Coronavirus au Luxembourg

07 août 2020 16:34; Act: 07.08.2020 16:51 Print

Une fraude détectée sur l'importation des masques

LUXEMBOURG - Le pays a été confronté à des documents falsifiés pour importer sur le marché des masques de mauvaise qualité. La ministre de la Santé rassure.

storybild

Des contrôles de qualité ont permis d'identifier ces importateurs et les masques concernés, lesquels «n'ont pas pu démontrer qu'ils ne présentaient pas de risque pour la sécurité et la santé». (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

On n'a pas fini de parler des masques de protection face au coronavirus. Ce vendredi, interpellée par le député Claude Wiseler (CSV), la ministre de la Santé, Paulette Lenert, indique que l'Institut luxembourgeois de la normalisation, de l'accréditation, de la sécurité et qualité des produits et services (ILNAS), a découvert des documents falsifiés destinés à faire entrer sur le marché des masques certifiés CE. Sans préciser leur provenance.

Des contrôles de qualité ont permis d'identifier ces importateurs et les masques concernés, lesquels «n'ont pas pu démontrer qu'ils ne présentaient pas de risque pour la sécurité et la santé». Leur importation n'a évidemment pas été autorisée et «des avis négatifs ont été transmis à l'Administration des douanes et accises», précise Paulette Lenert, en lien avec le ministre de l'Économie, Franz Fayot.

Selon les ministres, les contrôles stricts effectués depuis le pic de l'épidémie ont permis de mettre en vente sur le marché luxembourgeois «uniquement les masques qui ne présentaient pas de risque pour la santé et la sécurité». Le gouvernement rappelle qu'il s'appuie, pour cela, sur la réglementation claire au niveau européen.

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • zweistein le 07.08.2020 19:43 Report dénoncer ce commentaire

    les 50 masques qu'on a reçu gratuitement de l'Etat venait de Chine car tout était écrit en chinois sur les emballages. S'il y avait écrit CE dessus ça voulait plutôt dire China Exportation ! Parmi ces masques 1/5 eme était défectueux: lanières qui se déchiraient très vite et même manque de la barrette à serrer sur le nez ! Tout ça est aussi fiable que les tests: 20% ne sont pas fiables...

  • Planning The Future le 07.08.2020 17:40 Report dénoncer ce commentaire

    Plus simple de contrôler la qualité s'ils étaient fabriqué chez nous en proposant de former et de faire travailler les gens qui sont au chomage, faute de pouvoir rouvrir leurs événements, discothèques, concerts etc.. On ne devrait importer que ce qu'on ne sait pas faire par nous mêmes

  • Droit de savoir le 07.08.2020 18:03 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi n'ayons nous pas le droit de savoir leur provenance, la transparence est essentiel.

Les derniers commentaires

  • DOM le 08.08.2020 23:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce qu'il faudrait savoir c'est si ces masques sont nuisibles a la santé,si on peut les utiliser sans risque et également nous dire la différence entre les bleus et les blancs..merci de repondre car ca va de la santé des citoyens .

  • DOM le 08.08.2020 23:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait savoir si en fait on peut encore les utiliser sans risque pour la sante et a savoir si il y a 1 difference entre les bleus et les blancs .merci .

  • Lol le 08.08.2020 12:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les masques en tissus qui ne servent à rien ?

  • bonsens le 08.08.2020 12:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sérieusement il suffit de modifier la marque CE et la transformer en QR code qui contiendra les informations complètes du fabriquant!

  • gibot Jean Jacques le 08.08.2020 12:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les chinois ont contaminé le monde entier et tout le monde les fait travailler et nos économies européennes s'écoulent c'est beau la mondialisation nous allons à la catastrophe voulue par nos politiciens