ce dixième texte «sanitaire» depuis mars 2020, ils prennent des airs de redite qu'il s'agisse des attaques des oppositions ou de l'argumentaire de la majorité.

19h Royaume-Uni: pas de nouvelles restrictions, dit le gouvernement

Le gouvernement britannique a rejeté mercredi les appels croissants à rétablir des restrictions anti-Covid tels le masque en intérieur face à l’envolée des contaminations, préférant en l’état miser sur la vaccination et de nouveaux traitements.

Le nombre de nouveaux cas a frôlé mercredi les 50.000 pour la deuxième fois cette semaine, et le ministre de la Santé Sajid Javid a estimé que ce chiffre pourrait atteindre les 100'000.

Pour autant, «nous ne comptons pas mettre en oeuvre notre plan B» qui prévoit un possible retour du masque en intérieur, un encouragement au télétravail voire des passes sanitaires, a-t-il indiqué. Il a répété que la vaccination restait «la première ligne de défense», assurant que le gouvernement «se prépare à toutes les éventualités» et «n’hésitera pas à agir» si la tendance devenait «insoutenable» pour les hôpitaux.

18h20 Au Brésil, Bolsonaro se dédouane

Le président brésilien Jair Bolsonaro a réagi avec défiance mercredi aux lourdes accusations d’une commission d’enquête du Sénat (CPI) sur sa politique durant la pandémie qui a fait plus de 600'000 morts dans son pays, assurant qu’il n’était «coupable d’absolument rien».

«Nous ne sommes coupables d’absolument rien, nous savons que nous avons fait ce qu’il fallait dès le début», a-t-il déclaré lors d’une cérémonie dans l’État du Ceara (nord-est), après que la CPI a demandé son inculpation pour dix crimes, dont celui de «crime contre l’humanité».

18h La République tchèque durcit le ton

Le gouvernement tchèque a annoncé mercredi un durcissement des contrôles et des restrictions sanitaires en réponse à une recrudescence des contaminations et des décès liés au Covid-19.

Le ministère tchèque de la Santé a fait état mercredi de 3246 nouvelles contaminations la veille, le double comparé au même jour de la semaine précédente.

Au total, 51 personnes sont décédées des suites du coronavirus au cours de la semaine dernière, contre 44 décès en septembre, a précisé le ministère. Le port du masque à l’intérieur sera obligatoire à partir du 25 octobre, y compris sur les lieux de travail, a annoncé à la presse le ministre de la Santé, Adam Vojtech.

17h30 Afrique du Sud: une université rend le vaccin obligatoire

L’université du Cap a annoncé mercredi rendre la vaccination contre le Covid-19 obligatoire pour tout son personnel et les étudiants à partir de la prochaine rentrée en janvier, en Afrique du Sud.

L’établissement le mieux classé d’Afrique est le premier du pays à mettre en place cette mesure dont les détails doivent être précisés en décembre, a précisé l’établissement dans un communiqué.

L’Afrique du Sud a lancé en octobre des certificats de vaccination électroniques et envisage la possibilité de rendre le vaccin obligatoire pour accéder à certains événements publics.

16h New York impose le vaccin aux policiers et pompiers

La ville de New York va rendre le vaccin contre le Covid-19 obligatoire pour tous ses fonctionnaires, ajoutant les policiers et les pompiers à une liste qui contenait déjà les soignants et les professeurs, a annoncé le maire Bill de Blasio dans un communiqué.

«L’obligation entre en vigueur au 1er novembre pour toutes les forces de travail de la ville, dont la police, les pompiers et les éboueurs», indique la mairie, en précisant qu’elle entamera «immédiatement des négociations d’impact avec les syndicats concernés».

Seule exception: les surveillants pénitentiaires, pour qui l’obligation est repoussée au 1er décembre, à cause des problèmes d’effectifs à la prison de Rikers Island.

Pour motiver les troupes, la mairie promet que ceux qui recevront leur première dose avant le 29 octobre auront un bonus de 500 dollars sur leur fiche de paie. Mais passé ce délai, les fonctionnaires récalcitrants verront leur rémunération suspendue.

14h59 Les États-Unis sont «prêts» à vacciner les 5-11 ans

La Maison-Blanche a dévoilé mercredi, son plan pour commencer dès le mois prochain la vaccination contre le Covid-19, de 28 millions d'enfants américains âgés de 5 à 11 ans, avec le remède de Pfizer, une fois l'autorisation donnée par les autorités sanitaires.

«Nos efforts de planification signifient que nous serons prêts à commencer les injections dans les jours qui suivront une recommandation finale» des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), a écrit la Maison-Blanche, dans un communiqué. Un comité d'experts des CDC doit se réunir sur la question les 2 et 3 novembre, et la recommandation de l'agence devrait suivre très rapidement après cette date.

14h07 Semaine chômée pour enrayer la pandémie

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné, mercredi, une semaine de congés payés du 30 octobre au 7 novembre pour tenter de juguler la vague épidémique meurtrière du Covid-19 en Russie.

«Bien entendu, je soutiens la proposition de déclarer la période du 30 octobre au 7 novembre, comme chômée», a déclaré M. Poutine, avant d'implorer les Russes, très récalcitrants, à se faire vacciner: «S'il vous plaît, soyez responsables».

14h12 Berlin: 19 infections au Berghain malgré les mesures

Plusieurs personnes ont apparemment été infectées par le Covid-19 lors de la fête de réouverture du mythique club Berghain à Berlin début octobre. Selon le journal allemand Berliner Morgenpost, ces infections ont été constatées malgré les mesures prises à l'entrée. Seule les personnes entièrement vaccinées ou déjà contaminées et ayant reçu une dose de vaccin pouvaient accéder à la fête.

Les médias parlent de 19 personnes testées positives. Environ 2 500 personnes ayant participé à l'événement ont été contactées et sont priées de se faire tester en cas de symptômes.

13h50 Pic de vaccinations après un pic de morts en Ukraine

L’Ukraine a annoncé mercredi, avoir enregistré un record de vaccinations anti-Covid en 24 heures, après avoir recensé la veille un record de morts dus au coronavirus, sur fond de nouvelle vague épidémique. Selon le bilan officiel des autorités, 226 587 personnes se sont fait vacciner lors des dernières 24 heures, le chiffre le plus élevé depuis le début de la campagne de vaccination, en février, dans cette ex-république soviétique.

Quatre vaccins sont disponibles dans le pays, mais seuls 19% des quelque 40 millions d’Ukrainiens ont un schéma de vaccination complet, selon les chiffres officiels.

13h06 Plus de 8 100 morts en 24h hier

Sur la journée de mardi, 8 151 nouveaux décès et 446 565 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 1 850 nouveaux morts, la Russie (1 028) et la Roumanie (574).

