«Scandale»

21 janvier 2020 20:10; Act: 22.01.2020 15:16 Print

Briser la loi du silence est un long combat

«Scandale» dévoile les dessous d'une affaire de harcèlement sexuel qui s'est déroulée dans le milieu de la télévision.

Sur ce sujet
Une faute?

Tout le monde connaît Harvey Weinstein. Mais avez-vous déjà entendu parler de Roger Ailes, PDG de Fox News? Le scandale qui l'a éclaboussé, survenu avant celui de Hollywood, vaut sacrément qu'on s'y attarde. En 2016, Kayla (personnage inventé, joué par Margot Robbie) débute chez Fox, média pour lequel elle a toujours rêvé de bosser. Peu après, sa collègue Gretchen Carlson (Nicole Kidman), mise à la porte, dénonce son ex-patron pour harcèlement sexuel. Bons avocats, preuves à l'appui: la quinqua est blindée. Mais il faut que d'autres victimes veuillent témoigner, et pour l'instant, aucune ne semble prête à mettre sa place en péril. Lorsque la populaire animatrice Megyn Kelly (Charlize Theron) avoue avoir elle aussi été harcelée par le patron de la chaîne, les choses se mettent à bouger à toute vitesse.

Pour traiter ce sujet brûlant, Jay Roach a opté pour un rythme trop frénétique et un modèle trop carré. «Scandale» survole ainsi l'affaire d'un peu trop haut, sans prendre le temps de ralentir sur des aspects essentiels, tel le ressenti profond des héroïnes. En résulte une certaine froideur, renforcée par les personnages qui, sous quatre couches de maquillage, ressemblent plus à des poupées qu'à des êtres humains. Il n'empêche: entre succès professionnel et peur, justifiée, de tout perdre, le dilemme est de taille. Il fallait un film pour en parler.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Déçu le 21.01.2020 20:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je m'attendais à un film sur Harvey Weinstein, c'est quand-même plusieurs tailles au dessus en matière de harcèlement sexuel. Mais il y a Hollywood au milieu, et ça pose problème.

Les derniers commentaires

  • Déçu le 21.01.2020 20:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je m'attendais à un film sur Harvey Weinstein, c'est quand-même plusieurs tailles au dessus en matière de harcèlement sexuel. Mais il y a Hollywood au milieu, et ça pose problème.