Little Mix

19 novembre 2018 16:21; Act: 20.11.2018 09:24 Print

Grâce à elles, des femmes retrouvent la joie de vivre

Le dernier clip en date du groupe Little Mix, «Strip», fait beaucoup parler sur la Toile. On y voit notamment des femmes danser en sous-vêtements.

storybild

Le girl band a été révélé en 2011 en remportant la version britannique de «The X Factor». (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans la vidéo noir-blanc de «Strip», coréalisée par le célèbre photographe de nu et de mode Rankin, on découvre des femmes danser en sous-vêtements. Aucune n'a un physique de top model. Ce qui ne les empêche pas de s'éclater sans gêne devant la caméra, tant elles sont bien dans leur tête et dans leur corps.

Le clip de ce morceau, qui évoque la confiance en soi, montre également les membres de Little Mix, assises, avec pour unique habit des insultes écrites sur tout leur corps. C'est ce plan des quatre chanteuses qui a lancé le débat sur la Toile après qu'une journaliste de talk radio a tweeté tout le mal qu'elle pensait de cette mise en scène. «Ces jeunes femmes imaginent que le fait d'être nues leur donne du pouvoir. Ce n'est pas le cas. C'est juste un moyen bon marché pour vendre. Reste que c'est un bon changement pour ce groupe qui s'habille généralement comme des prostituées», a-t-elle écrit.

Si quelques rares internautes saluent cette analyse, beaucoup la trouvent à côté de la plaque tant le clip a impacté leur vie. Comme par exemple la twittos I stan queens. «La société m'a toujours fait penser que mon corps n'était pas beau avec ses vergetures et mes gros seins. Les filles, vous m'avez fait me sentir tellement mieux», a-t-elle posté. Également accompagné par le hastag #StripForLittleMix, Kii, sur Twitter, a confié «avoir eu l'habitude de pleurer tous les jours à cause des moqueries des gens». Aujourd'hui, elle se sent «heureuse et pleine de pensées positives grâce à Little Mix».

Little Mix ft. Sharaya J «Strip»

(L'essentiel/jde)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sandro le 19.11.2018 16:33 Report dénoncer ce commentaire

    Tout le monde croit devoir se déshabiller au nom d'une cause quelconque. Du grand, très grand n'importe quoi !

  • une femme le 20.11.2018 09:19 Report dénoncer ce commentaire

    Et oui mais Quoiqu'il en soit le nudite fait réagir...

  • Bof le 20.11.2018 09:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et tout le monde croit devoir critiquer tout le monde! Au moins certains soutiennent 'une cause'. Et pourtant ils se font critiquer. Du très très grand n'importe quoi!

Les derniers commentaires

  • bingo le 20.11.2018 14:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elles sont vulgaires, j’ai regardé les clips et c’est de la provocation sans art quelconque. Dommage.

  • fabilux le 20.11.2018 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    si cela fait bouger les choses , pourquoi pas ? Y a pas scandale non plus dans ce clip!!!

  • Audi RS3 le 20.11.2018 09:35 Report dénoncer ce commentaire

    Elles n'ont peut être pas un physique de top model, mais elles sont bien jolies quand même. Loin d'être en surpoids...

  • une femme le 20.11.2018 09:19 Report dénoncer ce commentaire

    Et oui mais Quoiqu'il en soit le nudite fait réagir...

  • Bof le 20.11.2018 09:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et tout le monde croit devoir critiquer tout le monde! Au moins certains soutiennent 'une cause'. Et pourtant ils se font critiquer. Du très très grand n'importe quoi!