«Sono tornato»

04 février 2018 17:46; Act: 04.02.2018 17:53 Print

Après Hitler, Mussolini dans un film qui dérange

Mélange grinçant de fiction et de documentaire, le film «Sono tornato», de Luca Miniero, narre les pérégrinations du Duce dans l'Italie contemporaine.

Sur ce sujet
Une faute?

Un Mussolini bien vivant et presque attachant parcourt et séduit une Italie déboussolée dans la comédie «Sono tornato» (Je suis revenu), sortie jeudi dans la péninsule, un mois avant les élections législatives. Le film reprend fidèlement la trame de «Il est de retour» (2015), comédie allemande adaptée du best-seller de l'écrivain Timur Vermes sur le succès fulgurant d'un Adolf Hitler revenant (2012) dans l'Allemagne contemporaine.

Dans «Sono tornato», c'est Mussolini, interprété sans caricature par Massimo Popolizio, qui se retrouve catapulté à Rome en 2016 et découvre une Italie multiethnique, sur le point de reconnaître les couples gays. Repéré par un apprenti vidéaste ambitieux, il s'embarque dans un «road trip» cocasse à la reconquête des Italiens, avant de devenir une vedette de la télévision, où tout le monde le prend pour un comédien. Comme dans le film allemand, le réalisateur Luca Miniero intègre des séquences de rencontres entre l'acteur déguisé et des passants, qui l'accueillent avec des sourires, lui demandent des selfies et lui adressent le salut fasciste.

Dans des scènes de pure fiction comme celles d'un quasi documentaire, la parole se libère: un paysan veut rejeter tous les migrants à la mer (sauf son gendre) ou un Napolitain se dit favorable à une dictature pour remettre de l'ordre, mais une «dictature libre, avec deux partis». «Nous ne voulions pas faire le procès de Mussolini, l'histoire l'a déjà jugé. Nous voulions parler des Italiens», raconte Luca Miniero, qui avait déjà adapté «Bienvenue chez les Ch'tis» en un désopilant «Benvenuti al Sud». «Nous avons découvert une Italie sans direction politique, assez raciste, en colère, un peu dépressive, qui se cherche un homme fort». Reste que le dictateur chante, pleure, rit... Trop humain aux yeux de certains critiques, regrettant que seule une grand-mère juive atteinte d'Alzheimer rappelle la réalité du fascisme.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • FMST le 04.02.2018 21:59 Report dénoncer ce commentaire

    Vais aller le voir.

  • bibidulux le 04.02.2018 19:07 Report dénoncer ce commentaire

    + 1 point Godwin Law. ça faisait longtemps que nos chers merdias n'en n'avaient pas parlé. Au moins 3 jours. ça devient insupportable !

  • Frédéric Boy le 05.02.2018 18:19 Report dénoncer ce commentaire

    Viva Il Duce ! J'aimerais trop le voir, ce film et même, m'incliner, devant la tombe du vrai Mussolini.

Les derniers commentaires

  • Frédéric Boy le 05.02.2018 18:19 Report dénoncer ce commentaire

    Viva Il Duce ! J'aimerais trop le voir, ce film et même, m'incliner, devant la tombe du vrai Mussolini.

  • FMST le 04.02.2018 21:59 Report dénoncer ce commentaire

    Vais aller le voir.

  • antifa le 04.02.2018 20:29 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas de la liberté artistique, c'est une façon naïve de jouer avec le feu et rehabiliter des démons du passé.

    • FullmétalJF le 04.02.2018 21:40 Report dénoncer ce commentaire

      Quelque chose qui, quelque part, est politiquement incorrect, cela ne peut faire que du bien dans nos sociétés gouvernées par la pensée unique. Si c'est de la même veine que l'excellent roman de Timur Vermes sur Hitler, eh bien ce film vaudra la peine d'être vu...

    • @antifa le 05.02.2018 09:00 Report dénoncer ce commentaire

      je me souviens d'un clip de rap de Eminem d'il y a 15 ans de cela où il se déguisait en Ben Laden, aujourd'hui il ne pourrait plus faire cela

  • bibidulux le 04.02.2018 19:07 Report dénoncer ce commentaire

    + 1 point Godwin Law. ça faisait longtemps que nos chers merdias n'en n'avaient pas parlé. Au moins 3 jours. ça devient insupportable !