Cinéma

15 septembre 2020 19:20; Act: 16.09.2020 11:46 Print

Cet acteur oscarisé sera le méchant dans James Bond

C’est à Rami Malek que revient la tâche d’incarner l’adversaire de Daniel Craig dans le 25e volet des aventures de James Bond.

Sur ce sujet
Une faute?

Un bon «James Bond» est un James Bond avec un bon méchant. Entendez: un méchant mystérieux, tordu voire pervers, puissant, de préférence riche… et diaboliquement bien incarné. C’est à Rami Malek que revient cette dernière tâche dans «Mourir peut attendre» («No Time To Die»), un rôle aux antipodes de celui de Freddie Mercury qui, dans «Bohemian Rhapsody», lui avait valu l’Oscar 2019 du meilleur acteur.

Pour convaincre les fans de la saga que la production a fait le bon choix, cette dernière s’est fendue d’une «featurette» à propos de Safin, le méchant en question. Une vidéo (ci-dessus) qui sent un peu – beaucoup - la promo. Comme si la MGM avait besoin de se rassurer autant que de rassurer les amateurs de salles obscures…

Il faut dire que le 25e épisode des aventures du célèbre matricule 007 sera plus que jamais un événement: prévu en avril, repoussé à cause de la pandémie de Covid-19, «Mourir peut attendre» constitue en quelque sorte l’ultime espoir des amateurs de gros événements cinématographiques, aussi bien exploitants de salles que spectateurs.

Attendons le 11 novembre

Ce d’autant que «Tenet» déçoit, avec à peine plus de 200 millions de dollars de recettes mondiales (pour un budget du même ordre, hors promotion). Et les ardeurs des majors de se refroidir au point de repousser leurs cartes maîtresses (la sortie de «Wonder Woman 1984», prévue fin septembre, est reportée théoriquement en fin d’année, en Europe comme aux États-Unis). On en vient à douter de la sortie de «Black Widow» en date du 28 octobre…

«Mourir peut attendre» est toujours annoncé sur les écrans pour le 11 novembre. On attend pour voir… Rami Malek!

(L'essentiel/Catherine Magnin)