Rock

27 mars 2018 09:00; Act: 27.03.2018 13:06 Print

Jack White s'éclate sur son troisième album solo

Quatre ans après «Lazaretto», l’Américain est de retour avec «Boarding House Reach», un nouvel album imprévisible.

Sur ce sujet

«Le rock’n’roll a besoin d’une injection de sang frais pour vraiment casser la baraque en ce moment», déclarait récemment Jack White, à une radio californienne, ajoutant qu’une «nouvelle vague de rock se préparait». S’il se montre optimiste sur une musique en quête d’un nouveau souffle, le musicien de Detroit sera-t-il le sauveur du rock?

Avec «Boarding House Reach», Jack White a en tout cas délibérément choisi de s’amuser, quitte parfois à dérouter. L’artiste de 42 ans avait annoncé la sortie de ce troisième album solo en décembre dernier, avec la mise en ligne d’une vidéo intitulée «Serving and Portions from my Boarding House Reach».

Un album inventif et imprévisible

Début janvier, l’ex-leader des White Stripes dévoilait «Connected By Love», porté par sa voix éraillée, un orgue et des chœurs gospel, et «Respect Commander» et ses solos de guitare. Il sortait ensuite «Corporation», un morceau très seventies, groovy et bluesy, rythmé par des percussions, «Over and Over and Over», titre énergique et enjoué, et «Ice Station Zebra», avec sa guitare, ses notes de piano et son chant rappé.

Pour la première fois, Jack White est parti enregistrer à New York et Los Angeles, en compagnie d’autres musiciens. Aussi inventif qu’imprévisible, «Boarding House Reach» déborde de blues, de funk et de psychédélisme. Et la liberté que l’Américain affiche fait plaisir à voir.

(Cédric Botzung/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JackBlack le 27.03.2018 10:27 Report dénoncer ce commentaire

    :/ hmmm ... moi j'aimais plus ce qu'il faisait avant

  • merci beaucoup le 28.03.2018 03:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Album très décevant

  • merci le 28.03.2018 03:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Album très décevant

Les derniers commentaires

  • merci beaucoup le 28.03.2018 03:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Album très décevant

  • merci le 28.03.2018 03:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Album très décevant

  • merci le 28.03.2018 03:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Album très décevant pour rester poli.

  • JackBlack le 27.03.2018 10:27 Report dénoncer ce commentaire

    :/ hmmm ... moi j'aimais plus ce qu'il faisait avant