Festival de Cannes

18 avril 2019 12:33; Act: 18.04.2019 14:59 Print

Le Luxembourg représenté sur la Croisette

L'affiche du festival de Cannes a été dévoilée ce jeudi. 19 films sont en compétition officielle, entre habitués et nouveaux venus. Et coproductions luxembourgeoises.

storybild

19 films se disputeront la Palme d'or sur la Croisette cette année. (photo: AFP/Philippe Savoir)

Sur ce sujet
Une faute?

Les derniers films des cinéastes Pedro Almodovar, Arnaud Desplechin, Ken Loach et des frères Dardenne seront en compétition au 72e Festival de Cannes, a annoncé jeudi, le délégué général du Festival, Thierry Frémaux.

Au total, dix-neuf films seront en compétition lors de cette édition qui se tient du 14 au 25 mai pour succéder au Japonais Hirokazu Kore-Eda, Palme d'or en 2018 avec «Une affaire de famille». Très attendu, le dernier opus de Quentin Tarantino n'a pas été cité mais le Festival se réserve toujours la possibilité d'accueillir un film au dernier moment.

Dans la catégorie «Un certain regard», des coproductions luxembourgeoises ont été sélectionnées, «Chambre 212» (coproduction Bidibul Productions), «Viendra le feu» (coproduction Tarantula Luxembourg) et «Les Hirondelles de Kaboul» (coproduction Melusine Productions).

Voici les 19 films en compétition officielle

• «The Dead Don't Die» de Jim Jarmusch (États-Unis), en ouverture

• «Douleur et gloire» (Dolor y Gloria) de Pedro Almodovar (Espagne)

• «Le traître» (Il Traditore) de Marco Bellocchio (Italie)

• «The Wild Goose Lake» («Nan fang che zhan de ju hui») de Diao Yinan (Chine)

• «Parasite» («Gisaengchung») de Bong Joon Ho (Corée du Sud)

• «Le jeune Ahmed» de Jean-Pierre & Luc Dardenne (Belgique)

• «Roubaix, une lumière» d'Arnaud Desplechin (France)

• «Atlantique » de Mati Diop (France/Sénégal), premier long-métrage

• «Matthias et Maxime» de Xavier Dolan (Canada)

• «Little» Joe de Jessica Hausner (Autriche)

• «Sorry we missed you» de Ken Loach (Grande-Bretagne)

• «Les misérables» de Ladj Ly (France), premier long-métrage

• «Une vie cachée» («A hidden life») de Terrence Malick (États-Unis)

• «Bacurau» de Kleber Mendonça Filho & Juliano Dornelles (Brésil)

• «La Gomera» de Corneliu Porumboiu (Roumanie)

• «Frankie» d'Ira Sachs (États-Unis)

• «Portrait de la jeune fille en feu» de Céline Sciamma (France)

• «It must be heaven» Elia Suleiman (Palestine)

• «Sibyl» de Justine Triet (France)

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.