Au Luxembourg

16 septembre 2020 16:27; Act: 16.09.2020 16:44 Print

Vacances et famille, sources de contaminations

LUXEMBOURG - La moyenne d'âge des contaminés reste basse, à 31 ans, notamment en raison de la campagne de tests sur les jeunes avant la rentrée.

storybild

Le ministère insiste sur le respect des gestes barrières, même en vacances.

Sur ce sujet
Une faute?

Dans la semaine du 7 au 13 septembre, 282 personnes ont été testées positives au Covid-19, soit à peine une de plus que la semaine précédente, selon le bilan hebdomadaire publié ce mercredi par le ministère de la Santé. Le programme de tests massifs monte progressivement en puissance, puisque 50 912 personnes ont été dépistées, contre 47 868 la semaine d'avant. Le nombre d'infections actives baisse, passant de 581 à 564 au 13 septembre, le nombre de guérisons augmentant à 6 556 depuis le début de la pandémie.

Mais où ont été contractées ces nouvelles infections? D'après les chiffres du ministère de la Santé, les cas liés aux vacances sont toujours les plus nombreux, mais leur avance a largement diminué. Ainsi, du 7 au 13 septembre, 31% des nouveaux cas ont été ramenés de l'étranger, contre 44% la semaine précédente. L'occasion pour le ministère de rappeler «son appel au respect des consignes sanitaires même pendant les congés à l'étranger», un «élément essentiel de lutte contre la propagation du virus».

Outre les vacances, 27% des cas sont issus de contaminations au sein des familles, 3% à des fêtes. Les nouveaux contaminés sont jeunes, avec une moyenne d'âge de 31 ans, un chiffre essentiellement lié à la campagne de tests sur les jeunes de 4 à 20 ans en prévision de la rentrée scolaire. Enfin, dans la semaine du 7 au 13 septembre, 1 394 personnes se trouvaient en quarantaine (-8% sur une semaine) et 581 en isolement (-0,4%).

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Carmen le 16.09.2020 17:05 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut pas généraliser avec les contaminations des vacanciers et les stigmatiser. Je suis partie deux semaines en Espagne, zone plutôt sur la liste noire, en plus en avion plus le train, voir ma famille qui habite là bas. J'ai eu toutes le précautions que j'ai ici, résultat j'ai fait mon test à mon retour et je suis toujours négatif. C' est pas le fait de partir ou pas, c'est le fait de respecter les consignes n'importe où tu es.

  • Gilles le 16.09.2020 23:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Petra, êtes-vous luxemborgeoise? Les écoles ont commencé hier.

  • Gilles le 16.09.2020 23:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    top

Les derniers commentaires

  • Et patatra... le 17.09.2020 11:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les médecins,les infirmiers, urgentistes, chirurgiens, et surtout les gens qui travaillent dans l'alimentaire, restos, cafés sont dangereux en voulant continuer à porter la barbe sur laquelle coulent les sécrétions salivaires/nasales????⚠️

    • Roger le 17.09.2020 12:01 Report dénoncer ce commentaire

      Bon appétit.

    • Idiocratie le 17.09.2020 22:00 Report dénoncer ce commentaire

      Ca y est!!! En voila un qui ose vouloir réglementer le port de la barbe... sinon ce soir, je mets un pyjama de quelle couleur? Et je peux embrasser ma femme? Faut se faire soigner mon vieux...mais pas du COVID!

    • @Et patatra le 18.09.2020 09:39 Report dénoncer ce commentaire

      Si les secretions salivaires et nasales sont coincées dans la barbe, ca veut dire qu elle ne sont pas sur votre figure, sur votre assiette ou sur votre bureau. Ca fait le meme effet que le masque finalement. Vous devriez avoir peur des imberbes.

  • Jérôme le 17.09.2020 10:12 Report dénoncer ce commentaire

    Les grands savants ont la parole.

  • tout vient à temps le 17.09.2020 07:18 Report dénoncer ce commentaire

    Nous savons très bien que certains aimeraient détruire la famille et nous priver de vacances. Nous identifierons le problème et nous le traiterons.

    • Caro le 17.09.2020 12:31 Report dénoncer ce commentaire

      Pourriez-vous m'expliquer quel en est l’intérêt car j'ai beau retourner votre explication dans tous les sens je ne vois ps trop le bénéfice...

  • Gilles le 16.09.2020 23:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Petra, êtes-vous luxemborgeoise? Les écoles ont commencé hier.

  • Gilles le 16.09.2020 23:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je connais plusieurs familles ou un sur 4 voir 5 s‘est infecté, bien sûr sans devenir malade, alors arrêtez avec vos contaminations au sein des familles