Sortie CD

25 juillet 2017 09:00; Act: 24.07.2017 19:03 Print

Lana Del Rey croque la vie à pleines dents

L’Américaine est de retour avec «Lust For Life», un quatrième album réussi, entre mélancolie et envolées lumineuses, joie et tristesse.

Sur ce sujet

Lana Del Rey a surgi sur la scène musicale drapée d'un halo de noirceur. Elle clamait être née pour mourir dans l’album qui l’a lancée et «Born to Die» était infusé de ce pessimisme. Cinq ans après ses débuts fulgurants, la chanteuse sort «Lust for Life», une soif de vivre qui semble s’assouvir à l’autre bout du spectre des émotions humaines.

Mais pour la jeune femme de 32 ans à la voix grave et un peu traînante, joie et tristesse sont intimement mêlées. Le bonheur de profiter des plaisirs de la vie cède vite au sentiment qu’ils ne durent qu’un instant. «Lust for Life» est du Del Rey immédiatement reconnaissable. De la mélancolie mêlée de réminiscence de l’âge d’or d’Hollywood. Une touche de hip-hop est apportée par le rappeur A$AP Rocky, et sur la chanson titre, c’est la nouvelle étoile du R’nB, The Weeknd, qui tisse sa voix de fausset dans celle plus profonde de la chanteuse. Ce morceau qui célèbre la vie fait aussi allusion à un suicide à Hollywood. La voix râpeuse de Stevie Nicks vient compléter à merveille celle de Lana Del Rey dans «Beautiful People, Beautiful Problems», et Sean Lennon lui apporte une beauté tendre à «Tomorrow Never Came».

Si le son de «Lust for Life» est du pur Lana Del Rey, la New-Yorkaise explore un nouveau territoire, le message politique, en mettant son art au service d’une réflexion sur l’Amérique de Trump. Dans «God Bless America - And All Beautiful Women In It», Lana Del Rey laisse place à l’enthousiasme grâce à l’énergie partagée avec les centaines de milliers de femmes qui ont défilé dans la rue pour protester contre l’élection de Trump et ce qu’il représente. Enfin, Dans «Summer Bummer» ou «13 Beaches», elle revient en territoire plus habituel.

  • Lana Del Rey, «Lust For Life», dispo. (Universal).
  • (L'essentiel)

    Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

    «Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

    Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

    «Comment s’assurer de la validation de mon message?»

    Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

    Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

    Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

    «Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

    Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

    L'espace commentaires a été désactivé
    L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.