Cinéma

21 août 2019 07:28; Act: 21.08.2019 09:56 Print

Keanu Reeves rempile pour un 4e «Matrix»

Vingt ans après les débuts de «Matrix», Keanu Reeves rempile pour un 4e film, avec Lana Wachowski seule à la réalisation.

storybild

Keanu Reeves le 7 juin 2019 à Malibu.

Sur ce sujet
Une faute?

Vingt après ses débuts sous les traits de l'insaisissable Neo dans le premier «Matrix», l'acteur canadien Keanu Reeves va reprendre le rôle du rebelle cybernétique aux lunettes noires pour un quatrième opus de cet univers, avec encore Lana Wachowski à la réalisation. Keanu Reeves retrouvera pour l'occasion sa partenaire Carrie-Anne Moss, qui reprend son rôle de Trinity, soulignent mardi les studios Warner Bros dans un communiqué transmis à l'AFP. «On ne peut pas être plus heureux de retourner dans la Matrice avec Lana», déclare le patron de Warner Bros, Toby Emmerich.

Lana Wachowski, née Larry avant d'effectuer sa transition en 2010, avait co-réalisé la trilogie «Matrix» avec son frère Andrew, devenu Lilly après avoir lui aussi effectué sa transition en 2016. «Lana est une vraie visionnaire, une cinéaste créative, singulière et originale, et nous sommes ravis qu'elle écrive, réalise et produise ce nouveau chapitre de l'univers Matrix », poursuit Toby Emmerich. Les sœurs Wachowski ont beaucoup travaillé ensemble, par exemple sur l'ambitieuse série «Sense8», mais Lana sera cette fois seule aux commandes pour le quatrième Matrix, dont le titre n'a pas été dévoilé. On ignore également comment «Matrix 4», dont le tournage devrait débuter l'an prochain, va s'articuler par rapport aux trois premiers.

Entre philosophie, métaphysique et scènes d'action

La trilogie («Matrix» en 1999, «Matrix Reloaded» et «Matrix Revolutions» en 2003) a récolté au total plus de 1,6 milliard de dollars (1,4 milliard d'euros environ) dans les salles du monde entier, rappellent les studios Warner. Mêlant philosophie, métaphysique et scènes d'action, la trilogie met en scène un groupe de rebelles qui combattent des intelligences artificielles ayant emprisonné les humains dans la Matrice, univers de réalité virtuelle simulant le monde extérieur. Neo, joué par Keanu Reeves, est l'élu destiné à libérer l'humanité, sorte de figure christique en long manteau noir rompue au kung-fu et au piratage informatique.

«Beaucoup des idées que Lilly et moi avons explorées voici 20 ans sur notre réalité sont encore plus pertinentes aujourd'hui. Je suis très heureuse que ces personnages reviennent dans ma vie, et reconnaissante d'avoir l'opportunité de retravailler avec mes formidables amis», a confié Lana Wachowski, citée dans le communiqué.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.