Harry Melling

15 novembre 2018 10:04; Act: 15.11.2018 10:07 Print

«Je n'ai pas revu les acteurs d'Harry Potter»

Harry Melling a ramé après avoir joué le rôle du cousin d'Harry Potter. Il est aujourd'hui à l'affiche de «La ballade de Buster Scruggs», un western des frères Coen.

storybild

L'acteur de 29 ans a séduit les frères Coen. (photo: Dave Bedrosian/geisler-fotopress)

Sur ce sujet
Une faute?

Il avait incarné Dudley Dursley, le cousin antipathique de Harry Potter. A 29 ans, Harry Melling se distingue dans «La ballade de Buster Scruggs», un western écrit par les frères Coen. Le comédien anglais y tient le rôle d'un cul-de-jatte itinérant, doué pour raconter des histoires. Il est à voir dès ce vendredi sur Netflix.

Comment avez-vous fait pour apparaître sans bras ni jambes à l'écran?

On a employé tous les trucs à notre disposition. Dans certaines scènes, j'ai dû me fourrer dans un trou dans le sol jusqu'à la taille. Il fallait que je fasse attention à ne pas trop boire pour éviter d'aller aux toilettes! Ensuite, je mettais mes bras derrière mon dos et la magie des effets spéciaux a fait le reste.

Comment avez-vous auditionné pour le rôle?

Par vidéo, j'ai envoyé les longs discours que je devais prononcer aux Coen. On s'est ensuite rencontrés à Londres, où j'ai dû rejouer mon texte devant eux. Puis, ils m'ont demandé d'en apprendre de nouveaux. Quand ils m'ont offert le rôle, je n'arrivais pas à y croire.

L'après-Harry Potter a-t-il été difficile pour vous?

J'avais 10 ans quand j'ai commencé dans la saga. Passer du statut d'enfant acteur à celui de comédien adulte est compliqué. La seule chose que j'ai eu envie de faire dans ma vie, c'est jouer la comédie. J'ai fait des études d'art dramatique à 18 ans pour assurer la transition et ensuite du théâtre. C'est probablement grâce à cela que j'en suis là aujourd'hui.

Etes-vous toujours en contact avec les acteurs de Harry Potter?

Non, je ne les ai pas revu. Ils sont tous très occupés. Daniel Radcliffe et moi nous sommes croisés quand il jouait dans une pièce à New York. Mais on n'a pas réussi à se rencontrer parce que j'étais aussi dans un show au même moment. Chacun fait son truc.

Découvrez la bande-annonce du film:

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.