12h29 De nouvelles restrictions demandées au Royaume-Uni

Un responsable du service public de santé britannique a appelé mercredi, le gouvernement, à réinstaurer de nouvelles restrictions face à une hausse des cas de coronavirus susceptibles d’engorger les hôpitaux, une option exclue pour l’instant par l’exécutif.

Les nouvelles contaminations, parmi les plus importantes en Europe, approchent leurs niveaux de la vague de l’hiver dernier, frôlant les 50 000 lundi. Décès et hospitalisations restent bien moindres, avec cependant 223 morts annoncées lundi, au plus haut depuis mars.

«Nous sommes déjà dans une situation où les choses vont probablement se détériorer dans deux ou trois semaines. C’est pourquoi nous devons agir immédiatement», a déclaré Matthew Taylor, patron de la NHS Confederation regroupant de nombreuses organisations de santé publique, sur Sky News.

10h57 La Russie bat encore son record de morts en 24h

La Russie a enregistré mercredi, un nouveau record de décès liés au coronavirus ces dernières 24 heures, selon un bilan officiel publié avant une réunion présidée par Vladimir Poutine, devant décider d’éventuelles restrictions pour endiguer l’épidémie.

Lors des dernières 24 heures, 1 028 décès causés par le Covid-19 ont été recensés, un record, ainsi que 34 073 nouvelles contaminations, selon le bilan du gouvernement. Ces derniers jours, le pays a plusieurs fois battu des records de contaminations et décès quotidiens dus au Covid-19, en pleine flambée épidémique alimentée par une vaccination poussive et de faibles restrictions sanitaires.

10h25 Le sous-variant Delta détecté en Israël

Israël a recensé sur son territoire un premier cas d’un sous-variant du Delta, qui circule déjà dans plusieurs pays européens, a indiqué le ministère de la Santé. «Le variant AY4.2, qui a été découvert dans plusieurs pays d’Europe, a été identifié en Israël», a indiqué mardi soir, dans un communiqué, le ministère. Un enfant de 11 ans en provenance d’Europe était porteur. Il a été identifié à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv et a été mis en quarantaine, précise la même source, soulignant qu’aucun autre cas n’a depuis été identifié.

L’émergence de ce nouveau variant malgré la très forte contagiosité du Delta, ayant tendance à écarter les nouvelles souches, fait craindre une transmissibilité encore plus forte. Mais pour François Balloux, directeur de l’Institut de génétique de l’UCL (Londres), ce nouveau variant est encore rare et ne semble pas poser le même risque élevé de transmission que d’autres souches.

9h36 Pékin propose une 3e dose à ses habitants à l'approche des JO

La ville de Pékin propose désormais à ses habitants de se faire injecter une troisième dose de vaccin anti-Covid, a indiqué mercredi, un média local, à quelques mois des JO d'hiver organisés dans la capitale chinoise. La Chine avait totalement vacciné à la mi-septembre plus d'un milliard de personnes (78% de la population), selon le ministère de la Santé, grâce aux vaccins chinois des fabricants Sinovac et Sinopharm. Mais des doutes subsistent quant à l'efficacité de ces vaccins contre les nouveaux variants du coronavirus.

Le virus avait été découvert dans la ville chinoise de Wuhan (centre) fin 2019. Mais la Chine a depuis largement contrôlé l'épidémie sur son sol. Elle n'a enregistré que deux morts en plus d'un an et hormis des foyers sporadiques, la vie est revenue à la normale depuis le printemps 2020. Une troisième dose de vaccin est désormais proposée aux habitants de Pékin âgés de plus de 18 ans et déjà totalement vaccinés depuis au moins six mois, selon le quotidien Xinjingbao (Beijing News), un journal officiel de la capitale.

Cette décision intervient au moment où la ville est dans la dernière ligne droite avant d'accueillir les JO d'hiver (4-20 février 2022), où les athlètes resteront dans une bulle hermétique et où seuls les spectateurs habitant en Chine seront autorisés. Les sportifs auront le choix entre être totalement vaccinés ou effectuer une quarantaine de 21 jours à leur arrivée sur le territoire.

6h07 La fondation Gates investit pour l’accès à la pilule anti-Covid

La fondation Bill et Melinda Gates a annoncé mercredi, un investissement de jusqu’à 120 millions de dollars pour faciliter l’accès des pays pauvres à un traitement prometteur contre le Covid-19, sous forme de pilule.

Le laboratoire américain Merck a développé un médicament, le molnupiravir, qui réduit fortement les risques d’hospitalisation et de décès lorsqu’il est pris dans les premiers jours de l’infection. Ce traitement par comprimés, donc facile à administrer, offre une alternative très attendue aux vaccins, notamment pour les pays connaissant des difficultés d’accès à ces derniers.

Merck prévoit de fabriquer les doses nécessaires pour 10 millions de traitements d’ici la fin de l’année. Mais une grande partie risque de revenir aux pays riches, comme cela a été le cas pour les vaccins. La fondation Gates a par ailleurs permis le développement d’une technique «plus simple et plus rentable» pour fabriquer ce médicament, qui a été partagée avec les fabricants de génériques.

3h11 Vaccination obligatoire pour les élus de la Chambre des communes au Canada

Les parlementaires canadiens devront être vaccinés contre le Covid-19 pour siéger à la Chambre des communes, à partir de fin novembre, a déclaré mardi soir, son président Anthony Rota. «À compter du lundi 22 novembre 2021, toute personne doit être entièrement vaccinée contre le Covid-19 pour être autorisée à entrer dans les lieux de la Chambre des communes», a-t-il déclaré, dans un communiqué.

Cette nouvelle exigence s’appliquera aux députés et aux membres de leur personnel, mais aussi aux employés des bureaux, aux journalistes, aux entrepreneurs et aux consultants. Cette directive est annoncée environ un mois après la tenue d’une campagne électorale au cours de laquelle la vaccination obligatoire des candidats politiques a souvent été soulevée.

1h48 Le Mexique accuse l’OMS de «négligence» pour ne pas approuver Spoutnik

Le président du Mexique, Andres Manuel Lopez Obrador, a accusé mardi, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) de «négligence» pour son refus d’approuver le vaccin russe Spoutnik V et un sérum chinois. Andres Manuel Lopez Obrador a comparé l’OMS à un «goulet d’étranglement».

«Cela fait longtemps qu’ils sont là-dessus, je dirais que c’est plutôt de la négligence», a-t-il reproché. «S’agissant de la santé, c’est, avec tout mon respect, de l’inefficacité», a ajouté le président de gauche lors de sa conférence de presse quotidienne.

Le président mexicain a souligné qu’il demande depuis une semaine à l’OMS d’approuver Spoutnik V et le vaccin chinois CanSino. Sans le feu vert de l’OMS, les Mexicains qui reçoivent ces vaccins ne peuvent pas entrer aux États-Unis. Au total 51,6 millions de Mexicains ont reçu une vaccination complète, selon le site Our world in data. Spoutnik est l’un des nombreux vaccins disponibles au Mexique.


