Bill Skarsgard

13 septembre 2019 08:17; Act: 13.09.2019 10:59 Print

«En douze mois, toute ma vie a changé»

L'acteur, qui vit une notoriété fulgurante grâce à son rôle de terrifiant clown dans «Ça», découvre aussi les joies de la paternité.

storybild

Le Suédois de 29 ans reste discret sur sa vie privée. (photo: Jon Kopaloff)

Une faute?

Né dans une dynastie du show-biz en Suède, Bill Skarsgard a suivi naturellement les pas de son père et trois de ses frères, tous acteurs. À 29 ans, il reprend le rôle du terrible Grippe-Sou dans «Ça», avec la seconde partie de cette saga, actuellement au cinéma.

Vous dites que vous n'êtes plus le même homme depuis que le premier film d'horreur «Ça» est sorti en 2017. Pourquoi?

Le déguisement du clown Pennywise m'a apporté la reconnaissance mondiale même si je suis sous une tonne de maquillage. Mais je dirais surtout qu'en douze mois toute ma vie a changé. Je suis devenu papa, nous avons acheté notre «chez nous» et j'approche des 30 ans, donc d'une nouvelle étape de ma vie d'homme.

Le clown Grippe-Sou terrorise les enfants dans «Ça». Est-ce que votre approche du rôle a changé depuis que vous êtes papa?

Non car j'ai grandi avec des enfants. Mes deux plus jeunes frères ont 7 et 10 ans. Je vis au milieu d'une famille de 7 enfants et j'ai toujours adoré les gamins... même si je leur fais très très peur dans «Ça» (rires).

Est-ce que chaque réunion de famille est l'occasion de comparer vos carrières et discuter de projets notamment avec votre père Stellan et votre frère Alexander?

Certainement pas! C'est une erreur de penser que les acteurs parlent de leur job entre eux ou veulent jouer la comédie en permanence. Je ne parle jamais du boulot avec papa ou mes frères, sauf si j'ai une question bien précise sur un réalisateur que l'un d'eux connaît par exemple. Nos repas ressemblent à la plupart des autres familles: on parle des enfants, des compagnes... de la vie quoi!

Quand on naît dans une dynastie d'acteurs, est-ce qu'être comédien est une évidence dès l'enfance?

Dans mon adolescence, j'ai connu une période où je détestais l'idée d'être acteur, car je refusais de faire la même chose que mon père. J'étais fasciné par les sciences à l'école. Mais l'appel du théâtre a été plus fort que les études de médecine.

Allez-vous vous installer avec femme et enfant à Hollywood pour votre carrière?

Je refuse de parler de ma vie privée (NDLR: sa compagne, Alida Morberg, est la mère de leur fille). Nous avons acheté un appartement à Stockholm et je dois passer deux ou trois mois par an à Los Angeles pour les auditions et tournages. Cela me suffit car je veux conserver un certain anonymat, mais aussi une carrière en Europe. Il n'y a qu'une chose qui me fait envie: j'aimerais bien passer chaque hiver sous le soleil de Californie lorsqu'il fait presque nuit 24h/24 en Scandinavie!

«Ça: Chapitre 2» est annoncé comme l'ultime de la saga. Peut-on espérer un troisième film?

Moi je serais prêt, même si cela me demande 2 heures et demie dans un fauteuil pour me faire maquiller et installer les prosthétiques en silicone sur mon visage. Mais n'espérez pas trop car ce second film se déroule 27 ans après lorsque les jeunes devenus adultes sont de retour dans les rues de Derry. Et le réalisateur Andy Muchietti jure que c'est la fin définitive du clown Grippe-Sou.

Regardez la bande-annonce de «Ça: Chapitre 2», actuellement au cinéma:

(L'essentiel)