Concert au Luxembourg

01 novembre 2017 22:34; Act: 02.11.2017 17:16 Print

Le groupe Gorillaz, entre énergie et mélancolie

ESCH/BELVAL - La formation emmenée par Damon Albarn a livré un show impressionnant et haut en couleur, mercredi sur la scène de la Rockhal.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«With the holograms beside me, I’ll dance alone tonight» (avec les hologrammes près de moi, je danserai seul ce soir), chante Damon Albarn sur «Saturnz Barnz», l’excellent single extrait du dernier album de Gorillaz. Mercredi, le leader du groupe britannique était pourtant très bien entouré, entre ses musiciens et ses choristes. Et le charismatique londonien et sa troupe nous ont fait passer par toutes les émotions.

Le concert de Gorillaz, avant tout visuel avec plusieurs écrans projetant les aventures de 2D, Murdoc, Noodle et Russel, les personnages conçus par Jamie Hewlett, débutait sur une énergie rock avec «Last Living Souls». Damon Albarn s'en donnait à cœur joie sur «Rhinestone Eyes» et sortait le mélodica sur «Tomorrow Comes Today». Très présent sur l'album «Humanz», le hip-hop était aussi à la fête dans un show haut en couleur marqué par le mélange des genres.

Les titres plus mélancoliques, marqués du sceau du Britannique, étaient également à l'honneur, avec «On Melancholy Hill» ou avec la superbe ballade «Busted and Blue». Au fil des ans, le groupe virtuel a pris forme humaine, emmené par un Damon Albarn assumant pleinement son rôle, tel un capitaine fier de son navire. Et Gorillaz, qui laissait ses fans sur l'incontournable «Clint Eastwood», a su offrir un trip musical et visuel.

(Cédric Botzung/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • mitigé le 02.11.2017 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Grosse prestation...et public (une nouvelle fois) totalement endormi!

  • effaré le 01.11.2017 23:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mélancolie ?? On a pas du assister au même concert alors !

Les derniers commentaires

  • mitigé le 02.11.2017 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    Grosse prestation...et public (une nouvelle fois) totalement endormi!

  • effaré le 01.11.2017 23:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mélancolie ?? On a pas du assister au même concert alors !

    • Arthur le 02.11.2017 08:58 Report dénoncer ce commentaire

      Mélancolie avec bcq bcq bcq de basses ^^