«Parasite»

06 septembre 2019 16:25; Act: 06.09.2019 16:32 Print

Une très attachante famille d'arnaqueurs

Palme d'or du dernier Festival de Cannes, «Parasite» est une fabuleuse «comédie sans clowns, une tragédie sans méchants».

Sur ce sujet
Une faute?

La vie de Ki-taek, sa femme et leurs deux enfants change de tournure le jour où son fils, Ki-woo, décroche un travail de professeur particulier d'anglais pour une jeune fille dans une famille bourgeoise, les Park, qui habitent une somptueuse maison avec jardin, grandes baies vitrées et décoration soignée.

La famille de Ki-taek va vite s'emparer du filon: par d'habiles subterfuges, Ki-woo fait embaucher sa sœur pour donner des cours de dessin au petit dernier, puis ses parents comme chauffeur et gouvernante. Si tout semble aller pour le mieux pour cette famille d'arnaqueurs, l'arrivée de ces «parasites» dans la famille Park va en fait marquer le début d'un engrenage incontrôlable.

«Une société de plus en plus polarisée»

Avec cette histoire, Bong Joon-ho, 49 ans, quitte l'univers fantastique et les gros budgets internationaux de ses deux derniers longs métrages, «Snowpiercer, le Transperceneige» et «Okja». Le réalisateur revient à une veine beaucoup plus intimiste, avec une forte dose de suspense. Il a rédigé d'ailleurs une lettre implorant les critiques de ne pas dévoiler un pan important de l'histoire de son film.

Connu pour ses satires de la société sud-coréenne, de «Memories of murder» à «The Host», Bong Joon-ho met ici en scène la violence des rapports sociaux dans un monde où les inégalités s'accroissent. «Pour des personnes issues de milieux différents, cohabiter n'est pas chose facile», souligne-t-il. Son film «décrit ce qui arrive lorsque deux classes se frôlent dans cette société de plus en plus polarisée».

Le cinéaste sud-coréen mélange aussi humour, drame réaliste et thriller, dans un film qu'il définit comme «une comédie sans clowns» et «une tragédie sans méchants». Acteur incontournable du cinéma coréen, Song Kan-ho signe son quatrième film avec le cinéaste, après «Memories of murder», «The Host» et «Snowpiercer».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sam Zo le 07.09.2019 13:56 Report dénoncer ce commentaire

    Pas terrible ce film....voyez plutôt une affaire de famille

  • LiliAngelOrDemon le 07.09.2019 17:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’attends avec impatience, j’espère juste qu’il y aura une version originale avec des sous-titres, car j’ai du mal avec cette traduction

Les derniers commentaires

  • LiliAngelOrDemon le 07.09.2019 17:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’attends avec impatience, j’espère juste qu’il y aura une version originale avec des sous-titres, car j’ai du mal avec cette traduction

  • Sam Zo le 07.09.2019 13:56 Report dénoncer ce commentaire

    Pas terrible ce film....voyez plutôt une affaire de famille