Cinéma

01 décembre 2019 17:59; Act: 02.12.2019 18:04 Print

«Suis-​​je à la hauteur du défi de ce rôle?»

Marion Cotillard s'est posé la question avant d'accepter le rôle d'une chanteuse d'opéra dans «Annette», le nouveau film du cinéaste français Leos Carax, attendu en 2020.

storybild

(photo: AFP/Fadel Senna)

Sur ce sujet
Une faute?

«J'ai lu le scénario, j'ai trouvé l'histoire au-delà de singulière, profonde et palpable: il y a ce génie poétique et cette folie qu'il y a dans les projets de Léo Carax», a expliqué l'actrice française, samedi, pendant le festival du film de Marrakech. «Je n'ai pas dit oui tout de suite, j'avais des questions à me poser comme "suis-je à la hauteur du défi de ce rôle?". La réponse n'était pas positive mais je me suis dit que j'irais quand même», a-t-elle confié pendant une rencontre avec le public. Car l'actrice «aime relever les défis», note-t-elle.

Dans cette comédie musicale lyrique, Marion Cotillard joue aux côtés de l'acteur américain Adam Driver («Star Wars», «The Report», «Marriage story»....). Pour celle qui a notamment tourné avec Christopher Nolan, Ridley Scott, James Gray ou les frères Dardenne, «la chose la plus importante, c'est de travailler avec des gens complètement habités par ce qu'ils font». «Je me suis longtemps défendue d'avoir le goût du défi. Mais quand je vois ce que je fais, en fait, je dis "non" quand je ne sens pas assez de défi», a poursuivi l'actrice oscarisée pour son incarnation d'Edith Piaf dans «La Môme».

Fascinée par des acteurs «caméléon»

Aussi, son rôle le plus difficile a été Lady Macbeth dans «Macbeth» de Justin Kurzel: «Techniquement, cela semblait insurmontable de jouer, en vieil anglais, un Shakespeare non adapté, dit-elle. J'ai toujours su que j'interpréterais ce rôle un jour mais je pensais que ce serait sur scène et en français. Le faire en anglais, c'était une pression énorme».

«Quand j'étais petite et que je rêvais d'être actrice, les acteurs qui me fascinaient étaient des acteurs "caméléon" qui pouvaient passer d'un rôle à l'autre sans qu'on les reconnaisse», s'est souvenu Marion Cotillard. Son film préféré? «Inception» de Christopher Nolan, où elle joue avec Leonardo DiCaprio. Elle n'a «pas tout compris au scénario», mais le metteur en scène «avait réponse à tout», et pour elle, travailler avec Leonardo DiCaprio était un «rêve».

Marion Cotillard a déjà joué dans un film musical, «Nine», de Rob Marshall (2009), avec Daniel Day Lewis, Nicole Kidman, Sophia Loren et Penelope Cruz. Le festival du film international de Marrakech (FIFM) accueille pour sa 18e édition une douzaine de «conversations» avec des grands noms comme le cinéaste français Bertrand Tavernier ou l'acteur américain Robert Redford.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jipé le 02.12.2019 08:51 Report dénoncer ce commentaire

    Je crois que oui.

  • Greg le 01.12.2019 19:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tant qu'on ne lui demande pas de mourrir comme dans Batman...

  • aristoteavéraisin le 01.12.2019 23:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je ne pense pas

Les derniers commentaires

  • Jipé le 02.12.2019 08:51 Report dénoncer ce commentaire

    Je crois que oui.

  • aristoteavéraisin le 01.12.2019 23:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je ne pense pas

  • Greg le 01.12.2019 19:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tant qu'on ne lui demande pas de mourrir comme dans Batman...