Six ans d'absence

08 octobre 2021 11:31; Act: 08.10.2021 11:42 Print

Stromae annonce son retour sur scène

C'est le come-back que tout le monde attendait: le chanteur belge, qui s'était retiré du circuit musical fin 2015, victime d'un burn out, a annoncé son retour.

storybild

Le chanteur belge revient après une longue pause. (photo: Matthew Eisman)

Sur ce sujet
Une faute?

C'est le come-back que tout le monde attendait: Stromae, qui s'était retiré du circuit musical fin 2015, essoré physiquement et mentalement par deux ans de tournées folles, a annoncé son retour. L'interprète de «Alors on danse», «Papaoutai» ou «Formidable» est annoncé à Rock en seine, festival en région parisienne, le dernier week-end d'août 2022.

Son 2e album, «Racine carrée» (2013, après «Cheese» en 2010) avait fait basculer le Belge (36 ans aujourd'hui) dans une autre dimension. Cette usine à tubes l'avait emmené pendant deux ans sur les scènes en Europe et aux États-Unis. Aux USA, il s'était produit en 2015 à Coachella, plus grand festival du monde, et Kanye West l'avait même rejoint sur scène pour «Alors on danse».

Stromae était aussi passé par l'Afrique, au Rwanda, pays d'origine de son père, tué là-bas en 1994 pendant le génocide. Le chanteur aux 3 millions d'albums vendus n'a jamais fait mystère du gros coup de mou qui a suivi.

«Une superbe expérience mais c'est allé trop vite»

«Même si on vend du rêve, ça reste un métier, et comme dans n'importe quel métier, quand on travaille de trop, on arrive à un burn out» avait-il concédé en 2018, dans un entretien accordé à France 2. Outre une «grosse fatigue physique», la mégastar avouait aussi avoir souffert de la prise d'un médicament, le Lariam (NDLR: un anti-paludéen). «Il me fallait le temps de me reconstruire car c'était pas super chouette».

Il soulignait surtout avoir eu «besoin d'enlever toute cette pression qu'amène le succès (...) J'avais fait 200 concerts en deux ans, ce qui était un nombre insensé. C'était une superbe expérience mais (...) c'est allé trop vite». Après cette tournée XXL, il avait dans un premier temps disparu de l'actualité, avant de réapparaître au compte-gouttes en diversifiant ses activités aux côtés de son épouse styliste Coralie Barbier et de son frère Luc Junior Tam, ses partenaires du collectif Mosaert. Cette interview télévisée de 2018 avait ainsi pour cadre le défilé parisien de sa griffe de prêt-à-porter.

La créativité? «Elle est toujours là», rassurait-il déjà ses fans il y a trois ans. La scène? «Je reconnais que c'est quelque chose dont je ne pourrai pas me passer. Par contre, la façon dont j'envisagerai la suite (...) ce sera à un rythme beaucoup plus sain et reposé», insistait-il.

«Que je l'aime lui»

Outre ses admirateurs, tout le milieu musical l'espérait comme le messie. Diplo, DJ star, répétait cette année toujours vouloir «faire un disque avec Stromae». Les deux artistes se connaissent, puisque le Belge avait rejoint Major Lazer (groupe de Diplo) sur scène au festival Rock en Seine en 2013 et avait réalisé un de leurs clips, «Run up» en 2017. Kenny Gates, cofondateur du label Pias, confiait rêver de lui pour une collection d'œuvres en mode piano-voix, inaugurée par un autre Belge, Arno.

La nouvelle génération n'avait que son nom à la bouche, tel Glints, rappeur d'Anvers. «C'est fou, c'est impressionnant, (en Belgique) dans le rock il y a eu dEUS, puis est venu Stromae - que je l'aime lui - (...) notre production n'est pas monolithique», exposait-il à l'AFP. En octobre 2019, à la surprise générale, sa voix se posait sur un titre de Coldplay, «Arabesque». On l'entendait déclamer «Comme deux gouttes d'eau, on se ressemble comme provenant de la même mère/Comme deux ruisseaux qui se rassemblent pour faire les grandes rivières». Cette fois, la vague Stromae peut à nouveau déferler.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pffff le 08.10.2021 12:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Génial c’est un génie

  • MMarcel le 08.10.2021 16:55 Report dénoncer ce commentaire

    Content qu'il soit rétabli c'est un grand artiste qui ne triche pas !!!

  • Jacques Brol le 08.10.2021 12:17 Report dénoncer ce commentaire

    Fooormidable.

Les derniers commentaires

  • Fred le 10.10.2021 21:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pseudo maestro

  • PourquoLili garHanouIlCe nestPourPoEn pl le 10.10.2021 16:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ne m'avez vous pas publié merci de le faire ????

  • Luxembourg le 10.10.2021 13:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j aime les francais eux il critiques les autres normal . les autres les critiques et pour les francais les autrex ont le seum

  • babou le 09.10.2021 20:53 Report dénoncer ce commentaire

    trop contente je l adore

  • réalité le 09.10.2021 09:30 Report dénoncer ce commentaire

    Lol, il a besoin de cash!!!

    • faut s'informer le 09.10.2021 10:26 Report dénoncer ce commentaire

      pas vraiment non. il est compositeur depuis des années et il a fait beaucoup de chansons qu'on a entendu ces derniers années. mpokora,slimane etc...

    • réalité le 10.10.2021 19:40 Report dénoncer ce commentaire

      mpokora, slimane.... C'est qui?