Bosh

25 juin 2020 07:19; Act: 25.06.2020 11:09 Print

Son tube «Djomb» a failli passer à la trappe

Le rappeur Bosh figure dans le top des tendances sur YouTube avec «Djomb», un titre dont il n’est pas fier.

storybild

Bosh est tombé dans le rap de rue lorsqu’il était ado (photo: Instagram)

Sur ce sujet
Une faute?

Le rappeur français fait un tabac sur les services de streaming avec «Djomb». Sur YouTube, le clip sorti le 10 juin de ce potentiel tube de l’été a été regardé près de 14 millions de fois en deux semaines. Sur Spotify, il a intégré le top 100 mondial. Et dire que ce morceau était à deux doigts de ne jamais sortir au grand jour.

C’est ce qu’a dit Bosh dans Podium de Booska-P. Invité à présenter ses titres préférés sur son album «Synkinisi», sorti en mars 2020, l’artiste né en 1993 a cité «Défilé», «Dans mon élément» et «Fort». Son hit ne figure aucunement dans ses favoris. «Il est lourd, mais, sans être prétentieux, "Djomb" c’est de la facilité. Vocalement parlant, ce n’est pas une dinguerie, c’est de l’amusement, du délire. Pour tout dire, je voulais le supprimer de l’album», a-t-il expliqué.

Chanteur au succès grandissant, Bosh est aussi un acteur en pleine ascension. Son interprétation de Karnage dans la série «Validé», récemment diffusée par Canal+, a été unanimement saluée. Des critiques dithyrambiques qui ont servi sa carrière musicale. «Grâce à Karnage, les gens sont allés checker ce que je faisais. J’ai gagné plein d’abonnés sur Instagram. Ce rôle a été un tremplin, il m’a apporté plus de reconnaissance», a déclaré à Konbini le rappeur, dont la première notoriété remonte à 2016 avec la série de freestyles «Mal Dominant».

(L'essentiel)