Cinéma

29 février 2020 08:16; Act: 29.02.2020 08:18 Print

Polanski césarisé malgré les protestations

À l'annonce du César remis à Roman Polanski, plusieurs fois accusé de viol, l'actrice Adèle Haenel a quitté la salle.

storybild

«Les Misérables» de Ladj Ly a reçu le César du meilleur film. (Vendredi 28 février 2020)

Sur ce sujet
Une faute?

Le cinéaste Roman Polanski, visé par des accusations de viol, a reçu le prix de la meilleure réalisation vendredi soir lors de la 45e cérémonie des César pour son film «J'accuse», suscitant notamment l'indignation de l'actrice Adèle Haenel, qui a quitté la salle.

C'était la cinquième fois que le cinéaste franco-polonais remportait ce prix, qu'il avait déjà reçu pour «Tess» en 1980, «Le pianiste» en 2003, «The Ghost Writer» en 2011 et «La Vénus à la fourrure» en 2014. Il était déjà le réalisateur le plus césarisé dans cette catégorie.

L'actrice Adèle Haenel, symbole d'un nouvel élan de #MeToo en France depuis qu'elle a accusé en novembre le réalisateur Christophe Ruggia d'«attouchements répétés» quand elle était adolescente, a quitté la salle après l'annonce de ce prix. «La honte», a-t-elle lancé en partant, suivie par la réalisatrice Céline Sciamma et quelques autres personnes, juste avant l'annonce du César du meilleur film.

Cette récompense suprême des César a été remise au film de Ladj Ly «Les Misérables», qui raconte l'histoire d'une bavure policière dans une cité sensible de Seine Saint-Denis. «Le seul ennemi ce n'est pas l'autre c'est la misère», a affirmé le réalisateur en le recevant.

Roman Polanski et l'équipe de son film, y compris l'acteur Jean Dujardin qui joue le rôle principal, étaient, eux, absents de la cérémonie, où ils avaient décidé de ne pas se rendre alors que des féministes avaient organisé un rassemblement pour protester contre les douze nominations reçues par son long métrage, thriller historique sur l'Affaire Dreyfus.

«Ecoeurée»

«Écoeurée», a commenté sur Instagram après l'annonce du César de la meilleure réalisation Florence Foresti, la maîtresse de cérémonie, qui avait appelé plusieurs fois pendant la soirée le cinéaste «Atchoum» en allusion au nain de Blanche-Neige, refusant de le nommer.

«Meilleure réalisation à Polanski: la salle est stupéfaite. Silence, gêne. Les César de la honte!», a tweeté l'association Osez le féminisme.

«J'aime beaucoup Roman Polanski, donc je suis très heureuse pour lui. Après, tout le monde n'est pas d'accord mais vive la liberté», a réagi à l'inverse l'actrice Fanny Ardant, qui a reçu le César du meilleur second rôle féminin.

Avant le début de la cérémonie, quelques centaines de manifestants - surtout des femmes - avaient protesté aux abords de la salle Pleyel, où se tenaient les César. Certains, munis de fumigènes, avaient tenté d'approcher de la salle Pleyel en criant «Enfermez Polanski», avant d'être repoussés par la police.

Ils avaient lancé des slogans hostiles au cinéaste comme «Polanski violeur, cinéma coupable, public complice». Sur des pancartes, on pouvait lire: «Victimes de Polanski, on vous croit» ou «A bas le patriarcat».

Le film de Roman Polanski a remporté trois prix au total - avec ceux de la meilleure adaptation et des meilleurs costumes -, contre quatre pour «Les Misérables» - qui a gagné aussi le meilleur espoir masculin, le montage, et le César du public - et un seul pour le «Portrait de la jeune fille en feu» de Céline Sciamma, pour lequel Adèle Haenel était nommée, celui de la photo.

