Cinéma

09 septembre 2018 19:19; Act: 10.09.2018 12:51 Print

Un pamphlet contre la «virilité à la John Wayne»

Le 44e festival du film américain de Deauville a choisi de sacrer «Thunder Road», de Jim Cummings.

storybild

«Thunder Road» est le premier film de Jim Cummings, 31 ans.

Sur ce sujet

Le 44e festival du cinéma américain de Deauville a couronné samedi «Thunder Road», un pamphlet tragi-comique contre la «virilité à la John Wayne» réalisé et joué par Jim Cummings, 31 ans. Ce premier long-métrage a été financé auprès du public sur Internet.

La présidente du jury, l'actrice française Sandrine Kiberlain, a salué «un film insolite et si inventif, écrit, joué et réalisé par un jeune homme à part, un film qui a le mérite de ne ressembler à aucun autre». «Quelle joie d'assister à la naissance d'un artiste, à l'arrivée d'une comète qui suscite les rires et les pleurs avec une singularité qui nous bluffe», a-t-elle ajouté.

Le film dresse le portrait d'un homme, policier de profession, dont le comportement apparemment étrange, politiquement incorrect, voire dérangé, a déclenché l'hilarité des festivaliers. Le spectateur se retrouve toutefois sur un fil entre rire et larmes, lorsqu'il s'aperçoit que Jim Arnaud, dyslexique, est aux prises avec sa difficulté à gérer la violence de ses émotions.

Prix du jury à Spiro

«Mon but était que les gens qui sont dans cette masculinité toxique me voient faire ce numéro à la Charlie Chaplin, qu'ils se moquent du personnage en se disant: 'C'est un idiot', avant de se surprendre à être séduit, à pleurer abondamment», a expliqué Jim Cummings jeudi lors d'une conférence de presse.

Le prix du jury du festival de Deauville a été attribué à deux films: «Night Comes on», un premier film de Jordana Spiro, et «American Animals», un premier film de Bart Layton. Outre Sandrine Kiberlain, le jury était composé des comédiennes Sabine Azéma, Leïla Bekhti et Sara Giraudeau, de la romancière Leïla Slimani, de l'auteur-compositeur Alex Beaupain, du réalisateur Stéphane Brizé et des comédiens et réalisateurs Xavier Legrand et Pierre Salvadori.

Le prix de la critique a été attribué à «Blindspotting», un premier film du mexicain Carlos Lopez Estrada. Le prix du public de la ville de Deauville est revenu à «Puzzle» de Marc Turtletaub, le producteur de «Little Miss Sunshine». Le prix de la révélation échoit à «We the Animals», un premier film de Jeremiah Zagar.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Blablabla... le 10.09.2018 12:53 Report dénoncer ce commentaire

    Oui et alors...???

  • Rantanplan le 10.09.2018 18:34 Report dénoncer ce commentaire

    Un film Netflix... contre la «virilité à la John Wayne». Oh le bon cliché! Après les goûts, chacun a les siens. Mais perso, marre des soit-disants moralisateurs qui se gavent sur le dos des autres, en l'occurence nous, enfin vous... bref j'me comprend ;-P

Les derniers commentaires

  • Rantanplan le 10.09.2018 18:34 Report dénoncer ce commentaire

    Un film Netflix... contre la «virilité à la John Wayne». Oh le bon cliché! Après les goûts, chacun a les siens. Mais perso, marre des soit-disants moralisateurs qui se gavent sur le dos des autres, en l'occurence nous, enfin vous... bref j'me comprend ;-P

  • Blablabla... le 10.09.2018 12:53 Report dénoncer ce commentaire

    Oui et alors...???