Amir

23 novembre 2021 09:00; Act: 22.11.2021 19:41 Print

«Exposer mon âme et mon cœur n’était pas naturel»

Le chanteur français Amir se produit pour la première fois au Grand-Duché, mercredi soir à l’Atelier. Rencontre avec celui qui ressort son troisième opus avec des bonus.

storybild

Amir repart en tournée, dans des salles intimistes.

Sur ce sujet
Une faute?

L’essentiel: «Ressources» est sorti à l’automne dernier. Une période particulière.

Amir: La date était définie, je me voyais mal la modifier stratégiquement et c’était à un moment où je voulais reprendre la parole musicalement.

Quand a-t-il été composé?

La composition avait commencé début 2019. C’est étrange, car certains titres ont pris une tournure différente au niveau de l’interprétation, comme «La fête» ou «On verra bien». En tout cas, les chansons trouvent leur place dans un monde qui a évolué. Et nous venons de sortir une réédition de l’album, avec huit nouvelles chansons. C’est une renaissance pour ce disque.

Vous y abordez également des thèmes plus intimes.

J’ai l’impression de me dévoiler davantage, c’est mon disque le plus personnel. J’ai connu un changement de vie, de destin. Je m’y fais et j’assume de plus en plus. C’était difficile au début, du fait de ma pudeur. Exposer mon âme et mon cœur n’était pas naturel.

Comment gère-t-on la pression après avoir vendu 650 000 albums?

Je le vis avec un certain recul. Je ne me suis jamais trop soucié des chiffres, mais plutôt de l’effet humain que les chansons ont sur les gens. Le défi pour moi n’est pas de dépasser l’album précédent, mais de proposer quelque chose d’inédit.

Quand avez-vous retrouvé la scène?

Nous avons fait trois concerts l’été dernier, c’était important de reprendre contact avec le public et l’équipe. Après deux ans d’absence, le doute s’était installé. On avait besoin de se sentir rassurés.

Vous avez opté pour des salles plus intimistes pour cette reprise.

L’important était de revoir le public, la proximité sociale. Ce que permettent les petites salles. On voulait revivre ça avant de déclencher la grosse machine, le chapitre 2 de la tournée.

Vous serez au Luxembourg mercredi. Connaissez-vous le pays?

Non, je n’ai encore jamais eu la chance de venir jouer au Luxembourg. C’est important de saisir cette opportunité.


Mercredi, 20h, à l’Atelier, à Luxembourg-Ville. Entrée: 41 euros.

(Recueilli par Cédric Botzung/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nathielux le 23.11.2021 11:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je l adore ❤️

  • Pablo le 23.11.2021 18:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Amir.. j’ecoure j’ai la gerbe

  • NoComent le 23.11.2021 19:24 Report dénoncer ce commentaire

    Un gars simple, qui n'a pas pris la grosse tête, avec une belle voix et des chansons joyeuses, j'aime beaucoup

Les derniers commentaires

  • NoComent le 23.11.2021 19:24 Report dénoncer ce commentaire

    Un gars simple, qui n'a pas pris la grosse tête, avec une belle voix et des chansons joyeuses, j'aime beaucoup

  • Pablo le 23.11.2021 18:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Amir.. j’ecoure j’ai la gerbe

  • Nathielux le 23.11.2021 11:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je l adore ❤️