Premier enregistrement

12 septembre 2018 07:07; Act: 12.09.2018 12:50 Print

Un vieux titre de David Bowie vendu 45 000 euros

Le premier enregistrement connu du Thin White Duke, «I never dreamed», a été vendu aux enchères, lundi. La chanson, réalisée avec son groupe de l'époque, date de 1963.

Sur ce sujet
Une faute?

Le premier enregistrement connu de David Bowie, qui à l'époque avait 16 ans et était le chanteur du groupe The Konrads, a été vendu mardi, aux enchères, en Grande-Bretagne, pour près de 40 000 livres (45 000 euros). La maison d'enchères Omega Auctions, spécialisée dans la musique, a indiqué qu'au cours d'enchères «frénétiques» l'enregistrement, datant de 1963, a fait l'objet à quatre reprises d'une surenchère de 10 000 livres, avant d'être adjugé pour 39 360 livres.

L'enregistrement avait été découvert cette année dans un grenier, avait révélé auparavant Omega, basée dans le nord-ouest de l'Angleterre. La chanson, intitulée «I Never Dreamed», a été enregistrée dans un studio en 1963, lorsque le groupe a demandé à David Bowie, à l'époque connu sous son nom David Jones, de l'interpréter en solo. Des croquis promotionnels réalisés par Bowie, à l'époque un parfait inconnu, des photographies et des documents du groupe ont également été vendus pour 17 130 livres (19 235 euros), tandis qu'un poster des Konrads, datant de 1963, est parti pour 6 600 livres (6 737 euros), a indiqué la maison d'enchères.

David Bowie avait quitté peu après le groupe The Konrads et n'avait accédé à la célébrité que six ans plus tard, en 1969, avec la chanson «Space Oddity». L'une des voix les plus novatrices du rock, David Bowie a au cours d'une carrière d'un demi-siècle exploré d'une manière originale de nombreux styles musicaux, de la soul au disco, en passant par le jazz et la musique pop. Il est décédé en 2016 des suites d'un cancer, deux jours après avoir sorti son dernier album, à l'occasion de son 69e anniversaire.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.