Concert au Luxembourg

20 novembre 2019 09:55; Act: 20.11.2019 10:51 Print

«Immortaliser ces moments avec le groupe»

LUXEMBOURG - Le prodige belge Tamino est de retour au Grand-Duché, ce mercredi soir, à l'Atelier (20h), cette fois accompagné de ses musiciens.

Sur ce sujet
Une faute?

«L’essentiel»: Votre musique est profonde et intense. Êtes-vous aussi investi à chaque show?

Tamino: C’est différent à chaque fois. J’essaye de ne pas m’égarer dans mes pensées, de ne pas me perdre dans la musique. Ce n’est pas toujours évident de s’en échapper, de trouver une nouvelle énergie, mais le public m’aide beaucoup.

Serez-vous accompagné cette fois sur scène?

Oui, je serai avec mes musiciens, à savoir un batteur et un claviériste. C’est assez différent pour moi, car il y a moins de routine avec eux. Lorsque je me produis seul, je choisis ma setlist, avec le groupe, on y réfléchit ensemble et il y a davantage d’improvisation.

Vous avez beaucoup voyagé sur cette tournée. Un souvenir spécifique?

Il y en a beaucoup, je n’en retiendrais pas un en particulier. Une tournée, c’est à la fois des moments fabuleux, comme par exemple faire du vélo à San Francisco, et ennuyants, comme les nombreux déplacements en avion.

Travaillez-vous sur de nouveaux morceaux en tournée?

Je préfère être chez moi pour composer, c’est un processus assez personnel sur lequel on n’a pas toujours le contrôle. Et c’est un défi quotidien.

Une version enrichie de votre album est sortie. Pouvez-vous nous en parler?

J’ai voulu proposer des chansons inédites, comme «Crocodile» ou «Every Pore», ainsi que des versions démo des chansons, afin que le public puisse les entendre telles qu’elles étaient au début. Il y a également des versions live, car nous avons tellement tourné qu’il fallait immortaliser ces moments avec le groupe.

Vous avez notamment collaboré avec le Nagham Zikrayat Orchestra?

Oui, c’est un ensemble de dix musiciens basés à Bruxelles. Ils sont géniaux, et mettent en avant le meilleur de l’âge d’or de la musique arabe, des années 1940 aux années 1960. Je préfère ces sonorités acoustiques, il y a aujourd’hui un peu trop d’électronique dans la musique.

Tamino Mercredi, 20h, à l'Atelier, à Luxembourg-Ville. Entrée: 31 euros.

(Propos recueillis par Cédric Botzung/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Patriiiiick Benichou le 20.11.2019 11:16 Report dénoncer ce commentaire

    après les brises oreilles venues de Quebec.... voici la suite, perforation de thympan en prévision...

  • Luludesvilles le 20.11.2019 14:36 Report dénoncer ce commentaire

    Connaissais pas. Tout est bon dans ce morceau...sauf le chanteur : entre pas de voix et un franglais à deux balles...heureusement qu'il a pris des musiciens (des bons) car sinon c'est quoi l'intérêt de ce truc???

Les derniers commentaires

  • Luludesvilles le 20.11.2019 14:36 Report dénoncer ce commentaire

    Connaissais pas. Tout est bon dans ce morceau...sauf le chanteur : entre pas de voix et un franglais à deux balles...heureusement qu'il a pris des musiciens (des bons) car sinon c'est quoi l'intérêt de ce truc???

  • Patriiiiick Benichou le 20.11.2019 11:16 Report dénoncer ce commentaire

    après les brises oreilles venues de Quebec.... voici la suite, perforation de thympan en prévision...