Covid aux États-Unis

14 janvier 2021 22:11; Act: 15.01.2021 09:59 Print

Une journaliste en larmes après son reportage

Après la diffusion de son reportage sur une famille brisée par le coronavirus, une reporter de «CNN» a craqué au moment de conclure.

Sur ce sujet
Une faute?

«Je suis désolée. J’essaie d’aller jusqu’au bout». Submergée par l’émotion, la journaliste Sara Sidner a eu bien du mal à conclure son intervention en direct, mardi soir sur CNN. L’Américaine côtoie depuis plusieurs jours Juliana Jimenez Sesma, habitante du sud de Los Angeles (Californie) qui a perdu sa mère et son beau-père à onze jours d’intervalle. Une équipe de CNN était présente lors de l’enterrement de la maman de Juliana, qui s’est déroulé sur le parking d’un hôpital, pour respecter les mesures de distance sociale.

Une fois son reportage diffusé, Sara Sidner a dû s’y reprendre à plusieurs fois pour terminer sa phrase, tant elle était bouleversée par cette histoire: «C’est le dixième hôpital que j’ai visité, et de voir la façon dont ces familles doivent vivre après cela, et le chagrin si grand et si profond… C’est vraiment difficile à supporter», a-t-elle expliqué à travers ses larmes. «Ça ne va pas, tout simplement. Ce n’est pas bien ce que nous nous faisons les uns aux autres. Ces familles ne devraient pas vivre ça», a ajouté la correspondante.

«Je ne pouvais pas contrôler mes larmes»

«Faites tout ce que vous pouvez pour empêcher que cela ne tue les membres de votre famille, vos voisins, vos amis, vos professeurs, vos médecins et vos pompiers», a encore imploré Sara Sidner. Sur Twitter, la reporter est revenue sur son intervention poignante, avouant qu’il ne s’agissait pas de son «moment de plus grande fierté en tant que journaliste», mais qu’elle n’avait «pas pu se retenir». Dans un texte publié sur CNN, Sara Sidner a expliqué qu’elle avait laissé parler sa «rage» contre ceux qui ne prennent pas le Covid-19 au sérieux.

«Je me suis sentie mise à nu, exposée et gênée à la fois. On m’a longtemps appris, en tant que femme, à ne jamais pleurer en public et surtout pas au travail. Mais j’ai fait ça, ce mardi-là. J’ai pleuré. Je ne pouvais pas contrôler mes larmes. Je ne pouvais pas utiliser mes mots», a témoigné Sara Sidner, qui dit avoir l’impression que son pays est «sous assistance respiratoire», particulièrement après les incidents du Capitole.

Le cri du cœur de la correspondante a été massivement partagé sur les réseaux sociaux, et notamment par l’actrice Jennifer Aniston, qui en a fait une story sur son compte Instagram.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • aide le 14.01.2021 22:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des femmes, des hommes , des enfants malades covid 19 ont tout perdu et se sont retrouvés à la rue 2020 et ça continue

  • Agent 34 le 15.01.2021 00:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Du bel humanisme et de l’empathie, chose que beaucoup de complotistes ne connaissent pas.

  • honteux le 15.01.2021 01:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @nickname. vous êtes écoeurant. Je ne vous souhaite pas le dixième du malheur que les familles endeuillées vivent.

Les derniers commentaires

  • klibbertmech le 16.01.2021 09:09 Report dénoncer ce commentaire

    oh la pauvre...je dois pleurer maintenant aussi?

  • pipapo le 16.01.2021 01:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un minuscule petit virus, une p’tite amende, la formule idéale pour reprendre possession du pouvoir, n’est-ce pas drôle ? Maintenant que cela fonctionne plutôt bien, quelle sera la stratégie suivante ?

    • @pipapo le 16.01.2021 09:10 Report dénoncer ce commentaire

      ben cela sert à enrichir davantage les plus riches mais les moutons ne s'en rendent pas compte

  • sf54 le 15.01.2021 21:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La vie est un risque ne l’oublier pas quand tu te lève le matin tu prends un risque un de mourir et la mort fait partie de la vie

    • Padawan le 15.01.2021 21:42 Report dénoncer ce commentaire

      Wouah, et 2 + 2 = 4 tu es mon Maître

    • packtiech le 16.01.2021 09:11 Report dénoncer ce commentaire

      ben oui mais les moutons ont trop peur lol

  • nickname le 15.01.2021 15:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @@ zorro des malpolis. Virus enfermés dans le permafrost. Mdr vous regardez trop la tele

    • @ nickname le 15.01.2021 21:20 Report dénoncer ce commentaire

      Allez vous renseigner avant de faire des commentaires critiques, ça vous évitera le ridicule

  • nickname le 15.01.2021 15:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @zomo: oui mais la mortalité sur l’année 2020 et plus basse que certaines années précédentes, malgré l’explosion des cancers