Mardi 19 octobre

22h41 La Bulgarie instaure le pass sanitaire

La Bulgarie, cancre de la vaccination au sein de l’Union européenne, a annoncé mardi, la mise en place d’un pass sanitaire pour tenter de contrer la forte hausse du nombre de cas de Covid-19.

Ce certificat entrera en vigueur jeudi, dans les restaurants et hôtels, ainsi que dans les lieux culturels, salles de sport et événements sportifs, a précisé le ministre de la Santé, Stoytcho Katsarov. Dans les hôpitaux et maisons de retraite, le personnel devra aussi montrer une preuve de vaccination, de guérison ou un test négatif de moins de 48 heures. Les écoles situées dans les régions les plus touchées vont par ailleurs fermer et assurer les cours en ligne.

Près de 5 000 infections et 214 décès ont été recensés mardi, le chiffre le plus élevé de cette quatrième vague qui a démarré en août.

19h26 68% des footballeurs de Premier League sont vaccinés

Plus de 81% des joueurs de Premier League ont reçu au moins une dose du vaccin contre le Covid et 68% sont entièrement vaccinés, a annoncé mardi l’instance qui organise le championnat de football anglais, parfois accusée d’inaction sur ce sujet.

«Les taux de vaccination sont collectés chaque semaine par la Premier League et la League continue à travailler avec les clubs pour encourager la vaccination au sein des effectifs et des staffs», ajoute-t-elle dans un communiqué. La presse avait affirmé ces derniers jours que 7 équipes de l’élite sur 20 seulement avaient un effectif vacciné à plus de 50%.

16h Moscou ordonne ses premières restrictions sanitaires depuis l'été

La ville de Moscou a ordonné, mardi, ses premières restrictions sanitaires depuis l'été, face à une nouvelle envolée des cas de Covid-19, sur fond de vaccination poussive. Les autorités de la capitale russe ont ordonné la vaccination obligatoire de 80% des employés des services, contre 60% actuellement, d'ici au 1er janvier 2022, le confinement de tous les plus de 60 ans non vaccinés du 25 octobre au 25 février, et le télétravail d'«au moins 30%» du personnel des entreprises.

10h Record de nouveaux cas en Nouvelle-Zélande

Les autorités sanitaires ont annoncé 94 nouveaux cas, un chiffre qui dépasse le précédent record de 89 contaminations enregistré en avril 2020, lors de la première vague de Covid-19. Le nombre de contaminations n'a pas cessé d'augmenter depuis l'apparition mi-août du variant Delta, hautement plus contagieux, dans le pays. Le foyer épidémique, qui se situe à Auckland, a contraint la Première ministre, Jacinda Ardern, à abandonner sa stratégie «zéro Covid», au profit d'une intensification de la campagne de vaccination.

La dirigeante de centre-gauche doit dévoiler vendredi, un plan destiné à relâcher les restrictions, une fois les objectifs de vaccination atteints. Environ les deux-tiers de la population en âge d'être vaccinés l'ont été. «Nous savons que la vaccination fait déjà une grande différence sur le plan épidémique à Auckland, mais il en va de même pour les personnes qui suivent les mesures», a déclaré Mme Ardern à la presse.

Le pays n'a enregistré, depuis le début de la pandémie, que 28 décès sur une population de cinq millions d'habitants.

7h08 Pfizer demande l’autorisation de son vaccin pour les 5-11 ans au Canada

L’alliance Pfizer/BioNTech a soumis lundi une demande d’autorisation à Santé Canada pour l’utilisation de son vaccin contre le Covid-19, chez les enfants de 5 à 11 ans, ont indiqué les laboratoires pharmaceutiques et le gouvernement canadien.

La demande d’autorisation s’appuie sur des données d’essais menés sur 2 268 enfants de cette tranche d’âge pour qui le dosage a été abaissé à 10 microgrammes par injection (trois fois moins que la dose standard), ce qui représente, selon l’entreprise, «la dose préférable» pour les 5 à 11 ans. Ce même vaccin de Pfizer/BioNTech est approuvé au Canada pour les 12 ans et plus.

Plus tôt ce mois-ci, les laboratoires Pfizer et BioNTech ont fait la même demande pour les 5-11 ans aux États-Unis. La vaccination des enfants suscite des questions à travers le monde. De nombreux pays vaccinent les adolescents à partir de 12 ans, mais très peu le font en dessous de cet âge.

2h09 La pandémie a donné lieu à des entraves «sans précédent» de la liberté d’expression

De nombreux gouvernements à travers le monde ont profité de la pandémie de coronavirus pour mettre en place des entraves «sans précédent» à la liberté d’expression et faire taire les critiques, a dénoncé Amnesty International, dans un rapport publié mardi.

Combinées à une vague de désinformations, ces mesures répressives ont souvent empêché les populations d’avoir accès à des informations exactes sur le virus, pourtant indispensables pour leur permettre d’y faire face dès l’émergence de la pandémie, début 2020, a souligné l’organisation de défense des droits humains.

Pour Amnesty, le manque d’informations résultant a constitué un «facteur» aggravant le bilan de la pandémie, qui approche les cinq millions de morts. Outre les gouvernements, l’ONG basée à Londres a critiqué les plateformes numériques, qui n’en font pas assez selon elle pour lutter contre la désinformation.

00h46 La Lettonie impose un nouveau confinement

Le Premier ministre letton, Krisjanis Karins, a annoncé lundi, un confinement de près d’un mois, dû à la résurgence de la pandémie dans son pays et au faible taux de vaccination. Le confinement doit commencer jeudi et s’étendre jusqu’au 15 novembre, avec un couvre-feu de 20h à 5h, la fermeture des cafés, cinémas, théâtres et salles de concert et les restaurants ne pourront offrir que des plats à emporter.

Seuls les magasins vendant de la nourriture et des produits essentiels pourront rester ouverts et la majorité de la population active devra travailler à distance, à l’exception des emplois ne pouvant être effectués en télétravail. Les écoles passeront aussi en cours à distance, sauf pour les plus jeunes.

Moins de la moitié des 1,9 million de Lettons ont reçu les deux doses de vaccin contre le Covid, permettant le développement de l’épidémie depuis un mois. Le record de contaminations a été chaque jour battu la semaine dernière, avec 1 253 nouveaux cas et sept morts enregistrés lundi. Cela amène à un bilan total de 186 000 infections et 2 897 morts depuis le début de la pandémie.

1h23 Environ 96% des joueurs sont vaccinés en NBA

Quelque 96% des joueurs de NBA sont désormais vaccinés contre le Covid-19, a déclaré lundi, le patron de la ligue, Adam Silver. «Environ 96% de nos joueurs sont vaccinés et ce nombre devrait encore augmenter une fois que la saison aura commencé», a dit Adam Silver, à la presse.

