Cinéma

03 avril 2018 13:07; Act: 03.04.2018 13:44 Print

La fille de Franquin déteste le film «Gaston»

Isabelle Franquin, la fille du créateur de la bande dessinée «Gaston Lagaffe», estime que son adaptation au cinéma, qui sort ce mercredi au Luxembourg, est un «désastre».

Sur ce sujet

Isabelle Franquin, la fille du créateur de la bande dessinée «Gaston Lagaffe», n'a pas tout aimé son adaptation au cinéma, qui sort ce mercredi au Luxembourg. «Ça fait mal, très mal même, car j'assiste impuissante au désastre, en espérant de tout cœur que le public saura distinguer le bon grain de l'ivraie, si je puis dire», a-t-elle déploré au journal L'Avenir.

La fille d'André Franquin a un droit moral sur l’œuvre de son père, qui est décédé en 1997, mais elle n'a pas pu empêcher la sortie du film, «même si les acteurs sont mal dirigés, le scénario débile et le rythme des gags catastrophique», a-t-elle confié.

Interrogé par France Info, Pierre-François Martin-Laval, le réalisateur du film, dont le premier rôle est joué par Théo Fernandez, a réagi à ces propos: «C'est une BD culte. Moi-même, si on m'avait dit: "Tel réalisateur va adapter Gaston, je crois que j'aurais eu des préjugés. Pas la violence de certains, qui n'ont d'ailleurs pas vu le film"». Dans tous les cas, les spectateurs luxembourgeois pourront se faire leur propre avis du film à partir de ce mercredi.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mikas le 03.04.2018 14:29 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vrai que ca sent vraiment la daube à plein nez. Un gros navet sur le dos d'une BD géniale.

  • cinéphile le 03.04.2018 14:16 Report dénoncer ce commentaire

    je n'ai vu que la bande annonce mais ça s'annonce mal.

  • @Mikas le 03.04.2018 15:10 Report dénoncer ce commentaire

    Le but n'est pas de faire un bon film , le but c'est de faire de la caillasse avec de la daube.

Les derniers commentaires

  • GrandSpirou le 04.04.2018 07:51 Report dénoncer ce commentaire

    je suis d'accord. Le pauvre Frankin, s'il voyait ça...

  • Clopinette le 03.04.2018 20:26 Report dénoncer ce commentaire

    Pour la fille de Franquin, qui a un immense respect de l’œuvre de son père c'est effectivement une catastrophe... il ne faut pas être la fille de l'illustre Franquin pour constater l'incompétence et le manque de respect de l'esprit de l’œuvre. Une fois de plus c'est le fric qui compte.

  • Jimmy le 03.04.2018 16:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    comment peut-on fracasser une BD culte de cette façon. #navet

  • @Mikas le 03.04.2018 15:10 Report dénoncer ce commentaire

    Le but n'est pas de faire un bon film , le but c'est de faire de la caillasse avec de la daube.

  • Mikas le 03.04.2018 14:29 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vrai que ca sent vraiment la daube à plein nez. Un gros navet sur le dos d'une BD géniale.