Sarah Stern

07 décembre 2021 22:13; Act: 08.12.2021 11:39 Print

«J’étais réellement enceinte dans «Les Tuche 4»

À l’affiche du quatrième volet de la comédie, l’actrice française a vu sa réalité rejoindre la fiction.

storybild

La comédienne française Sarah Stern, 37 ans, ne se lasse pas de son rôle déjanté dans «Les Tuche». (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

C’est avec un réel plaisir que Sarah Stern a retrouvé son rôle de Stéphanie dans le quatrième volet des «Tuche», actuellement en salles. Enceinte dans la comédie, la Française de 37 ans attendait aussi son premier enfant dans la réalité.

Pourquoi avez-vous eu envie de rempiler pour ce quatrième volet des «Tuche» qui se passe pendant les fêtes de Noël?

Au-delà de la joie de jouer à nouveau ce rôle, c’est aussi une aventure avec le public. C’est un film extrêmement populaire et les spectateurs se sont attachés à ces personnages. C’est très rare dans le métier d’acteur de vivre cette ferveur-là, cet engouement. Et les Tuche sont déclinables à l’infini, c’est un peu comme la bande dessinée «Martine» (rires)!

Que représente Noël pour vous?

Pour moi, c’est plus l’idée de se retrouver en famille que de fêter Noël qui compte. J’ai une famille assez décomposée, c’est donc surtout l’occasion de réunir tout le monde autour d’une table pour manger et recevoir invariablement le même cadeau (rires)! J’aime beaucoup ce moment-là, pour le meilleur et pour le pire!

Toujours aussi contente d’incarner Stéphanie?

Oui, je m’amuse beaucoup à jouer ce rôle car il est vraiment à contre-emploi. Mais il est vrai que les films très populaires peuvent être à double tranchant. Ils vous rendent très visible, mais peuvent aussi vous laisser une très forte empreinte. C’est donc à nous les acteurs de déjouer ça pour ne pas nous retrouver enfermés dans un personnage. Moi, j’ai la chance de faire des choses très différentes en tant que comédienne.

Si comme dans «Les Tuche» vous gagniez une énorme somme à la loterie, que feriez-vous?

Ce n’est pas très original, mais ma première dépense serait de partir voyager. J’adorerais faire le tour du monde.

Dans le film, vous êtes enceinte de votre deuxième enfant. Êtes-vous aussi maman dans la vie?

C’est très dôle parce que j’étais réellement enceinte dans le film (rires)! Ce n’était pas voulu. Je suis allée voir le réalisateur pour lui en parler. On a d’abord pensé à cacher ma grossesse, mais ce n’était pas évident. On l’a alors intégrée au scénario et cela n’a pas été un frein à l’histoire. Comme on a dû arrêter de tourner à cause du premier confinement, j’ai eu le temps d’accoucher. Et j’ai donc repris le tournage avec un faux ventre et mon bébé en loge!

Vous êtes très discrète sur votre vie privée. Est-ce un souhait de votre part?

Oui, cela ne me ressemblerait pas beaucoup de parler de ma vie privée. Et je trouve qu’il ne serait pas très chouette d’exposer des gens qui n’ont rien demandé. Mon métier peut impliquer le fait d’être exposé, mais ce n’est pas le cas pour mon compagnon et mon fils. Je préfère donc les préserver.

Avez-vous toujours voulu devenir comédienne?

Oui, il n’y avait pas d’autres voies. J’ai toujours voulu faire ce métier, depuis l’âge de 4 ans. Ce désir a toujours été ardent.

(L'essentiel/Ludovic Jaccard)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mic le 07.12.2021 22:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour se détendre le cerveau rien de tel que les Tuches lolol !

  • lulu le 08.12.2021 07:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    elle accouchera dans le cinq. Dans 10 ans elle dira que le producteur la harcèlé et c est lui le père.

Les derniers commentaires

  • lulu le 08.12.2021 07:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    elle accouchera dans le cinq. Dans 10 ans elle dira que le producteur la harcèlé et c est lui le père.

  • Mic le 07.12.2021 22:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour se détendre le cerveau rien de tel que les Tuches lolol !