Céline Sciamma, très impliquée dans le collectif 50/50 pour la parité dans le cinéma, aurait pu créer un moment historique en raflant le César de la meilleure réalisation, remporté seulement une fois par une femme, Tonie Marshall pour «Vénus Beauté (Institut)», il y a vingt ans.

Anaïs Demoustier et Roschdy Zem sacrés

La place donnée à Roman Polanski est jugée inacceptable par les féministes et une partie de l'opinion publique, alors qu'il est visé depuis novembre par une nouvelle accusation de viol de la part de la Française Valentine Monnier. Le réalisateur de 86 ans est également toujours poursuivi par la justice américaine pour relations sexuelles illégales avec une mineure en 1977.

«J'accuse» avait connu une sortie mouvementée en France, et la polémique avait ressurgi fin janvier après l'annonce des 12 nominations du film aux César.

Le ministre de la Culture Franck Riester avait estimé vendredi matin qu'un César de meilleur réalisateur pour Polanski serait «un symbole mauvais par rapport à la nécessaire prise de conscience que nous devons tous avoir dans la lutte contre les violences sexuelles et sexistes». Adèle Haenel avait estimé que «distinguer Polanski, c'est cracher au visage de toutes les victimes».

Les prix d'interprétation sont quant à eux revenus à l'actrice Anaïs Demoustier pour «Alice et le maire» de Nicolas Pariser, et l'acteur Roschdy Zem pour «Roubaix, une lumière» d'Arnaud Desplechin.

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le golfeur le 29.02.2020 08:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Depuis la nuit des temps nous les hommes faisons subir aux femmes les pires choses. Aujourd’hui elles ont la parole elles sont entendues elles ne se laissent plus faire sauf dans beaucoup de pays où ils sont restés encore à l’âge de pierre ! C’est affligeant !!!! N’oublions pas que sans la femme l’homme n’est rien. J’ai un profond respect pour elles . Par contre le film de Mr Roman « J’accuse » est un chef d’œuvre. Évitons de tout mélanger et vive le cinéma ...

  • J'accuse le 29.02.2020 09:53 Report dénoncer ce commentaire

    Bon, je n'apporte pas mon support à RP et n'avalise pas ses actes. Mais pour rappel dans la realisation d'un film il y a plusieurs personnes (voir le générique de fin) et si l'homme est abjecte en soi c'est son oeuvre qui et primée pas lui. Bcp d'artiste dont on admire les oeuvres (Pyramides, Cathedrales ... ) étaient des pures crevures et pourtant ... Les Césares, Oscars,... sont sencés recompenser le resultat d'un travail pas la personne privée qu'elle soit blanche noire rouge ou verte masculine ou feminine bi ou autre ...

  • amourdemavie le 29.02.2020 12:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pour moi il reste juste un violeur

Les derniers commentaires

  • vivix7 le 01.03.2020 19:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Paraît qu’Hitler à écrit de bons livres... doit-on dissocier dans tous les cas de figures l’homme et l’artiste?? Moi pas!

  • L'objectif le 01.03.2020 18:42 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas le César de l'innocence qui lui est donné. Il est récompensé pour un film, pas pour un viol. Ceux qui ne peuvent pas le comprendre, ne peuvent sans doute pas comprendre le mot "objectivité". Ce sont encore sans doute les mêmes qui passent leur temps à faire des hourra pour toutes les sorties de Trump, qui lui aussi est accusé par pas mal de femmes de pas mal de choses. En quoi c'est différent? Laissez faire la justice, vous n'êtes pas compétents pour juger quoi que ce soit.

  • loulou le 01.03.2020 17:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il mérite ce prix un point c est tout.

  • lea le 01.03.2020 15:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honte au cinéma français

  • Maria.weber.ma le 01.03.2020 14:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ne trouve vous toutes ces viols des Stars bizarre avant elles disaient rien des que elles sonts connue un moitiés ont été violée je suis contre les violences en général pasque ils sont aussi beaucoup des hommes battus pas seulement lès femmes mais avec Les Stars ça de faire beaucoup