Cinéma

08 novembre 2017 09:00; Act: 07.11.2017 18:59 Print

Une ligue de super-​​héros unis comme jamais

Dans le film «Justice League», Batman et Wonder Woman forment une ligue de super-héros. Ils veulent sauver la planète... s’il n’est pas trop tard.

Sur ce sujet

Attristé par la mort de Clark Kent dans «Batman vs Superman», Bruce Wayne (Ben Affleck) finit par retrouver foi en l’humanité. Inspiré par l’altruisme de Superman, il sollicite l’aide de Diana Prince (Gal Gadot) pour affronter un ennemi plus redoutable que jamais. Ensemble, Batman et Wonder Woman vont également recruter une équipe de méta-humains afin de faire face à cette menace inédite.

Pourtant, malgré la force considérable que représente cette ligue de héros sans précédent, composée de Batman, Wonder Woman, mais également Aquaman (Jason Momoa), Cyborg (Ray Fisher) et Flash (Ezra Miller), il est peut-être déjà trop tard pour sauver la planète d’une attaque apocalyptique.

Joss Whedon a bouclé le tournage

L’histoire de «Justice League» se déroule juste après les événements de «Batman vs Superman». Le film est le troisième long métrage tiré de l’univers DC Comics réalisé par Zack Snyder, après «Man of Steel» (2013) et «Batman vs Superman» (2016).

Après le suicide de sa fille en mars dernier, le réalisateur Zack Snyder a abandonné le tournage du film et passé le relais à Joss Whedon («Avengers»), qui s’est chargé de boucler le tournage, mais de tourner également de nombreuses scènes supplémentaires. Ce dernier a d’ailleurs été crédité au scénario.

«C’est difficile de faire "Justice League" sans Superman. J’ai toujours été attiré par l’opportunité qui nous a été donnée de le sacrifier et paradoxalement d’être aussi la cause de la création de la "Justice League"», a confié Zack Snyder.
En l’absence du natif de Krypton, c’est Batman qui devient chef d’équipe, en recrutant personnellement les membres de sa prestigieuse nouvelle équipe. «Cela a toujours été notre intention que "Justice League" permette à Batman d’évoluer vers une forme plus complète de héros», ajoute le réalisateur.

(L'essentiel/AFP)