Cinéma

28 octobre 2020 19:44; Act: 29.10.2020 09:12 Print

Alexandre Wetter a «toujours eu un côté féminin»

Alexandre Wetter brille dans le film «Miss», dans lequel il joue une reine de beauté. L'acteur français évoque sa féminité sans détour.

Sur ce sujet
Une faute?

C’est sur les réseaux sociaux que le réalisateur Ruben Alves a repéré le jeune Français androgyne, qui lui a inspiré le scénario de «Miss». Cette première expérience au cinéma a été forte en émotions pour le comédien novice, qui est tout simplement épatant.

Dans «Miss», vous incarnez un jeune homme qui se fait passer pour une femme, afin de participer au concours de Miss France: comment avez-vous travaillé votre gestuelle?

Alexandre Wetter: J’ai suivi des cours de maintien. J’ai toujours eu un côté féminin, mais comme j’ai travaillé dans la mode, j’ai dû oublier tout ce que j’avais appris car dans le film, mon personnage cherche encore sa féminité, il débute.

Comment s’est déroulé le tournage?

Je ne mangeais rien, j’ai perdu dix kilos et je pleurais tous les soirs!

Vraiment?

Oui! J’étais à fleur de peau sur ce film, on a eu un budget kleenex énorme! C’était une première expérience et il y avait tellement d’émotion sur ce tournage que chaque fin de scène, chaque fin de journée était prétexte à pleurer!

Cela fait plusieurs années que vous exprimez librement votre féminité, et ça semble facile: avez-vous déjà souffert de regards malveillants?

J’ai vécu du rejet plus jeune, mais ensuite je me suis toujours réfugié dans des endroits de liberté. J’ai étudié l’art, j’ai travaillé dans la mode, maintenant dans le cinéma… Ce sont des milieux où je sais que tout est possible. Je n’ai pas eu de gros problèmes, mais c’est parce que j’ai su bien m’entourer. Il ne faut pas s’attarder sur le négatif et se concentrer sur le positif, sinon on ne s’en sort pas.

Qu’est-ce que la beauté pour vous?

C’est être en accord parfait avec soi-même, c’est le rayonnement. La beauté se cache dans plein de petits détails.

Pourquoi avez-vous coupé vos cheveux?

Parce que j’avais besoin de sortir de ce personnage. J’ai dit au revoir à un petit bout de moi dans ce film, et j’ai voulu me réapproprier une autre image de moi


«Miss» De Ruben Alves. Sortie mercredi 28 octobre 2020.

(L'essentiel/Marine Guillain)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • LGBTeufdghpqzefugapf le 29.10.2020 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Et c'est reparti....

Les derniers commentaires

  • LGBTeufdghpqzefugapf le 29.10.2020 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Et c'est reparti....