À Los Angeles

13 novembre 2019 08:09; Act: 13.11.2019 11:11 Print

Drake s'invite sur scène et fait un flop retentissant

Dimanche dernier, le rappeur canadien était l'invité surprise d'un festival à Los Angeles. Il a dû affronter un public glacial. Face à la bronca, la star a quitté la scène.

storybild

Le rappeur de 33 ans, ici lors d'un match de l'équipe de Toronto qu'il soutient, est pourtant parmi les artistes les plus écoutés du monde. (photo: Gregory Shamus)

Sur ce sujet
Une faute?

On peut être un des artistes les plus en vue du monde et se faire huer comme un débutant. C'est la mésaventure qu'a connue Drake dimanche à Los Angeles, lors du Camp Flog Gnaw Carnival, festival monté par Tyler, The Creator. Après être arrivé sur scène sans avoir été annoncé, le Canadien a chanté neuf titres devant un public glacial.

La star a alors interrompu sa prestation. «Je suis ici pour vous ce soir. Si vous voulez que je continue, je continue. Qu'en dites-vous?» a lancé Drake à la foule. La réponse a été cinglante: cris, sifflets et huées. Sur Twitter, on entend même le public scander: «On veut Frank!» En fait, les festivaliers s'attendaient plutôt à avoir Frank Ocean en «surprise guest», un rappeur moins commercial que Drake. Face à la bronca, la star a quitté la scène sans demander son reste.

Tyler, The Creator, patron du festival, a calmé le jeu en tweetant à Drake: «Les emmerdes, ça arrive. Des cons étaient au premier rang. Ils démolissent la culture. Fous-toi d'eux mec. La plupart des gens se sont éclatés. Merci à toi». L'auteur des hits «God's Plan», «Hotline Bling» ou «One Dance» a réagi avec ironie sur Instagram. Il a publié des photos prises backstage où on le voit dépité: «Rebondissement dans cette affaire! Je viens de signer une résidence pour dix ans avec ce festival. Désolé les enfants. On se voit donc chaque année jusqu'à vos 30 piges!» 

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tatjana le 13.11.2019 08:27 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo au public!

  • Ben-J le 13.11.2019 11:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non ce n’est pas un cadeau, c’est imposé à un public qui n’en veut pas. “Voulez-vous que je continue?” Demande t il et le public refuse. Il n’y a ni victime ni agresseur juste un choix que certains ne comprennent pas

  • mesde le 13.11.2019 08:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut savoir accepter et laisser la place aux autres.

Les derniers commentaires

  • jean le 13.11.2019 12:35 Report dénoncer ce commentaire

    Qui ???

  • Ben-J le 13.11.2019 11:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non ce n’est pas un cadeau, c’est imposé à un public qui n’en veut pas. “Voulez-vous que je continue?” Demande t il et le public refuse. Il n’y a ni victime ni agresseur juste un choix que certains ne comprennent pas

  • Je comprends le 13.11.2019 08:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si je veux écouter de la musique qui passe à la radio, j'ai pas besoin d'aller à un concert.

  • Tatjana le 13.11.2019 08:27 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo au public!

    • Rentre le 13.11.2019 09:16 Report dénoncer ce commentaire

      On peut ne pas aimer, cela n'empêche pas d'être respectueux, voir simplement d'être poli. D'autant qu'il s'agissait d'un bonus... On te fait un cadeau, si tu n'aimes pas tu restes poli, non? Ou là aussi on dit bravo aux mal-élevés?

    • Metz57 le 13.11.2019 11:41 Report dénoncer ce commentaire

      Tu as envie de voir Jul qui débarque de nulle part? Surtout s'il s'attendait à Ocean :)

    • @metz57 le 13.11.2019 22:18 Report dénoncer ce commentaire

      Et ? Cela m'empêche de rester poli? C'est triste ces gens qui jouent leur vie pour de la musique... uber commerciale de surcroit, Ocean compris.

  • mesde le 13.11.2019 08:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut savoir accepter et laisser la place aux autres.