Coronavirus/Cinéma

17 mai 2020 15:58; Act: 18.05.2020 18:24 Print

Des tapis rouges à l'épreuve des virus à Hollywood?

Alors que la Californie commence à assouplir les mesures de confinement, les experts en marketing du cinéma débordent d'idées pour dérouler à nouveau ces fameux tapis rouges.

storybild

L'acteur américain Jason Momoa et son épouse l'actrice Lisa Bonet arrivent au Radio City Music Hall de New York, le 3 avril 2019. (photo: AFP/Angela Weiss)

Sur ce sujet
Une faute?

Les tapis rouges et leurs stars étincelantes devant les objectifs étaient jusqu'ici un passage obligé pour assurer la promotion des films à gros budget dont Hollywood a le secret. Problème depuis la pandémie de coronavirus: cette foule d'assistants, journalistes, vigiles et fans au coude à coude est aussi un cauchemar pour la distanciation physique. Alors que la Californie commence doucement à assouplir les mesures de confinement décrétées voici deux mois, les experts en marketing du cinéma débordent d'idées pour dérouler à nouveau ces fameux tapis rouges sans risque de propager le coronavirus.

«Avant, il s'agissait d'attirer l'attention le plus possible, de faire venir de grandes foules et de partager l'événement avec un maximum de gens», résume Elizabeth Tramontozzi, de 15|40 Productions, l'une des plus importantes sociétés d'événementiel d'Hollywood. «Si on veut pouvoir aller de l'avant, ça sera radicalement différent», déclare-t-elle à l'AFP. Sa société, qui avait notamment construit un impressionnant décor de «Game of Thrones» à New York pour l'ultime épisode de la saga télévisée, a mis à profit huit semaines de confinement pour imaginer des concepts compatibles avec la pandémie.

Des «voies prioritaires»

Parmi l'arsenal anti-Covid-19, des écrans de plexiglas pourraient être dorénavant dressés entre les journalistes et les stars, qui seraient aussi interviewées à distance dans des «capsules» isolées. Les fans pourraient toujours leur crier leur admiration, mais uniquement sur pré-sélection et par écran interposés. L'armada de proches et d'assistants qui accompagnent traditionnellement les vedettes seraient quant à elles priées de contourner le tapis rouge en empruntant des «voies prioritaires».

Dans les cinémas projetant les films en avant-première, la distanciation sociale sera bien sûr de mise. Les spécialistes envisagent la possibilité de prendre la température de tous les invités et les fans seraient tenus à l'écart. «Nous devons nous retrancher d'abord, pour éviter que des gens ne se rassemblent sur les trottoirs pour regarder», a déclaré le président de 15|40, Craig Waldman. Avec la distanciation sociale, le tapis rouge «sera juste un petit peu plus large et un petit peu plus long», a-t-il assuré. Même avec la mise en œuvre de ces mesures inédites, les spécialistes n'imaginent pas de sitôt organiser les exubérantes fêtes d'après projection, avec leurs bars et buffets bondés.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Palamunitan le 18.05.2020 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les virus de Hollywood ne s'appellent pas Corona. Ils existent depuis toujours. La presse de scandales.

  • Samuel le 18.05.2020 19:21 Report dénoncer ce commentaire

    Les virus de Hollywood sont bien identifiés pour moi. Ils sont planétaires et apatrides.

Les derniers commentaires

  • Samuel le 18.05.2020 19:21 Report dénoncer ce commentaire

    Les virus de Hollywood sont bien identifiés pour moi. Ils sont planétaires et apatrides.

  • Palamunitan le 18.05.2020 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les virus de Hollywood ne s'appellent pas Corona. Ils existent depuis toujours. La presse de scandales.