La débat autour de la vaccination a entraîné un conflit entre la ligue et certains joueurs en marge de la reprise de la NBA, allant jusqu’à la mise à l’écart de la star de Brooklyn, Kyrie Irving, en raison de son refus de se faire vacciner. Obliger les joueurs à se faire injecter le vaccin, la ligue y a fortement pensé. Mais elle s’est heurtée au refus catégorique du syndicat des joueurs (NBPA), dont Irving est un des vice-présidents.

Alors, elle a mis en place des protocoles sanitaires pour la saison qui vient, très contraignants pour les joueurs non vaccinés. «J’aurais préféré que le syndicat des joueurs approuve l’obligation vaccinale», a déclaré Adam Silver. «Cela aurait été mieux pour tout le monde que chaque joueur soit vacciné».

00h50 Russie: Saint-Pétersbourg instaure le pass sanitaire

La ville de Saint-Pétersbourg, en Russie, a annoncé lundi la mise en place progressive du pass sanitaire face à la hausse des nouvelles contaminations au coronavirus. À partir du 1er novembre, des QR codes seront nécessaires dans l'ancienne capitale impériale pour accéder à des évènements sportifs ou culturels réunissant plus de 40 personnes.

Les QR codes sont délivrés aux personnes ayant reçu les deux doses du vaccin ou à celles ayant effectué un test PCR négatif de moins de 72 heures. Cette mesure sera étendue dès le 15 novembre aux piscines, centres de fitness, théâtres, cinémas, musées et cirques, et à partir du 1er décembre aux restaurants et aux magasins de la ville.

00h36 L’Algérie lève le couvre-feu nocturne

Le gouvernement algérien a décidé lundi de lever le couvre-feu nocturne encore en vigueur sur une partie du territoire, après un reflux des cas enregistrés. Le couvre-feu imposé entre 23h et 5h (heure locale) encore en vigueur dans 23 wilayas (préfectures) – sur les 58 du pays – sera levé à partir de mercredi, a annoncé le gouvernement, dans un communiqué.

Il a néanmoins été décidé de reconduire l’interdiction, dans l’ensemble du pays, de «tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision, et autres événements», selon la même source.


Lundi 18 octobre

17h45 Se faire vacciner le matin pourrait être plus efficace

Des scientifiques de l’Université de Genève (UNIGE) et de l’Université Ludwigs-Maximilians de Munich (LMU) ont démontré que l’activation du système immunitaire est différente selon le moment de la journée. Les résultats de cette nouvelle étude, publiée dans la revue Nature Immunology, indiquent que l’heure de la journée devrait possiblement être prise en compte lors de l’administration de vaccins ou d’immunothérapies contre le cancer, afin d’en augmenter l’efficacité.

Plus concrètement, les chercheurs ont constaté que la fonction immunitaire est au plus haut en phase de repos, juste avant la reprise de l’activité, soit dans l’après-midi pour les souris, des animaux nocturnes, et tôt le matin pour les êtres humains. Les scientifiques ont réussi à confirmer que le rythme de la réponse immunitaire est régi par l’activité naturelle en fonction de l’alternance du jour et de la nuit. Des données complémentaires indiquent que si l’on stimule le système immunitaire à différents moments de la journée, les mêmes oscillations apparaissent, avec un pic le matin.

Cela signifierait-il que nous pourrions être plus vulnérables le soir et la nuit? Impossible, pour l’instant, de le dire, selon l’étude de l’UNIGE. Néanmoins, l’importance du rythme circadien sur le système immunitaire commence à peine à se dévoiler et pourrait être majeure.

11h14 L'UE a exporté plus de 1 milliard de doses de vaccins

L'UE a exporté plus d'un milliard de doses de vaccins anti-Covid en l'espace de dix mois, vers plus de 150 pays, a annoncé lundi, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, dans une courte vidéo diffusée en ligne.

Les Vingt-Sept ont notamment livré à ce jour environ 87 millions de doses aux pays à faibles et moyens revenus par l'intermédiaire du programme international Covax piloté par l'ONU, et l'UE leur donnera «au cours des prochains mois» au moins 500 millions de doses supplémentaires, a ajouté Mme von der Leyen.

Dimanche 17 octobre

20h54 Brésil: un rapport incriminant Bolsonaro reporté

La divulgation d’un rapport de commission parlementaire incriminant le président brésilien Jair Bolsonaro, pour sa politique jugée irresponsable durant la pandémie de coronavirus, prévue mardi, a été reportée sine die, a annoncé dimanche, le Sénat.

Sur le site de la Chambre haute, la mention «reporté» a été inscrite en rouge sur l’agenda de la commission parlementaire au 19 octobre, date à laquelle le rapporteur, Renan Calheiros, était censé lire son rapport de plus de 1 000 pages.

Selon la presse brésilienne, des divergences subsistaient entre les membres de la commission au sujet du contenu du rapport, et de nouvelles auditions ont été programmées pour la semaine prochaine.

17h35 On leur refuse l'entrée en boite, ils tirent

Deux hommes ont été mis en examen samedi, et écroués, après avoir tiré sur une discothèque dont on leur avait refusé l’entrée et blessé un client, a appris l'AFP, dimanche, auprès du parquet de Montbéliard, en France.

Refoulés de la discothèque dans la nuit de jeudi à vendredi, les deux hommes sont repartis, puis revenus un peu plus tard en voiture, d’où plusieurs coups de feu ont été tirés en direction de la boîte de nuit située à Mathay, au sud de Montbéliard, dans le Doubs.

Un client de la discothèque a été touché par les tirs, au niveau du genou selon L’Est Républicain et France Bleu Belfort-Montbéliard. Les deux hommes ont été placés en détention provisoire dans l’attente de leur jugement en décembre.

14h56 Fin de la distanciation physique à La Mecque pour les vaccinés

Les fidèles vaccinés ont pu prier côte à côte dimanche dans la Grande mosquée de La Mecque pour la première fois depuis le début de la pandémie de Covid-19, après la levée de la distanciation sociale par les autorités en Arabie saoudite.

«La Grande mosquée peut désormais être utilisée à pleine capacité, avec l’obligation pour les employés et les visiteurs de porter un masque à tout moment», a annoncé le Ministère de l’intérieur dans un communiqué publié par l’agence de presse officielle SPA.

14h50 Russie: nouveau record de contaminations sur 24h

La Russie a enregistré dimanche un record de contaminations au coronavirus ces dernières 24 heures pour le quatrième jour consécutif, signe d’une épidémie en pleine explosion sur fond de vaccination poussive et de restrictions limitées.

Selon le décompte officiel du gouvernement, 34 303 contaminations ont été recensées en 24 heures, un record depuis le début de la pandémie, et 997 morts.


Samedi 16 octobre

21h France: plus de 40 000 manifestants contre le pass sanitaire

Plus de 40 000 manifestants (40 610) contre le pass sanitaire ont été recensés samedi par le ministère de l’Intérieur, qui a comptabilisé 171 actions pour le quatorzième samedi consécutif de mobilisation.

