Tom Holland

22 février 2021 19:50; Act: 22.02.2021 19:55 Print

«Je ne me suis pas drogué pour ce nouveau rôle»

Après s'être glissé dans le costume de Spider-Man, Tom Holland joue un toxicomane braqueur de banques dans un film qui lui a laissé un sacré souvenir...

storybild

L’acteur britannique Tom Holland n’a jamais touché à la drogue. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Connu comme «Spider-Man», le jeune acteur de 24 ans multiplie les rôles à l’opposé du superhéros pour brouiller les cartes. Même s'il tourne le troisième blockbusters de la saga Marvel, Tom Holland arrive dans la peau d’un ancien militaire drogué et braqueur de banques dans «Cherry», le 12 mars sur Apple TV+.

Comment se prépare t-on à incarner un personnage accro à la drogue?

Tom Holland: Si la question est de savoir si je me suis drogué pour jouer ce rôle, la réponse est non (rire). Je me suis limité à faire de la recherche sur les addictions en tout genre. Ma chance a été d’avoir Brian qui était notre expert en la matière sur ce film. Il est un ancien accro et c’est lui qui m’a appris les gestes pour chauffer l’héroïne puis se l’injecter. C’est aussi avec lui que j’ai répété les scènes où je dois incarner Nico Walker sous l’emprise de drogues et médicaments.

Qu’avez-vous appris?

J’ai perdu plus de 12 kilos pour incarner Nico en faisant notamment beaucoup de course. À cause du régime, je manquais tellement d’énergie que j’avais pris l’habitude d’avaler des boissons énergétiques au saut du lit. J’en prenais tellement qu’il m’arrivait d’avoir l’impression d’avoir des aiguilles plantées sur tout le corps. Et, quelques heures plus tard, je m’écroulais de fatigue. Brian m’a expliqué que c’était proche des sensations de l’usage de certaines drogues. C’était horrible. Quelque part, je suis reconnaissant d’avoir tourné «Cherry» car cela m’a ouvert les yeux sur les problèmes des dépendances de nos jours. Le sport oui, la drogue non.

Le film est basé sur l’histoire vraie d’un aide-soignant qui traverse des moments très difficiles durant la guerre en Irak. Comment avez-vous vécu ce tournage?

C’est intéressant car j’ai découvert que je suis fort à la douleur et que je n’ai pas peur de me dépasser. Quand on est un comédien qui a du succès, on se retrouve vite entouré de gens qui n’osent jamais vous dire non ou font tout pour vous être agréable. Dans la préparation pour «Cherry», j’ai suivi un entraînement avec 300 jeunes militaires de mon âge à faire des pompes plusieurs fois par jour, courir des kilomètres, escalader des obstacles en ayant des gars qui vous crient dessus constamment. J’ai vite oublié Tom Holland, le héros des films «Spider-Man» (rire). Au final, j’ai adoré cette expérience qui m’a aidé à garder les pieds sur terre. L’un de mes meilleurs amis, Jack, est un militaire de la marine. Il m’a conseillé de faire ce genre de stage une fois par an pour garder la tête froide.

À quand «Spider-Man 3»?


Je suis en tournage à Atlanta avec l’équipe des studios Marvel et, même si le tournage est secret, je peux vous dire ma fierté de retrouver le costume de l’homme-araignée. Je me bats pour trouver des films d’auteurs indépendants, mais je n’aurais pas une carrière aussi diverse sans incarner ce superhéros depuis des années.

Est-ce que Zendaya est de retour à vos cotés?

Absolument et j’ajoute tout de suite que Zendaya est juste une amie, rien de plus. Nous avons une complicité qui remonte à plusieurs années et on se fait rire mutuellement sur le plateau. C’est agréable d’avoir des amis comme elle, sans aucune ambiguïté.

Vous êtes à l’affiche de «Chaos Walking», annoncé pour le 3 mars 2021. De quoi s’agit-il?

Le concept m’a plu car il se déroule dans un monde futuriste où le fait de ne plus pouvoir mentir peut déclencher le chaos. Mads Mikkelsen est un acteur que j’admire et tourner avec lui m’a permis d’avoir le temps de discuter ensemble entre deux tournages.

(L'essentiel/Henry Arnaud, Los Angeles)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nico57 le 22.02.2021 20:11 Report dénoncer ce commentaire

    Oh il tellement sexy lui !!!

Les derniers commentaires

  • Nico57 le 22.02.2021 20:11 Report dénoncer ce commentaire

    Oh il tellement sexy lui !!!