«Han Solo: A Star Wars Story»

18 mai 2018 15:17; Act: 18.05.2018 15:40 Print

Le contrebandier Han Solo voyage dans le temps

Deux ans après «Rogue One: A Star Wars Story», le second film dérivé de la mythique franchise débarque sur nos écrans.

Sur ce sujet

«Han Solo: A Star Wars Story» vous propose d’embarquer à bord du Faucon Millenium et de partir à l’aventure en compagnie du plus célèbre vaurien de la galaxie, Han Solo!

Au cours de périlleuses aventures dans les bas-fonds d’un monde criminel, Han Solo, interprété par Alden Ehrenreich, va faire la connaissance de son imposant futur copilote Chewbacca et croiser la route du charmant escroc Lando Calrissian (Donald Glover). Ce voyage initiatique révélera la personnalité d’un des héros les plus marquants de la saga «Star Wars».

Une plongée dans la contrebande

Ce second spin-off de la franchise est le premier film dans lequel l’interprète de Han Solo n’est pas Harrison Ford, qui l’a incarné dans quatre longs métrages de la saga entre 1977 et 2015. C’est l’acteur américain Alden Ehrenreich («Ave, César!», «Sublimes Créatures») qui enfile le costume du contrebandier.

Ce voyage dans le temps met en scène les personnages de Han Solo, âgé de 18 ans au début du film, de Lando Calrissian et de Chewbacca, et raconte les événements qui les ont conduits à plonger dans la contrebande. Lando Calrissian, dont la rencontre avec Han Solo est l’un des temps forts du film, est campé ici par l’acteur («Spiderman: Homecoming»), réalisateur («Atlanta») et rappeur Donald Glover, alias Childish Gambino.

L'esprit d'origine de la trilogie

Réalisé à l’origine par le duo Phil Lord et Chris Miller («La Grande Aventure Lego»), le film a finalement changé de réalisateur en juin 2017, après des mois de tournage, au profit de Ron Howard («Cocoon», «Willow», «Apollo 13»).

«Ron Howard souhaitait revenir à l’esprit d’origine de la trilogie, alors que Phil Lord et Chris Miller voulaient quelque chose de nouveau, plus dans la veine des "Gardiens de la Galaxie"», a expliqué une source au Wall Street Journal. Ce dernier a de plus indiqué que Ron Howard aurait réalisé 70% du spin-off.

Treize ans après la présentation de «Star Wars: la Revanche des Sith», l’épisode III, en fait le dernier film préquel de la saga originelle, «Han Solo: A Star Wars Story», a été projeté hors compétition au Festival de Cannes.

(L'essentiel)