Concert au Luxembourg

14 mars 2019 09:00; Act: 14.03.2019 13:24 Print

«Un show dynamique où tout est joué live»

LUXEMBOURG - Le groupe électro-jazz britannique The Cinematic Orchestra est de retour avec un nouvel album et un live. Rencontre avec ses deux leaders.

Sur ce sujet
Une faute?

«L’essentiel»: Vous avez récemment dévoilé deux nouvelles chansons. Quel effet cela fait d’être de retour?

Jason Swinscoe & Dominic Smith: C’est génial. Mais nous avions déjà sorti le morceau «To Believe» il y a deux ans, qui donne son nom à l’album. Et nous savions qu’il serait dessus.

Comment se sont passées ces collaborations avec Roots Manuva et Heidi Vogel?

Le mariage entre notre univers et celui de Roots Manuva fonctionne très bien. Rodney avait déjà collaboré à notre deuxième album «Every Day», et nous le connaissons depuis que Ninja a commencé à distribuer le label Big Dada. De son côté, Heidi a été durant plus de cinq ans notre chanteuse sur les tournées.

À quel moment intégrez-vous les voix à vos morceaux?

Nous invitons les chanteurs et chanteuses en studio, au début de la conception. Mais ce n’est pas toujours évident, car ils ont leur propre carrière, et il est parfois difficile de s’accorder avec le planning de leurs groupes.

Vous avez sorti différents projets ces dernières années, mais douze ans peuvent paraître une éternité pour les fans.

C’est un fait. Mais nous sommes loin d’être inactifs. Nous avons fait une BO pour Disney, nous avons tourné, ce n’était pas une pause. Nous écrivons ensemble, cela peut prendre un peu plus de temps. Mais nous ne voulons pas nous précipiter, prendre le temps de la réflexion.

Comment travaillez-vous ensemble?

Nous poursuivons l’exploration. Il n’y a pas de véritable formule, nous développons une esthétique à travers notre inspiration. Et nous intégrons d’autres talents, en conviant des musiciens et des invités vocaux en studio.

Pourquoi ce titre, «To Believe»?

Nous parlons beaucoup avant de commencer un disque. Tout s’est accéléré ces dernières années, avec les réseaux sociaux. Avoir conscience de cela est une vraie bataille. Et nous encourageons les gens à ralentir, à réfléchir avant de parler.

Comment allez-vous adapter le disque à la scène?

C’est un show dynamique, dans lequel tout est joué live, car nous avons plusieurs musiciens sur scène. Et il y a une saine fusion entre l’électronique et l’acoustique. Parfois, des invités vocaux nous rejoignent, mais cela dépend des dates.

(Propos recueillis par Cédric Botzung/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.