Cinéma

01 décembre 2016 13:50; Act: 01.12.2016 14:47 Print

Une suite à «Rabbi Jacob» pour Noël 2018

Plus de 40 ans après son succès populaire, «Rabbi Jacob» revient: une suite de cette comédie culte, avec l'acteur Louis de Funès, «Rabbi Jacqueline», devrait voir le jour fin 2018.

Une faute?

Le nouveau film sera coécrit par la réalisatrice Danièle Thompson, scénariste du film avec son père Gérard Oury en 1973, et le dessinateur de BD Jul, l'auteur de «Silex and the City» et le nouveau scénariste de Lucky Luke, selon un communiqué de Haut et Court, les producteurs.

Sorti en 1973, «Les Aventures de Rabbi Jacob» racontait les aventures d'un industriel raciste, Victor Pivert (Louis de Funès), confronté malgré lui à un règlement de comptes entre terroristes d'un pays arabe, et obligé de se déguiser en rabbin pour semer ses poursuivants. Grand succès populaire, dont plusieurs scènes et répliques sont devenues cultes, le film de Gérard Oury avait totalisé près de 7,3 millions d'entrées en salles. Présenté comme «une suite à ce monument de la culture populaire et joyeuse», et comme «une comédie virevoltante sur les contradictions de notre société contemporaine», avec une femme comme personnage principal, «Rabbi Jacqueline» sortira à Noël 2018. Le réalisateur et les acteurs du film seront annoncés ultérieurement.

«40 ans après, tout a changé: que s'est-il passé? Que sont devenus les enfants et les petits-enfants de Victor Pivert, de Slimane (NDLR: dissident d'un pays arabe dans le film) et de Salomon?», le chauffeur juif de Victor Pivert interprété par Henri Guybert, indique le communiqué de presse. «Dans une France qui a perdu son insouciance, n'aurait-on vraiment plus le cœur à rire ensemble d'un industriel raciste déguisé en rabbin pour sauver un Arabe?», ajoute-t-il, soulignant que «l'envie de revoir un tel portrait de la France n'a jamais été aussi pressante». «Et bien sûr inutile de chercher qui serait le nouveau Louis de Funès... Dans la France du XXIè siècle, ce ne peut être qu'une femme !», dit-il.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • esteban le 01.12.2016 16:23 Report dénoncer ce commentaire

    Ca sent le navet... On ne peut pas faire une suite à un film aussi culte.

  • moué le 02.12.2016 07:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis d'accord. Ca sent encore la grosse bouse !

Les derniers commentaires

  • moué le 02.12.2016 07:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis d'accord. Ca sent encore la grosse bouse !

  • esteban le 01.12.2016 16:23 Report dénoncer ce commentaire

    Ca sent le navet... On ne peut pas faire une suite à un film aussi culte.

    • @ Esteban le 02.12.2016 06:44 Report dénoncer ce commentaire

      Pourquoi, vous avez fait une soupe ? Soyons sérieux : Beaucoup de films cultes ont eu droit à une suite tout aussi bien sinon mieux que la première mouture ... Rocky, Star Wars, Indiana Jones, Harry Potter, je m'arrête là Pourquoi même critiquer avant que la première scène ne soit tournée ?

    • SudDuPays le 02.12.2016 08:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Harry Potter? Ah bon..

    • @ SudDuPays le 02.12.2016 10:39 Report dénoncer ce commentaire

      je pense que @ esteban ne se borne qu'à citer des exemples qui peuvent illustrer son propos ...