L’affluence dans ces cortèges et rassemblements est en baisse régulière depuis plusieurs semaines. Samedi dernier, ils étaient environ 45 000 manifestants dans tout le pays, selon les autorités. Le 25 septembre, 60 000 personnes avaient protesté contre le pass sanitaire imposé par le gouvernement pour contrer l’épidémie de Covid-19, selon le bilan des autorités.

Le pass est devenu obligatoire le 21 juillet dans les lieux accueillant plus de 50 personnes avant d’être instauré dans les hôpitaux (sauf urgences), les bars et restaurants, puis étendu au 30 août aux 1,8 million de salariés en contact du public et fin septembre aux 12-17 ans.

10h36 La Russie bat un sinistre record

La Russie a enregistré samedi 1 002 décès du Covid-19 en 24 heures, dépassant pour la première fois la barre des 1 000 décès quotidiens depuis le début de la pandémie, alors que la campagne de vaccination du pays est au point mort.

Le décompte officiel du gouvernement fait état de 1 002 décès et de 33 208 nouvelles contaminations, ce qui constitue un record pour les décès et les nouveaux cas enregistrés pour le troisième jour consécutif.


Vendredi 15 octobre

16h49 Vaccin pour les 5-11 ans: Pfizer/BioNTech transmettent des données à l’EMA

Les laboratoires Pfizer et BioNTech ont annoncé vendredi, avoir transmis au régulateur européen des résultats d’essais cliniques de leur vaccin contre le Covid-19 chez les enfants de 5 à 11 ans en vue d’une autorisation. Les deux entreprises ont soumis à l’Agence européenne des médicaments (EMA) «des données en faveur d’une vaccination» de cette tranche d’âge pour laquelle aucun sérum n’a pour l’instant été autorisé.

16h42 Les tests Covid désormais payants en France pour les non vaccinés

Les tests de dépistage du Covid-19 sont devenus payants, vendredi, pour les Français non vaccinés. Les tests dits de «confort» resteront toutefois gratuits, dans les territoires français ultramarins, en état d’urgence sanitaire.

Mais pour 6,7 millions d’assurés français, partiellement ou non vaccinés, cet examen de dépistage n’est plus pris en charge par l’Assurance maladie, à moins de bénéficier d’une exception: prescription médicale, cas contact, test positif récent, contre-indication au vaccin. Ils devront débourser environ 44 euros pour un PCR en laboratoire ou 25 euros pour un antigénique en pharmacie.

15h44 Les États-Unis rouvrent pour les touristes vaccinés, le 8 novembre

Les États-Unis lèveront le 8 novembre, pour les personnes vaccinées, les restrictions en place depuis mars 2020, sur les voyages internationaux, dont le maintien agaçait nombre de leurs partenaires, Européens en tête.

«La nouvelle politique américaine sur les voyages, qui exige la vaccination pour les voyageurs étrangers se rendant aux États-Unis, entrera en vigueur le 8 novembre», a annoncé vendredi, la Maison-Blanche, dans un communiqué précisant la date de cette levée, qui avait déjà été annoncée le mois dernier.

6h14 L’Italie se prépare à de nouvelles mesures contre le Covid

L’Italie se préparait vendredi à des manifestations, blocages et perturbations potentielles de l’économie, avec l’entrée en vigueur du pass sanitaire obligatoire pour tous les travailleurs. Toute personne n’ayant pas été vaccinée ou n’ayant pas récemment guéri du Covid-19 doit montrer à son employeur la preuve d’un test négatif qu’elle a elle-même payé, sous peine d’être déclarée absente et privée de salaire.

Plus de 85% des Italiens âgés de plus de douze ans ont reçu au moins une dose, mais jusqu’à trois millions d’autres, non vaccinés, risquent de se voir refuser l’accès à leur lieu de travail. Des milliers de personnes se sont rassemblées à Rome, samedi dernier, lors de manifestations qui ont dégénéré en affrontements violents dans le centre historique, et d’autres mobilisations sont prévues dans toute l’Italie, vendredi et samedi.

4h50 Réouverture prochaine de Sydney aux visiteurs étrangers

Sydney va supprimer la quarantaine obligatoire pour les voyageurs internationaux à partir du mois prochain, ont déclaré des responsables vendredi, signalant une fin plus rapide que prévu des restrictions sévères liées au coronavirus.

Les frontières de l’Australie étaient fermées depuis 19 mois pour empêcher la propagation du Covid-19, bloquant même des dizaines de milliers d’Australiens à l’étranger. Actuellement, toute personne qui entre en Australie doit obtenir une autorisation spéciale et débourser plusieurs milliers de dollars pour être enfermée dans une chambre d’hôtel pendant 14 jours.

Le Premier ministre de la Nouvelle-Galles du Sud, Dominic Perrottet, a annoncé qu’à partir du 1er novembre, les voyageurs entièrement vaccinés qui se rendront dans cet État devront subir un test négatif avant de prendre l’avion, mais qu’ils n’auront plus à subir de quarantaine à leur arrivée.


Jeudi 14 octobre

19h59 Afrique: six infections sur sept ne sont pas détectées, selon l’OMS

Le nombre réel des contaminations au Covid-19 en Afrique est sept fois plus élevé que les chiffres officiels, qui ne prennent pas en compte des sujets asymptomatiques non détectés faute de tests, a estimé jeudi l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dans un communiqué.

«Au 10 octobre 2021, le nombre cumulé de cas d’infection par la Covid-19 était estimé à 59 millions en Afrique, un chiffre sept fois plus élevé que les plus de huit millions de cas officiellement notifiés» sur le continent, selon de nouvelles estimations de l’OMS.

18h51 Toujours davantage de décès en Russie

La Russie a enregistré jeudi des records quotidiens de nouvelles infections et de décès dus au Covid. Au total, 986 personnes sont mortes ces dernières 24h. Moscou reste la zone la plus touchée avec 6 712 nouveaux cas et 72 morts. La deuxième ville du pays, Saint-Pétersbourg, suit avec 2 345 contaminations enregistrées et 67 décès.

Le ministre de la Santé, Mikhaïl Mourachko, a jugé jeudi que la situation actuelle était la faute «en premier lieu au comportement de la population et à la vaccination», qui patine depuis des mois malgré l’existence de plusieurs sérums nationaux. «Le système (de santé) est sérieusement sous tension. Nous devons arrêter cela via des efforts communs», a-t-il ajouté, en appelant une nouvelle fois ses concitoyens à aller se faire vacciner.

18h19 Le Burundi reçoit ses premiers vaccins

Le Burundi, un des derniers pays au monde à ne pas avoir commencé à vacciner sa population contre le Covid-19, a réceptionné jeudi ses premiers vaccins lors d’une cérémonie officielle tenue dans la capitale économique Bujumbura. Ce pays d’Afrique de l’Est a reçu un don de la Chine de 500 000 doses du vaccin Sinopharm.

