«Murder on the Orient Express»

07 décembre 2017 16:12; Act: 07.12.2017 16:28 Print

Quand le tueur se cache parmi les voyageurs

Le réalisateur britannique Kenneth Branagh s’offre un casting prestigieux pour son film adapté d'un grand classique d’Agatha Christie.

  • par e-mail
Sur ce sujet

Sur le chemin du retour de l’une de ses enquêtes, Hercule Poirot (Kenneth Branagh) prend le mythique Orient Express. Alors qu’il imaginait un voyage tranquille, le célèbre détective va très vite devoir se remettre au travail, lorsque l’un des passagers est assassiné. Dès lors, il est évident que le coupable se cache parmi les voyageurs.

De la missionnaire espagnole Pilar Estravados (Penélope Cruz) à la gouvernante Mary Debenham (Daisy Ridley), en passant par le professeur Gerhard Hardman (Willem Dafoe), la veuve Mme Hubbard (Michelle Pfeiffer) et le médecin Arbuthnot (Leslie Odom Jr.), treize personnes sont d'emblée considérées comme suspectes.

Un remake de l'adaptation de Sydney Lumet

Mais Hercule Poirot se rend vite compte qu’il ne résoudra pas cette affaire en s’attardant sur les hypothétiques coupables. Il doit en savoir plus sur la victime, et se dépêcher avant que le tueur ne frappe à nouveau.

Adapté du célèbre livre de la romancière Agatha Christie, le film de Kenneth Branagh est également un remake de l’adaptation du cinéaste Sydney Lumet, 43 ans plus tard. Après Shakespeare, l’acteur-réalisateur, que l’on a également vu ces dernières années aux manettes de blockbusters comme «Cendrillon» (2015) ou encore «Thor» (2011), s’attaque désormais à un autre monument de la littérature britannique: Agatha Christie.

«Mort sur le Nil» de retour au cinéma

Avant même sa sortie en Europe, le film est déjà un succès puisqu’il avait récolté plus de 150 millions de dollars de recettes dans le monde, pour un budget plus modeste, estimé à 55 millions de dollars.

Forte de ce succès précoce, la Fox a décidé d’enchaîner sur un second long métrage tiré des aventures d’Hercule Poirot. Il s’agira de «Mort sur le Nil». Le roman avait déjà été adapté au cinéma en 1978 par John Guillermin, dans un film réunissant un casting prestigieux, avec notamment Mia Farrow et Bette Davis.

(L'essentiel/afp)