Cinéma

11 février 2019 10:03; Act: 11.02.2019 16:17 Print

«Roma», une production Netflix, primée aux Bafta

Le Mexicain Alfonso Cuaron et son drame «Roma» ont été récompensés lors de la 72e édition de la cérémonie britannique.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Roma», une production Netflix, a triomphé dimanche aux récompenses britanniques du cinéma (Bafta) en remportant les prix du meilleur film et du meilleur réalisateur (Alfonso Cuaron), une confirmation de la place incontournable qu'occupe désormais le géant américain dans le cinéma. Plusieurs fois récompensé pour des séries ces dernières années, Netflix n'avait encore jamais signé un doublé aussi retentissant aux Bafta. De quoi aiguiser l'appétit de la plateforme vidéo aux 130 millions d'utilisateurs avant les Oscars, «Roma» totalisant dix nominations pour la cérémonie prévue le 24 février à Hollywood.

Pour le Bafta du meilleur réalisateur, le Mexicain Alfonso Cuaron l'a notamment emporté devant Spike Lee («BlacKkKlansman»), Yorgos Lanthimos («La Favorite») et Bradley Cooper («A Star Is Born)». Dans «Roma», tourné en espagnol et en noir et blanc, Cuaron, oscarisé pour «Gravity» en 2014, dépeint son enfance dans un quartier de Mexico des années 1970. Le film, qui a déjà reçu deux Golden Globes, s'impose également dans les catégories meilleur film dans une langue étrangère et meilleure photographie. «Je suis bouleversé par l'accueil que ce film a reçu», a déclaré Alfonso Cuaron, «félicité» sur Twitter par Netflix.

La bande-annonce de «Roma»

Belle récolte pour «La Favorite»

Organisée au Royal Albert Hall, la soirée a également été un succès pour le film d'époque «La Favorite», qui, à défaut du prix du meilleur film, a récolté une jolie moisson de récompenses: meilleur film britannique, meilleurs décors, meilleurs maquillages et coiffures, meilleure actrice dans un second rôle (Rachel Weisz), meilleur scénario original, et, surtout, meilleure actrice, un Bafta attribué à Olivia Colman pour son interprétation de la reine Anne.

Nommée aux Oscars et lauréate d'un Golden Globe pour ce rôle, l'actrice britannique de 45 ans a devancé Glenn Close («The Wife») et Lady Gaga («A Star Is Born»), entre autres. Souveraine tantôt toute puissante, tantôt misérable, Olivia Colman survole cette comédie dramatique ayant pour cadre l'Angleterre du XVIIIe siècle, où une confidente et une courtisane se disputent ses faveurs.

La bande-annonce de «La Favorite»

Côté hommes, l'acteur américain Rami Malek, 37 ans, a reçu le Bafta du meilleur acteur pour son interprétation de Freddie Mercury, le chanteur de Queen, dans «Bohemian Rhapsody». «Quand j'ai commencé à préparer le rôle de Freddie Mercury, je me suis demandé si j'allais être à la hauteur. C'est une immense responsabilité, mais une responsabilité que j'avais hâte d'assumer», a-t-il déclaré.

La bande-annonce de «Bohemian Rhapsody»

Ombre au tableau pour «Bohemian Rhapsody», la British Academy of Film and Television Arts (Bafta) avait suspendu la nomination de son réalisateur, Bryan Singer, à la suite d'accusations d'agression sexuelle rapportées par le magazine The Atlantic, qu'il nie.

«Roma» et «La Favorite» n'ont finalement laissé que des miettes à leurs concurrents directs. «A Star Is Born», sur l'ascension d'une jeune chanteuse interprétée par Lady Gaga, devra se consoler avec le Bafta de la musique originale, «BlacKkKlansman» avec celui du scénario adapté, et «Vice» avec celui du montage.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.