«Les vaccinations contre le Covid-19 vont commencer la semaine prochaine si tout va bien», a indiqué mercredi le ministère de la Santé sur son compte Twitter. Avec l'Érythrée et la Corée du Nord, le Burundi faisait partie jusqu'à présent des rares pays au monde à ne pas avoir lancé de vaccination anti-Covid.

17h17 Le régulateur européen examine un cocktail d’anticorps d’AstraZeneca

Le régulateur européen a indiqué jeudi avoir commencé à évaluer un cocktail d’anticorps d’AstraZeneca contre le Covid-19, ouvrant la voie à une éventuelle autorisation pour l’utilisation du médicament dans l’Union européenne. Le laboratoire assure qu’il peut être efficace en prévention du Covid chez les patients fragiles.

Des essais ont montré que le médicament AZD7442, une combinaison d’anticorps, réduit les symptômes graves et les décès dus au Covid-19, a déclaré lundi le groupe suédo-britannique AstraZeneca. La décision de lancer un examen continu du cocktail d’anticorps, aussi appelé Evusheld, «est basée sur des résultats préliminaires d’études cliniques, qui suggèrent que le médicament peut aider à protéger contre la maladie», a déclaré dans un communiqué l’Agence européenne des médicaments (EMA), basée à Amsterdam.

13h30 Encore près de 9 000 morts en 24h

Sur la journée de mercredi, 8 666 nouveaux décès et 459 785 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 3 108 nouveaux morts, la Russie (986) et le Mexique (420).

9h18 Bali: retour des vols internationaux, touristes attendus

Bali a officiellement rouvert son aéroport à certains vols internationaux jeudi, dont ceux venant de Chine du Japon ou de France, afin de permettre une reprise du tourisme. Mais les autorités locales ont précisé qu’aucun vol international n’était attendu pour l’instant et le terminal international est resté désert.

Les visiteurs étrangers devront être complètement vaccinés, se soumettre à une quarantaine de 5 jours dans un hôtel et disposer des visas adéquats pour se rendre à Bali. Les autorités indonésiennes viennent d’annoncer la réouverture des visas de tourisme, qui étaient suspendus depuis le début de la pandémie, cependant les visas à l’arrivée ne sont pas encore rétablis.

8h30 Fin du masque dans les écoles en Moselle

Parents et enfants du département de la Moselle attendaient ça avec impatience: à partir de lundi 18 octobre, les écoliers du primaire n'auront plus l'obligation de porter le masque en classe. Le taux d'incidence est inférieur à 50 cas pour 100 000 habitants depuis cinq jours. «C'est le cas depuis dix jours en Moselle», notent nos confrères de France Bleu Lorraine Nord. Le taux d'incidence était de 41 ce jeudi.

«On leur montre que leurs efforts ont été efficaces, et leur angoisse par rapport à la maladie va diminuer», a indiqué la présidente de la Fédération des Conseils de Parents d'Elèves (FCPE) en Moselle au micro de nos confrères.

Les petits Meurthe-et-Mosellans avaient fait tomber le masque le 4 octobre. Rien n'est toutefois définitif et les autorités se réservent le droit de réimposer le masque. C'est le cas dans le département de la Lozère où les enfants, libérés du masque il y a dix jours, vont devoir le remettre après une hausse du nombre de cas dans le département.

À noter que le port du masque reste obligatoire au collège et au lycée.


Mercredi 13 octobre

21h22 États-Unis: la levée des restrictions de voyage, c'est pour quand?

Les compagnies aériennes européennes ont appelé mercredi les autorités américaines à fournir une «date précise» de réouverture de leurs frontières aux passagers vaccinés du Vieux Continent, ainsi qu’à œuvrer à une harmonisation de la liste des vaccins reconnus.

L’administration du président Joe Biden a annoncé le 20 septembre, que les frontières américaines rouvriraient aux passagers vaccinés notamment en provenance des pays de l’Union européenne, à partir du mois de novembre. Sans plus de précisions.

«Pour faire en sorte que les compagnies aériennes puissent être totalement prêtes, il faut qu’une date précise soit donnée de toute urgence», a souligné l’association des compagnies aériennes européennes Airlines for Europe, dans un communiqué, à l’occasion d’une rencontre de dirigeants du secteur à Bruxelles.

20h14 Bolsonaro ne se fera pas vacciner

Le président brésilien Jair Bolsonaro a annoncé qu’il ne se ferait finalement pas vacciner contre le Covid-19, après avoir affirmé des mois durant qu’il serait «le dernier Brésilien» immunisé.

«J’ai décidé de ne plus me faire vacciner. J’ai vu de nouvelles études et mon immunité est au plus haut, pourquoi j’aurais besoin du vaccin?», a demandé le président d’extrême droite, lors d’un entretien, mardi soir, à la radio Jovem Pan, sans préciser à quelles études il faisait allusion.

«Ce serait comme miser dix réais (NDLR: la monnaie brésilienne) au loto pour en gagner deux, ça n’a aucun sens», a insisté le chef de l’État. «Pour moi, la liberté passe au-dessus de tout. Si un citoyen ne veut pas se faire vacciner, c’est son droit, point final», a-t-il résumé.

18h51 Québec: vaccination obligatoire des soignants reportée

Le Québec a reporté au 15 novembre l’obligation pour ses travailleurs de la santé de se faire vacciner contre le Covid-19, afin d’éviter de trop grandes pénuries de personnel, a annoncé mercredi, le ministre de la Santé de la province canadienne.

À deux jours de la date butoir initiale du 15 octobre, le gouvernement québécois souhaite ainsi «donner une dernière chance aux non-vaccinés» et éviter de «foncer dans un mur» avec le retrait des quelque 14 000 employés non-vaccinés, ce qui aurait conduit à une «pression trop forte» sur le réseau.

Au cours du prochain mois, le Québec exigera que les employés du secteur de la santé non-vaccinés soient testés au moins trois fois par semaine. Ces derniers ne pourront pas toucher les «primes Covid» auxquelles ont droit leurs collègues vaccinés.

18h42 La croissance de retour au Royaume-Unie avec la levée des restrictions

Le Royaume-Uni a vu son activité économique repartir avec une croissance de 0,4% en août, particulièrement dans le tourisme, la restauration, l’art et les divertissements, grâce à la levée de toutes les restrictions sanitaires liées à la pandémie.

Le produit intérieur brut (PIB) a notamment été tiré par les services directs aux consommateurs, comme le tourisme, qui avaient particulièrement souffert de la pandémie et de longs mois de fermeture. Le PIB reste cependant inférieur de 0,8% comparé à son niveau d’avant la pandémie selon l’Office national des statistiques britannique.

16h57 Le Congo interdit les mariages

Les autorités congolaises ont annoncé mercredi l’interdiction de toutes les cérémonies de mariage, civil ou religieux, sur l’ensemble du territoire du Congo pendant 45 jours, en vue de stopper la propagation de l’épidémie de Covid.

