Film d'animation

28 novembre 2018 09:00; Act: 27.11.2018 17:49 Print

Grinch, grincheux attachant et sympathique

Après son adaptation dans un film avec Jim Carrey en 2000, le Grinch revient cette fois dans un long métrage d’animation.

Sur ce sujet
Une faute?

Le Grinch déteste Noël et vit isolé dans une grotte avec comme seul compagnon son chien Max. Chaque année, à Noël, les Chous, les habitants de Chouville, le village d’à côté, viennent perturber sa tranquillité avec une ferveur démentielle, et des célébrations toujours plus grandioses, brillantes et bruyantes. De son côté, Cindy Lou Chou souhaite de tout cœur que le père Noël puisse aider sa mère, une femme qui travaille la nuit et s’occupe seule de ses trois enfants le jour.

Quand les Chous déclarent qu’ils vont célébrer Noël trois fois plus fort cette année, le Grinch réalise qu’il n’a plus qu’une solution pour retrouver la paix et la tranquillité: il doit voler Noël, afin de ne plus avoir à endurer cette maudite ambiance festive. C’est en 1957 que naît le Grinch, sous la plume de Theodor S. Geisel, plus connu sous le pseudonyme de Dr Seuss. Bien que fréquemment courtisé par Hollywood, l’écrivain ne souhaitait pas voir son œuvre adaptée au cinéma. Par ailleurs, il jugeait insurpassable «How the Grinch Stole Christmas», la version animée réalisée par Chuck Jones en 1966.

Aux manettes de cette version 2018, produite par Illumination Entertainment («Minions», «Despicable Me»), on retrouve Scott Mosier et Yarrow Cheney. Le premier avait travaillé chez Disney sur une série animée, tandis que le second a été à la direction des décors sur «Moi, moche et méchant». La voix de Benedict Cumberbatch convenait aussi bien au côté humoristique que sinistre du Grinch.

• «The Grinch». De Scott Mosier et Yarrow Cheney. Sortie le 28 novembre.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.