Nouvelle adaptation

20 février 2018 14:39; Act: 20.02.2018 16:46 Print

«Spirou et Fantasio» encore portés à l'écran

Les aventures du groom et de son ami reporter sont adaptées au cinéma pour la deuxième fois en quelques mois, avec «Les aventures de Spirou et Fantasio».

Sur ce sujet

Pour la seconde fois en quelques mois, la série de bande dessinée franco-belge «Spirou et Fantasio», créée en 1938 par Rob-Vel, est portée à l'écran avec, cette fois-ci, Thomas Solivérès et Alex Lutz dans les rôles du célèbre duo qui fête ses 80 ans. Dans les salles mercredi, «Les Aventures de Spirou et Fantasio», long métrage tourné en France et au Maroc par Alexandre Coffre, met en scène la première rencontre, jamais évoquée dans la BD, entre les deux héros : un groom de palace et un jeune reporter en mal de scoop. Le duo s'associera pour résoudre des énigmes policières, toujours entre humour et mystère.

Dans cette aventure inédite sur grand écran, Spirou et Fantasio sont sur les traces du comte Pacôme de Champignac, inventeur aussi génial qu'excentrique campé par Christian Clavier, qui vient d'être enlevé par les sbires de l'infâme dictateur Zorglub (Ramzy Bedia). Géraldine Nakache et Vincent Desagnat sont également au casting de ce film familial, fidèle à l'esprit de la BD, qui ravira en premier les enfants.

Le 80e anniversaire de Spirou et Fantasio a été lancé en septembre dernier avec un premier long métrage, «Le Petit Spirou» de Nicolas Bary, version évoquant l'enfance de l'un des héros emblématiques de la BD jusqu'à son entrée à l'école internationale des grooms. Avant ces deux films, Spirou n'avait été exploité qu'en séries animées pour la TV, contes audio, jeu vidéo et aussi en comédie musicale.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bofbof le 21.02.2018 08:12 Report dénoncer ce commentaire

    Pour avoir vu quelques extraits au ciné, ça n'a pas l'air terrible... Par contre, Gaston Lagaffe à l'air mieux.

  • Guillaume le 21.02.2018 10:22 Report dénoncer ce commentaire

    Le massacre de la BD belge par le cinéma continue...

  • Juste mon avis le 21.02.2018 13:20 Report dénoncer ce commentaire

    Mais arrêtez ce massacre bon sang! Je connais des dessinateurs belges qui doivent se retourner dans leur tombe pour certains, et pleurer ur d'autres! Déjà les Astérix c'était limite (sauf celui avec Cléopâtre, scenario respecté), Tintin en mix de 3 albums (ok pour le travail graphique mais nullité des scénarios complètement bafoués), les Stroumpfs (pff, n'en parlons même pas!) et maintenant cela! Quel malheur pour la BD belge! Franchement!! Pourtant, qu'est-ce j'adore ses choses avec Vertignasse et Susette, qu'il ne faut pas prendre pour une crêpe! Et ce, malgré mes 40 balais!!

Les derniers commentaires

  • Juste mon avis le 21.02.2018 13:20 Report dénoncer ce commentaire

    Mais arrêtez ce massacre bon sang! Je connais des dessinateurs belges qui doivent se retourner dans leur tombe pour certains, et pleurer ur d'autres! Déjà les Astérix c'était limite (sauf celui avec Cléopâtre, scenario respecté), Tintin en mix de 3 albums (ok pour le travail graphique mais nullité des scénarios complètement bafoués), les Stroumpfs (pff, n'en parlons même pas!) et maintenant cela! Quel malheur pour la BD belge! Franchement!! Pourtant, qu'est-ce j'adore ses choses avec Vertignasse et Susette, qu'il ne faut pas prendre pour une crêpe! Et ce, malgré mes 40 balais!!

  • Guillaume le 21.02.2018 10:22 Report dénoncer ce commentaire

    Le massacre de la BD belge par le cinéma continue...

  • Bofbof le 21.02.2018 08:12 Report dénoncer ce commentaire

    Pour avoir vu quelques extraits au ciné, ça n'a pas l'air terrible... Par contre, Gaston Lagaffe à l'air mieux.