Le ministre de la communication Thierry Moungalla a expliqué à la télévision publique que le pays était confronté à une troisième vague de cas. «Cette situation, fortement préoccupante et grave, s’explique en grande partie par le relâchement généralisé des populations quant au respect des mesures barrières», a-t-il ajouté.

15h47 France: une employée contre l’obligation vaccinale déboutée en justice

Le juge des référés du tribunal administratif de Versailles a rejeté mercredi le recours d’une employée d’un hôpital refusant de se faire vacciner contre le Covid-19, qui contestait la suspension de son contrat et du versement de son salaire. Cette agente administrative du groupe hospitalier public Nord-Essonne conteste la suspension prononcée fin septembre à son encontre par sa direction, qui lui reproche de ne pas respecter l’obligation vaccinale des travailleurs hospitaliers.

Au début du mois, l’agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France recensait 0,7% de suspensions dans les effectifs des établissements sanitaires et médico-sociaux de la région, soit 1 400 personnes. Des milliers de suspensions ont été signifiées à des personnels de santé non vaccinés contre le Covid-19 depuis l’entrée en vigueur de l’obligation vaccinale, le 15 septembre.

13h21 La Réunion sort de l'état d'urgence

L’île de La Réunion va sortir ce mercredi de l’état d’urgence sanitaire qui avait été décrété le 13 juillet dernier en raison de la circulation accrue du coronavirus, a indiqué le gouvernement. Le décret doit être entériné ce jour en Conseil des ministres.

Le président français Emmanuel Macron avait justifié cette décision, en juillet lors d’une allocution télévisée, par le «niveau de vaccination insuffisant» et par la «forte pression» hospitalière. «Depuis neuf semaines l’amélioration de la situation sanitaire se confirme dans l’île», ont indiqué mardi dans un document commun la préfecture et l’Agence régionale de santé de cette île de l’océan Indien.

12h36 Heure de vérité pour le pass sanitaire en Italie

Le pass sanitaire devient obligatoire à partir de vendredi en Italie pour tous les employés du public comme du privé, une mesure censée encourager la vaccination mais qui se heurte à l’opposition de millions de salariés. Le vaccin est déjà obligatoire pour les personnels soignants et le pass sanitaire pour les enseignants.

Mais pour le gouvernement de Mario Draghi, cela ne suffit pas à assurer un niveau d’immunité tel qu’il empêcherait de nouveaux foyers infectieux susceptibles de perturber l’activité économique, comme cela s’est produit en 2020 et début 2021. Les employés refusant de s’y soumettre risquent une suspension de salaire, et une amende s’ils sont pris sur leur lieu de travail sans le précieux document. Ils ne peuvent invoquer le télétravail pour y déroger.

12h31 Plus de 8 200 morts en 24h dans le monde

Sur la journée de mardi, 8 218 nouveaux décès et 451 476 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 2 395 nouveaux morts, la Russie (984) et le Mexique (546).

8h06 Vaccin obligatoire pour certaines professions dans une région d'Australie

Caissiers, coiffeurs, réceptionnistes... du Territoire du Nord en Australie font partie des dizaines de catégories professionnelles qui devront être vaccinées pour continuer à exercer, ont annoncé mercredi les autorités. Inquiet du faible taux de vaccination contre le Covid-19 chez certaines catégories de la population, le Premier ministre de ce Territoire, Michael Gunner, a annoncé que «toute personne travaillant en contact avec du public devra être vaccinée».

Le vaste Territoire du Nord s’étend de la ville de Darwin à l’Outback d’Alice Springs et d’Uluru, une région trois fois plus grande que l’Espagne. Bien que plus de 80% de la population adulte de la région ait reçu au moins une dose, M. Gunner a affirmé que, dans certaines zones, les gens hésitent ou refusent de se faire vacciner. D’ici le 24 décembre, toute personne travaillant avec le public doit être entièrement vaccinée sous peine d’une amende de 5 000 dollars australiens et d’un licenciement immédiat.

5h14 Les États-Unis ouvriront leurs frontières terrestres «début novembre»

Les États-Unis ouvriront «début novembre» leurs frontières terrestres avec le Mexique et le Canada aux voyageurs vaccinés contre le Covid-19 et faisant des déplacements jugés non-essentiels, a annoncé mercredi un haut responsable de la Maison-Blanche.

Il a assuré que la date précise d’entrée en vigueur du nouveau dispositif serait connue «très prochainement» pour ces voyages par voie terrestre, tout comme pour les voyages internationaux par avion, soumis au même calendrier et pour lesquels l’obligation vaccinale avait été annoncée le 20 septembre dernier.

4h05 Des entreprises vont choisir la loi fédérale au Texas

Les compagnies aériennes American et Southwest ont indiqué mardi qu’elles allaient a priori bien respecter la loi fédérale décidée par Joe Biden imposant le vaccin à leurs employés et défier ainsi une nouvelle législation texane s’opposant à l’obligation vaccinale.

Le gouverneur républicain du Texas, Greg Abbott, a en effet annoncé lundi qu’il interdisait à l’intégralité des entités de son État, y compris aux entreprises privées, d’imposer le vaccin à leurs employés ou aux consommateurs. Mais «la loi fédérale prévaut sur la loi des États» fédérés, a rappelé mardi la porte-parole de la Maison-Blanche, Jen Psaki.

Or le président américain a dit il y a un mois que la vaccination contre le Covid-19 deviendrait obligatoire pour quelque 100 millions de travailleurs, fonctionnaires, salariés de sous-traitants du gouvernement fédéral et d’entreprises de plus de 100 personnes. En tant que sous-traitants du gouvernement fédéral, les compagnies aériennes sont censées imposer la vaccination à leurs employés à partir du 8 décembre. Basées au Texas, les compagnies American Airlines et Southwest Airlines ont fait savoir mardi qu’elles respecteraient plutôt la loi fédérale.

3h09 La justice mexicaine ordonne la vaccination des mineurs

La justice mexicaine a demandé au gouvernement fédéral de vacciner les mineurs de 12 à 17 ans contre le Covid-19, dans un arrêt que le gouvernement affirme vouloir examiner avec soin, ont indiqué mardi les autorités mardi.

Un tribunal de l’État de Mexico -l’un des 32 du pays- a invoqué «le droit humain à la santé pour la collectivité, dans le cas présent, à tous les adolescents entre 12 et 17 ans», d’après un extrait de la décision de justice citée par l’édition mexicaine du quotidien El Pais.

«Nous analyserons le dossier avec beaucoup de précaution», a réagi le ministre de la Santé Hugo López Gatell. Le gouvernement n’est pas obligé de se conformer à cette décision de justice. Le ministère de la Santé avait annoncé fin septembre que le vaccin Pfizer-BioNTech serait administré aux seuls mineurs à risque (ceux qui souffrent de facteurs de comorbidité pouvant aggraver le Covid).

