Linda Cardellini

28 mai 2020 10:43; Act: 28.05.2020 18:10 Print

«La routine peut être dangereuse pour une actrice»

Avant d’être l’une des héroïnes de la série «Dead To Me», l’actrice Linda Cardellini a joué dans de très nombreux films et séries.

storybild

Linda Cardellini tient l’un des premiers rôles dans «Dead to Me». (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Du «Secret de Brokeback Mountain» à «Scooby-Doo», en passant par «Mad Men» ou encore «Avengers», l’actrice de 44 ans a incarné un large éventail de personnages à l’écran. En marge du lancement de la saison 2 de «Dead To Me» sur Netflix, Linda Cardellini nous a expliqué pourquoi.

Que dire à propos du personnage que vous jouez dans «Dead To Me»?

Linda Cardellini: Qu’il est peut-être le rôle qui me ressemble le plus de toute ma carrière. Comme Judy, j’aime rencontrer les gens, discuter et partager avec les autres. Elle est plus extrême que moi dans sa manière d’agir, mais je pourrais aussi prendre un inconnu dans mes bras pour lui remonter le moral. Bon, c’est beaucoup plus compliqué en ce moment avec toutes ces mesures de distanciations que l’on doit s’imposer. Pour moi, le plus dur n’est pas de rester enfermée à la maison. J’y suis avec mon compagnon et notre fille (NDLR: le directeur artistique Steve Rodriguez qui partage sa vie depuis 2009 et Lilah-Rose, 8 ans). Ce qui est dur pour moi, c’est de ne pas faire un bisou ou de serrer la main aux gens que je connais si je les croise dans le quartier.

Quels sont les changements pour Judy Hale dans la seconde saison?

Judy retourne travailler dans la maison de retraite où une nouvelle personne âgée arrive et elle va se rapprocher de Michelle, la fille de cette nouvelle venue. Cela va changer la dynamique entre Judy et Jen en apportant de nouveaux rebondissements.

Vous semblez très bien vous entendre avec Christina Applegate, qui incarne Jen.

Nous ne nous étions jamais rencontrées avant «Dead To Me». Notre complicité a été immédiate. Pour l’épisode final de la saison 2, nous avons tourné une scène importante et difficile pour nos personnages. Ça été génial de partager cela ensemble. Après le tournage, nous avons passé la soirée à discuter de nos émotions.

Comment choisissez-vous vos rôles?

Je cherche en premier lieu à passer d’un extrême à l’autre. Passer d’une comédie à un drame ou d’une série télé à un film, ça m’aide à casser la routine qui pourrait être dangereuse pour une actrice. Je refuse de me reposer sur mes lauriers. Surprendre et me laisser surprendre: voilà mon idéal.

Jouerez-vous dans la série «Hawkeye» de Disney+?

Bien que dans le film «Avengers: Endgame» j’ai campé Laura Barton, ex-épouse de Hawkeye, personne ne m’a contactée pour me proposer le rôle. Mais j’en serais ravie.

(L'essentiel/Henry Arnaud, Los Angeles)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.