«Resident Evil»

21 novembre 2021 20:39; Act: 22.11.2021 09:10 Print

Kaya Scodelario a vécu un tournage très éprouvant

Jouer dans «Resident Evil: Bienvenue à Raccoon City» n’a pas été de tout repos pour l’Anglaise Kaya Scodelario, qui y incarne une flingueuse de zombies.

storybild

Dans la vie, Kaya Scodelario (à droite) n’est pas du tout à l’aise avec les armes à feu.

Sur ce sujet
Une faute?

Dans le long métrage, en salle dès mercredi, la comédienne de 29 ans incarne Claire Redfield, une flingueuse de zombies. Dans la vie, elle n’est pas du tout à l’aise avec les armes à feu.

Vous avez dû tester le jeu «Resident Evil» pour préparer ce rôle. Qu’en avez-vous pensé?

Kaya Scodelario: J’ai acheté ma première console et le jeu. Je me suis mise à jouer la nuit et au bout de cinq minutes, j’étais morte de trouille. Alors, j’ai demandé à mon mari de prendre la relève pour pouvoir l’observer, mais il était encore plus terrifié que moi. On a fini par regarder des vidéos de gens qui jouaient à «Resident Evil» sur YouTube!

Comment s’est déroulé le tournage au Canada?

C’était très dur parce qu’on a tourné la nuit. Pendant trois mois, on dormait le jour et bossait la nuit dans un froid glacial. À cause de la pandémie, on ne pouvait pas faire venir nos familles sur le tournage, donc je me suis retrouvée seule pendant une longue période. Je n’avais pas le droit non plus de voir mes collègues après le boulot. On a essayé quand même de faire régner une ambiance sympa.

La bande annonce de «Resident Evil: Bienvenue à Raccoon City»:

Vous maniez les flingues comme une pro dans ce rôle. Le décès d’une femme sur le tournage de «Rust» a-t-il changé votre façon de voir les armes à feu sur les plateaux?

Je ne suis pas du tout à l’aise avec les flingues, donc j’ai toujours pris les mesures de sécurité sur les plateaux très au sérieux. J’ai eu la chance de bosser avec des armuriers chevronnés et il est malheureux que cela ne soit pas toujours la norme. Les armes à feu ne sont pas des jouets. On doit les prendre au sérieux. On se livre à plein d’activités dangereuses sur un film, et il est important de payer l’équipe de tournage correctement. Je préconise ça à fond, sinon on risque une tragédie.

(L'essentiel)