00h22 L'ancien responsable de la vaccination au Canada ne retrouvera pas son poste

L’ancien responsable de la campagne de vaccination canadienne Dany Fortin, accusé d’agression sexuelle, ne pourra pas réintégrer ses fonctions comme il le demandait, a tranché mardi la Cour fédérale.

Cet officier, qui a notamment dirigé la mission de l’Otan en Irak en 2018/2019, avait quitté son poste de coordinateur de la distribution de vaccins en mai à la suite d’accusations d’agression sexuelle. Les faits, que Dany Fortin nie, remonteraient à 1988, quand il étudiait au Collège militaire royal du Canada, au Québec.

La juge Ann Marie McDonald n’a pas tranché l’affaire sur le fond, estimant que Dany Fortin aurait dû se tourner vers les instances militaires et non vers la Cour fédérale. Lui estime que son éviction en mai de son poste de vice-président de la logistique et des opérations à l’Agence canadienne de santé publique (ACSP) est un «calcul politique». Il assure que ni la présomption d’innocence, ni la chaîne de commandement militaire n’ont été respectées.


Mardi 12 octobre

22h L'Algérie reprend les liaisons maritimes voyageurs vers la France et l'Espagne

L'Algérie va reprendre dans les prochaines semaines ses liaisons maritimes pour le transport de voyageurs avec l'Espagne et la France, interrompues depuis mars 2020, en raison de la pandémie de Covid-19, a annoncé mardi, le ministère des Transports.

L'Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs (ENTMV) va reprendre son activité «à destination de l'Espagne, à partir du 21 octobre, et de la France, à partir du 1er novembre», a précisé le ministère, dans un communiqué.

21h58 L'avertissement de la Maison-Blanche au Texas

«La loi fédérale prévaut sur la loi des États» fédérés, a dit Jen Psaki, interrogée sur une initiative du gouverneur républicain du Texas, Greg Abbott, qui a interdit dans son État l'obligation vaccinale. Le président américain Joe Biden, après avoir longtemps refusé de prendre des décisions contraignantes, a dit il y a un mois que la vaccination contre le Covid-19 deviendrait obligatoire pour quelque 100 millions de travailleurs, fonctionnaires du gouvernement fédéral et salariés du privé.

L'administration Biden n'a toutefois toujours pas publié les règles qui encadreront l'application pratique de cette obligation dans les entreprises privées concernées, celles de plus de 100 salariés. «Il n'y a pas vraiment de précédent historique pour (cette obligation vaccinale dans les entreprises) et nous voulons bien faire», a justifié la porte-parole de la Maison-Blanche, interrogée sur ce délai de mise en œuvre.

Jen Psaki a par ailleurs estimé que la décision du gouverneur du Texas était avant tout «politique». «Quand vous faites un choix qui va contre les informations et les données de santé publique existantes, qui n'est pas basé sur les intérêts des personnes dont vous êtes le gouverneur, alors c'est peut-être dans votre propre intérêt politique», a-t-elle critiqué.

20h53 L’Afrique du Sud célèbre le retour des fans dans un stade de foot

«Bienvenue» répètent les hauts parleurs. Pour la première fois en un an et demi, depuis les restrictions liées à la pandémie de Covid-19, les fans de foot en Afrique du Sud ont pu retrouver mardi, un stade, pour un match réservé aux vaccinés.

En deux heures, les billets pour la rencontre de qualification pour la Coupe du monde 2022 opposant l’équipe nationale des Bafana Bafana à l’Éthiopie, étaient vendus. Le public du plus grand stade d’Afrique, le FNB stadium à Soweto, d’une capacité de plus de 94 000 places, a été limité à 2 000 personnes

18h41 Égypte: retour limité du public dans les stades de foot

Environ 2 000 supporters de foot pourront assister aux matchs du championnat égyptien de football qui débute le 25 octobre, après avoir été interdits de stade depuis le début de la pandémie de coronavirus, a annoncé mardi l’association des clubs professionnels d’Égypte. Mille supporters pour chacun des clubs seront autorisés dans le stade, a précisé le président de l’association, Ahmed Diab.

17h Le G20 Commerce planche sur une distribution plus équitable des vaccins

Lutte contre le protectionnisme en matière de circulation des vaccins anti-Covid, réforme de l’OMC et développement durable étaient au menu d’une réunion des ministres du Commerce du G20 réunis mardi à Sorrente dans le sud de l’Italie.

Plus de six milliards de doses de vaccins contre le Covid-19 ont été produites et administrées dans le monde, mais seulement 1,4% des habitants des pays à faible revenu ont été entièrement vaccinés contre 58% dans les pays riches, avait déploré début octobre la directrice générale de l’OMC, Ngozi Okonjo-Iweala.

15h37 L'Allemand CureVac abandonne son premier candidat-vaccin

Le laboratoire allemand CureVac a annoncé mardi l’abandon du développement de son premier candidat-vaccin contre le Covid-19, initialement porteur d’espoir mais dont l’efficacité s’est révélée décevante, pour se concentrer sur un nouveau sérum plus prometteur.

L’entreprise spécialiste de l’ARN messager va «se focaliser sur le développement d’un vaccin contre le Covid-19 sur la deuxième génération» sur lequel il travaille avec le Britannique GSK et va donc «retirer» le candidat actuel de la procédure d’examen en continu de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Cela «met fin» à l’accord de pré-commandes portant sur 405 millions de doses avec l’Union européenne, précise le laboratoire, qui poursuit toutefois les discussions avec Bruxelles sur la deuxième génération de vaccin.

15h21 La pandémie continue d’entraver la croissance mondiale

«La pandémie n’est terminée nulle part tant qu’elle n’est pas achevée partout». L’économiste en chef du Fonds monétaire international Gita Gopinath a prévenu mardi: la vaccination inégale dans le monde continue d’être un frein à la reprise complète de l’économie mondiale.

Le FMI table désormais sur une hausse du PIB mondial de 5,9% cette année contre 6% en juillet. La révision à la baisse est «marginale», note Gita Gopinath. «Elle masque cependant d’importantes révisions pour certains pays» et «les perspectives pour les pays à faibles revenus se sont considérablement assombries», ajoute-t-elle.

Environ 58% de la population des économies avancées ont été entièrement vaccinés, contre 36% dans les économies émergentes et moins de 5% dans les pays pauvres, souligne l’institution de Washington qui publie ses prévisions à l’occasion de ses réunions d’automne.

12h58 Espagne: fête nationale et contaminations au plus bas

L’Espagne a célébré mardi son «jour de l’hispanité», la fête nationale, avec le retour des défilés militaires à Madrid, marquant un pas de plus vers la normalité à l’heure où les chiffres du Covid-19 sont au plus bas.

Le pays a recensé lundi 46 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants en 14 jours: une incidence au plus bas depuis juillet 2020, après la première vague de cas qui a fait de l’Espagne l’un des plus endeuillés d’Europe. Le pays compte aussi parmi les plus h

(L'essentiel)