Concert au Luxembourg

16 mai 2019 22:23; Act: 17.05.2019 14:09 Print

Chez Jain, des hits et des ondes positives

ESCH-BELVAL - La Française était de retour à la Rockhal, jeudi soir, pour présenter son nouveau live dans le cadre du «Souldier Tour».

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«C'est assez rassurant de pouvoir tout contrôler» nous expliquait Jain avant son retour à la Rockhal. Non seulement la Française de 27 ans maîtrisait son environnement, mais en plus elle occupait parfaitement l'espace. Seule au cœur d'un dispositif épuré, composé d'un écran, d'une structure et d'un pupitre avec ses machines, doublée d'un bracelet pour les contrôler à distance, la native de Toulouse quadrillait la scène, vêtue de sa fidèle combinaison bleue, chantait, dansait et invitait volontiers le public à participer.

«Ça me fait toujours plaisir de revenir ici!». Pour sa troisième étape au Luxembourg, Jain avait promis une nouvelle scénographie et de nouvelles versions. C'était le cas par exemple avec son hymne «Heads Up» ou son hit «Come», version cubaine. Celle qui s'est produite au festival Coachella, en avril dernier, offrait aussi l'imparable «Makeba», extrait de son premier album «Zanaka», en rappel.

Son nouvel album «Souldier», paru l'été dernier, élargissait encore davantage des influences déjà variées. «Abu Dhabi» nous emmenait pour un voyage en Orient et on partait en terres africaines sur «Oh Man». Vraie petite bombe d'énergie, soldat au service de l'ouverture d'esprit, elle s'éclatait en mode hip-hop sur «Inspecta», ou électro sur «Star». Antidépresseur de ces temps moroses, Jain a dealé des ondes positives en pagaille.

(Cédric Botzung/L'essentiel)