«J'accuse»

13 novembre 2019 15:56; Act: 13.11.2019 17:06 Print

L'affaire Dreyfus, un scandale vu par Polanski

L'affaire Dreyfus a été un immense scandale au retentissement international, entre erreur judiciaire, déni de justice et antisémitisme. Polanski en fait une fresque rigoureuse.

Sur ce sujet
Une faute?

Au ministère de la Guerre, en 1894, le commandant Armand du Paty de Clam enquête sur l'auteur d'un bordereau fournissant aux Allemands des renseignements sur des tests d'équipements d'artillerie. Il conclut dans un rapport que «l'auteur probable» est le capitaine Alfred Dreyfus, 36 ans, officier juif alsacien, qui travaille à l'état-major (joué par Louis Garrel). Accusé de haute trahison, il est condamné à «la déportation perpétuelle».

L'affaire reprend en 1896 quand Marie-Georges Picquart (Jean Dujardin), à la tête du service des renseignements, découvre que l'auteur du bordereau est le commandant Ferdinand Walsin Esterhazy, jugé en janvier 1898. Picquart, considéré comme le véritable accusé, est chassé de l'armée et emprisonné. Réhabilité, il sera ensuite ministre de la Guerre.

Jean Dujardin tout en retenue

Révolté, Émile Zola publie le 13 janvier 1898 dans «L'Aurore» une lettre ouverte au président de la République Félix Faure, intitulée «J'accuse!». Il dénonce Du Paty, cet «homme néfaste qui a tout mené», d'être «l'affaire Dreyfus tout entière» et «le premier coupable de l'effroyable erreur judiciaire» commise avec la complicité de sa hiérarchie. L'impact est énorme.

Coécrit par Roman Polanski et l'écrivain Robert Harris - avec qui le cinéaste avait déjà collaboré pour «The Ghost Writer» -, ce film ample, rigoureux et minutieusement composé, est solidement interprété par Jean Dujardin, tout en retenue dans le rôle du lieutenant-colonel Georges Picquart, tandis qu'Emmanuelle Seigner incarne sa maîtresse et Louis Garrel le capitaine Dreyfus.

Annoncé depuis des années, initialement sous le titre «D.», et initialement prévu en anglais, ce film avait été repoussé à plusieurs reprises, jusqu'à ce que Roman Polanski décide de tourner en français cette histoire, qu'il juge «terriblement actuelle, vu la recrudescence de l'antisémitisme».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • RedBArron le 13.11.2019 17:53 Report dénoncer ce commentaire

    M. Polanski oeuvre bien là pour sa cause. Oserat-til seulement faire un film qui dépeint les souffrances endurées par les femmes victimes d'abus ?

  • Palamunitan le 13.11.2019 16:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    probablement: voir absolument.

  • lulu le 13.11.2019 16:51 Report dénoncer ce commentaire

    Quel beau coup de pub négative ! Mieux serait impossible !

Les derniers commentaires

  • Pauvre France le 14.11.2019 08:31 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne sais pas pourquoi la France le protège, le talent n'excuse pas la pédophilie...

  • Pfff le 14.11.2019 08:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous y étiez??

  • Toto le 14.11.2019 02:33 Report dénoncer ce commentaire

    Combien faudra t'il encore d'abus d'enfants,et de revelations avant de le mettre en prison ? Est il protegé?

  • RedBArron le 13.11.2019 17:53 Report dénoncer ce commentaire

    M. Polanski oeuvre bien là pour sa cause. Oserat-til seulement faire un film qui dépeint les souffrances endurées par les femmes victimes d'abus ?

  • lulu le 13.11.2019 16:51 Report dénoncer ce commentaire

    Quel beau coup de pub négative ! Mieux serait impossible !