Vitaa et Slimane

12 septembre 2019 08:50; Act: 12.09.2019 12:01 Print

«On ne voulait pas vraiment faire ce disque»

Les chanteurs français Vitaa et Slimane font un tabac avec l'album «VersuS». Sa naissance est le fruit de nombreux hasards de la vie.

storybild

Les deux artistes disent s'inspirer mutuellement. (photo: Instagram)

Sur ce sujet
Une faute?

La belle histoire du duo a débuté lors des auditions à l'aveugle de la saison 5 de «The Voice», diffusées début 2016 sur TF1. Pour convaincre le jury du télécrochet, qu'il avait fini par remporter, le novice Slimane avait revisité un des premiers hits de Vitaa, «À fleur de toi». «J'avais été bouleversé par sa version», s'est souvenue avec émotion la chanteuse sur Europe 1. Ce n'est que deux ans plus tard, lorsqu'ils se sont retrouvés tous deux coaches pour «The Voice Belgique», qu'ils ont réellement appris à se connaître. «C'est là-bas qu'on est devenus amis et que l'on a commencé à travailler ensemble», a raconté l'Alsacienne, en évoquant l'écriture de «Je te le donne».

Ce single, devenu un tube en automne 2018, a donné l'idée à l'entourage des artistes de les inciter à collaborer sur un album. «Pour être très franc, au départ, on ne voulait pas spécialement faire ce disque. On avait plein de questions et de doutes sur cette idée-là, qui ne venait pas de nous», a confié Slimane à 20 minutes France. Après s'être retrouvés en studio «juste pour voir ce qui allait en sortir», il est apparu comme évident qu'ils allaient faire des merveilles ensemble. «On n'avait jamais écrit de chansons aussi rapidement, a résumé Vitaa. On était inspirés de façon démultipliée. Il arrive avec un thème, j'arrive avec un flow et cela crée quelque chose. On a conçu «VersuS» avec une grande facilité, sans tomber dans la facilité».

Aujourd'hui, le conte de fées entre les deux musiciens se poursuit: Slimane, 29 ans, et Vitaa, 36 ans, ont annoncé une tournée pour 2020.

(L'essentiel/jde)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Enny Morricone le 12.09.2019 09:38 Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement ils l'ont fait

  • Grand Maître le 12.09.2019 14:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui et ça aurait été mieux....

  • patience le 12.09.2019 21:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lors d une interview ils ont dit le contraire C était comme une évidence ...

Les derniers commentaires

  • patience le 12.09.2019 21:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lors d une interview ils ont dit le contraire C était comme une évidence ...

  • Grand Maître le 12.09.2019 14:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui et ça aurait été mieux....

  • Enny Morricone le 12.09.2019 09:38 Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement ils l'ont fait